Mercredi, c'est le souvenir !

05 juil. 2017

Écrit par

Comme chaque mercredi, un membre de la rédaction vous propose de revenir sur un jeu, un événement, ou même un objet qui a marqué aussi bien son parcours de testeur pour Gamatomic que celui de joueur lambda. Bref, aujourd'hui, voici le souvenir...

Dans le monde de la simulation sportive, l'objectif principal est de ressembler de plus en plus à la discipline dont elle s'inspire. Certaines séries s'améliorent et approchent finalement beaucoup cet objectif tel que les NBA 2K, NHL ou FIFA. Dans le passé, il fut pourtant des jeux qui n'avaient pas cet objectif. Celui qui m'a la plus marqué par sa facilité de prise en main, son style aguicheur et le grand n'importe quoi ambiant, c'est NBA Jam sur SNES.



Jeu multijoueur en coopération ou en un contre un, NBA Jam vous proposait un basket déluré. Les règles n'étaient pas à prendre en compte dans ce jeu qui visait l'absolue absurdité, pour peu que le ballon finisse dans le panier. Vous pouviez y voir Jordan sauter de sa moitié de terrain et dunker les jambes écartés comme si de rien n'était. Se confronter avec des enfants étaient aussi possible avec quelques personnages bonus tel que Air dog (le fils du président d'Acclaim), Bill Clinton ou Al Gore.



Mais ce qui faisait vraiment le charme de ce jeu, une fois que vous aviez choisi votre équipe parmi les grandes licences de la NBA, c'était de passer en mode "On Fire" et là tout devenait possible. Si les paniers étaient déjà spectaculaires avant, un cap était franchi quand vous enchaîniez plusieurs points. Le ballon prenait alors feu et quoi que vous tentiez, vous le réussissiez. Des dunks du demi terrain, des trois points de votre zone et des figures que même un Acrobat chinois aurait du mal à reproduire.



C'était ça le bon vieux temps. Même si le jeu a été réédité il n'y a pas si longtemps, la version originale garde une saveur particulière. Un jour, je vous parlerai peut-être d'Adidas Power soccer et des High Kick.

À propos de l'auteur

Si kharg était un jeu vidéo, il serait sans doute un jeu de rôle, un peu long au démarrage, rébarbatif dans tous ces abords et surtout où il faudrait chercher dans tous les coins pour trouver les trucs sympas. Un peu à l'image de Final Fantasy VII en réalité.

Ses derniers articles :