Vendredi, c'est l'info !

16 déc. 2016

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...

Vous n'êtes pas sans savoir que dans un peu moins d'un mois - le 13 janvier -, Nintendo va dévoiler au monde entier (enfin, surtout à New York) sa nouvelle console de jeu, la drôlement nommée Switch. Ses spécificités sont encore assez floues. C'est vrai, le géant japonais aime bien laisser planer le mystère. Du coup, des tonnes de petits malins épluchent l'Internet à la recherche du moindre indice sur les entrailles de la bébête. Eh bien figurez-vous qu'ils viennent de mettre la main sur un brevet, fraîchement déposé aux États-Unis, dans lequel on trouve un petit paquet de détails intéressants.


Nintendo Switch
- L'introduction du brevet de 147 pages -


Avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques petites infos à retenir, en vrac : l'écran de la console sera bien tactile (multi touch), la possibilité d'utiliser des cartes SD (insérables dans la station d'accueil), et le socle des manettes leur servira de batterie et de recharge (sixième image dans la galerie en fin d'article).


Nintendo Switch
- Le casque VR made in Nintendo Switch -


Le plus gros détail à noter : la possibilité de transformer la console en casque VR, à la manière de ce qui existe déjà avec les smartphones que l'on glisse dans un "support lunettes" (souvent en carton). Comme quoi, même si Nintendo privilégie pour l'instant la réalité augmentée (le truc rigolo de Pokémon Go que tout le monde fini par désactiver), le constructeur japonais garde un œil sur la VR et continue d'explorer des pistes dans ce sens.


Nintendo Switch
- Les différentes combinaisons du multi en local -


Côté multijoueur, la Switch permettra de s'amuser à quatre joueurs en local, via l'utilisation des manettes en mode horizontal (inspiration Wiimote) ou à deux joueurs, chacun disposant de deux manettes (inspiration Nunchuk). À ce propos, le brevet indique que ces manettes disposent de capteurs aussi bien gyroscopiques qu'infra-rouge, ainsi que d'un dispositif de vibration. On parle même d'un système de retour de force via champ magnétique...

Bref, je vous laisse continuer à éplucher ce brevet bourré de détails sympathiques, ou bien vous préserver la surprise jusqu'au mois prochain où tout sera enfin plus clair.