Vendredi, c'est l'info !

28 avr. 2017

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...

Une plateforme de crowdfunding bretonne - GwenneG - ce n'est déjà pas banal, mais quand en plus elle parvient à lever près de 2,4 millions d'euros pour financer une plateforme de jeux vidéo en streaming nommée Blacknut, ça a de quoi interpeller.



Blacknut se positionne comme "le Netflix du jeu vidéo" - carrément - et vous proposera donc, d'ici la fin de l'année, d'accéder à un "large" catalogue de titres sur votre TV, tablette, ordinateur et smartphone. Si des éditeurs comme Codemasters et Milestone ont déjà donné leur feu vert, ce sont surtout des jeux de seconde zone (et vous savez bien à quel point chez moi cette expression est loin d'être péjorative) auxquels vous aurez accès. Dans la pré-liste, on retrouve par exemple les excellents Anarcute, Furi, Shelter, Another World ou bien encore Sherlock Holmes. Cette première sélection apparaît assez logique. "En revenant aux racines du jeu, nous parlons à un public plus large, intéressé par une pratique ouverte et curieuse de ce média" explique Olivier Avaro, CEO de Blacknut.




Pour que tout ça fonctionne et soit confortable pour le grand public visé (fluidité du jeu, temps de réponse très faible, accès sur tous les supports), Blacknut compte sur une couverture de la fibre en pleine essor. Avouons que, pour l'instant, c'est loin d'être la fête partout en France à ce niveau là. Mais on nous promet une amélioration prochaine.

En résumé : Blacknut lance sa phase de beta test en juin prochain pour une sortie prévue fin 2017. Côté tarif, comptez sur un abonnement multi‐écrans à moins de 20 euros par mois.