Tipeee

Preview | Bandit Simulator
10 avr. 2023

Faire le mal dans toute sa splendeur

Rédigé par
Prévu sur
Bandit Simulator

Bandit Simulator vous entraîne pour devenir le vaurien le plus réputé du coin. Apprendre à faire les poches, cambrioler ou encore fracasser des crânes, tout est bon pour être un parfait truand. Entre mini-jeux et recherches de trésor, pas le temps de niaiser ! La mise en bouche du jeu peut laisser perplexe. Vers où allons-nous pour celui-ci ?

Le principe

Comme vous l'aurez compris, Bandit Simulator se veut être un jeu où l'on incarne un voleur scélérat et sans scrupule. Donner des coups de poing aux gardes ou crocheter des serrures résulte du quotidien de votre personnage. Aidé par Papi, un coq plutôt louche aux mœurs fragiles, vous devrez amasser un maximum de butin et évoluer dans cette nouvelle carrière. Titanite Games tente de porter un jeu en monde ouvert avec un simulateur encore fragile.

Il faudra piller, filer des gnons, voler, cambrioler, chercher des trésors, faire les poches et on en passe et des meilleures. En passant par les jeux de dés au bar ou les jeux de boisson. Bref, il faudra devenir le parfait hors-la-loi.

La démo

Je rêve ou tu as essayé de me faire les poches ?

Pour l'instant, le jeu est certes jouable, mais dans l'ensemble, il reste encore inconsistant, pas tant dans le gameplay que dans son développement. Tout d'abord, la petite carte est assez riche en détails, un joli potentiel est là. Après, tout est trop simple dans la démo, même les gardes abandonnent très facilement, et il est possible de faire en sorte de les attirer quelque part pour ensuite marcher librement partout si on les a isolés. Ils ne vadrouillent pas, et si on en fait tourner un vers un mur, on est tranquille définitivement, l'intelligence des gardes n'est donc pas au point.

Qu'on puisse tout prendre, tout voler est excellent, mais on a les prix de revente affichés lorsque l'on scrute les environs, et l'ensemble des marchands achètent la totalité ce que l'on a. Aucune difficulté n'est présente.

Quant aux combats, seul le combat à mains nues était jouable lors de la démo, et le personnage a une sacrée droite, en deux-trois coups, on aligne qui on veut au sol. Même un garde surentraîné ne résiste pas.

La partie vol, cambriolage et chapardage était assez simpliste dans le jeu, reprenant le système du crochetage assez connu de chez Bethesda, par exemple. Tout ou presque est volable, sans peine, et aisément revendable auprès de n'importe quel marchand. Soit il était voulu que la démo nous montre le gameplay principal sans prise de tête, soit le manque de challenge est un point à améliorer pour la suite.

Les promesses

Maudit poulet !

Actuellement, sans enlever du fun à la démo, on ressent un jeu légèrement chancelant. Malgré des promesses qui paraissent bonnes au départ, il faudra encore travailler un peu sur le jeu pour en faire un jeu agréable à jouer sur le long terme.

Il peut être amusant pour de jeunes joueurs, pas trop en recherche de difficulté ou pas trop regardant sur le contenu, mais il ne faut pas s'attendre à un grand simulateur de renom actuellement. Affaire à suivre, les développeurs n'ont pas encore annoncé de date de sortie, et donc le projet est toujours en cours d'évolution, le potentiel est là, et ils semblent motivés à enrichir leur jeu. Hâte de voir ce que ça pourra être quand même !
Partagez cette preview
Tribune libre