Mardi, c'est le coup de gueule !

18 juil. 2017

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

Après ma récente expérience Mass Effect Andromeda, qui plaçait les jeux de BioWare dans le ventre mou des classements du jeu vidéo, je me suis surpris à pester contre les développeurs. Et pour cause, les principaux reproches faites au jeu viennent d'un manque de finition certain, dû à un développement trop court à plusieurs niveaux. Et pourtant, malgré cela, quelques semaines après la sortie du jeu, le même développeur vous lâche une vidéo de gameplay sur une toute nouvelle licence qui déchire la rétine : Anthem. Voici deux vidéos qui vont vous permettre une petite comparaison et vous donnez un peu mon impression.





La différence entre l'aperçu de ces deux jeux a tendance à m'agacer, surtout que finalement le suivi sur Mass Effect Andromeda est léger, voire inexistant. Comment ne pas comparer le manque de texture et de végétation sur Andromeda alors qu'Anthem foisonne d'organisme vivant. N'aurait il pas été plus judicieux de consacré un peu plus de temps et d'argent au premier projet ?

Mais BioWare n'est pas le seul à commettre ce genre de faute (de temps). Prenons un autre exemple avec Tom Clancy's Rainbow Six Siege de chez Ubisoft qui délivre finalement une copie encore moins bonne (nous l'avions noté deux sur quatre à l’époque). Pourtant, malgré ses lacunes et ses défauts, grâce à une grosse année de correctifs et d'ajouts de contenu, le jeu a dépassé le million de joueurs actifs en 2016 sur une même heure. Pas mal du tout pour un titre critiqué et fusillé lors de sa sortie. Alors qu'avec un peu de temps et de bon sens, ce même jeu aurait été parfait dès son lancement, avec des ventes sûrement différentes. Les exemples sont nombreux ces dernières années et malgré les problèmes, les éditeurs continuent de nous polluer de patch "day one" de 7 Go et de patch "1 mois plus tard" pour 6 Go supplémentaires.

Alors oui, ça me gave, j'aimerais bien que les développeurs et éditeurs aient plus de temps pour proposer tout de suite des bons jeux plutôt que de bâcler deux projets simultanément et finir par dégoûter le joueur pourtant motivé.

À propos de l'auteur

Si kharg était un jeu vidéo, il serait sans doute un jeu de rôle, un peu long au démarrage, rébarbatif dans tous ces abords et surtout où il faudrait chercher dans tous les coins pour trouver les trucs sympas. Un peu à l'image de Final Fantasy VII en réalité.

Ses derniers articles :