Vendredi, c'est l'info !

03 févr. 2017

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...

Dîtes, et si on se regardait un peu le nombril ? Non, pas la peine de vous déshabiller. On va plutôt parler de chiffres, de classements, bref de cette industrie toujours en pleine croissance qui nous lie. Ça tombe bien, le bilan de l'année 2016 vient tout juste de tomber chez le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisir). Pour ne pas vous assommer avec des tonnes de chiffres, voici une petite selection des infos remarquables du marché de l'année dernière.



On commence simplement avec les trois principaux segments du marché et leur chiffre d'affaires respectif : les consoles ont toujours le vent en poupe. Notez que le chiffre d'affaires total du secteur se compte en milliards d'euros. Ça vous donne le tournis ? Moi aussi.




En 2016, si t'as pas acheté un jeu en démat, t'as raté ton année. Même si la répartition est encore assez équilibrée, les ventes physiques (boîtiers) continuent de se réduire lentement mais sûrement au profit des ventes digitales.




Zoom sur le monde PC. Il génère un chiffre d'affaires quasi identique entre la vente de hardware et de software. Plutôt bien équilibré le secteur, non ?




Zoom sur le monde consoles. Ici, on achète logiquement beaucoup plus de jeux que de consoles, avec un chiffre d'affaires deux fois supérieur à celui des gamers PC. Quels petits joueurs !




On le savait déjà : la moitié des foyers français sont équipés en consoles de jeux, avec une croissance plus forte pour les consoles de salon que pour les portables. Bande de sédentaires !




En dehors des jeux, qu'est-ce qu'on achète le plus pour faire vivre sa console ? Des manettes bien sûr, mais aussi des accessoires tels que les figurines (merci Skylanders) et le fameux casque VR, un petit dernier qui commence à compter (et pas que pour votre porte-monnaie).




La nouvelle génération de consoles est bien implantée car le chiffre d'affaires des jeux qu'elle fait tourner joue quasiment à part égale avec celui des jeux de l'ancienne génération.




Finissons avec le plus important : les jeux les plus vendus de l'année 2016. Si FIFA 17 atteint des sommets (idem dans une moindre mesure pour Pokémon), notez que le médiocre Battlefield 1 est tout de même parvenu à berner un demi-million de joueurs. Belle performance pour l'excellent Watch_Dogs 2 qui se hisse, en un peu plus d'un mois, au niveau de grosses licences disponibles depuis plus longtemps. DedSec a probablement dû pirater quelques serveurs. Ah, dernier point : dommage que ces chiffres ne tiennent pas compte des ventes dématérialisées qui représentent tout de même une bonne part des achats comme nous avons pu le voir plus haut... Vous suivez ou bien ?