Vendredi, c'est l'info !

08 sept. 2017

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...



L'info de cette semaine - en tous cas celle que je vous ai dénichée - nous vient d'Angleterre et plus précisément de Londres. C'est là-bas qu'une équipe indépendante vient d'annoncer le développement d'Animal Farm. Si ce titre ne vous dit rien, peut-être que sa traduction française vous parlera plus : "La Ferme des animaux". Eh oui, il s'agit bien du célèbre roman de George Orwell ("1984", c'est lui aussi). Dans ce livre paru en 1945, l'auteur utilise la métaphore animale pour dénoncer le totalitarisme qui sévissait à l'époque en Union Soviétique. Pourquoi reprendre ce thème aujourd'hui ? Voici la réponse de l'un des créateurs du jeu, Imre Jele :

"Ce voyage personnel à travers cette fiction peut permettre aux joueurs de mieux comprendre les motifs des puissants, mais aussi leur propre place dans une société de plus en plus divisée et développant les caractéristiques des régimes totalitaires."

"Au cours de la dernière décennie, certains gouvernements ont commencé à utiliser un langage étrangement semblable à celui que j'ai pu entendre durant mon enfance placée sous un régime communiste. C'est donc important à mes yeux de diffuser l'avertissement dystopique de George Orwell en adaptant "La Ferme des animaux" en jeu vidéo."

"C'est le bon moment pour nous en tant que créateurs, car nous sommes suffisamment mûrs pour assumer cette responsabilité. C'est le bon moment pour le public, car les joueurs sont demandeurs de thèmes et de sujets plus sophistiqués. Et c'est le bon moment pour la société, qui entre dans une époque dangereusement similaire à l'univers décrit par George Orwell"


Parmi l'équipe de développement d'Animal Farm, on retrouve des noms tels que Georg Backer (la série Fable), Jessica Curry (Everybody’s Gone To The Rapture, Dear Esther) et Kate Saxon (Mafia III, Alien : Isolation, The Witcher 3). Voilà un bagage dense et plutôt encourageant.

Dans Animal Farm, le joueur pourra incarner un animal juste après le soulèvement de la ferme dans laquelle il a grandi. Mêlant gestion et aventure, le jeu vous proposera de prendre de nombreuses décisions et surtout de mesurer leurs conséquences. Le thème central, l'animalisme, n'ayant été traité jusqu'à présent que d'une manière naïve et humoristique (merci Disney), je suis vraiment curieux de voir ce qu'il pourra donner ici, au regard des ambitions politiques affichées par les développeurs.

Animal Farm n'en est qu'au début de son développement. Pour le moment, pas de trailer ni même d'images à se mettre sous la dent. Encore moins de date de sortie. Seule information : le jeu sera disponible à la fois sur PC et consoles. En deux mots : à suivre !