Mardi, c'est le coup de gueule !

13 déc. 2016

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

Désolé, vous avez peu de chances de déballer une Nes Mini au pied de votre sapin à Noël. Malgré la promesse de Nintendo de profiter de cette période de réunion familiale pour passer un bon moment bien rétro, peu de foyers pourront réellement en profiter. Tant mieux pour Nintendo si le succès est au rendez-vous, après tout la Nes Mini est avant tout un concentré de classiques éculés, et il manque même.


Ventes Wii vs WiiU, dans le monde
La Nes Mini à un prix exorbitant


Lancée le 11 novembre 2016 pour moins de 60 €, elle a subit un épuisement des stocks en quelques heures à peine. On ne va pas râler contre Nintendo qui fait en ce moment tout son possible pour réapprovisionner les différentes boutiques. Non, le point de crispation porte sur les revendeurs en ligne qui autorisent des prix de vente délirants. Amazon, par exemple, permet à des revendeurs tiers de proposer la Nes Mini en vente, qui depuis sa rupture ne descend pas en-dessous des 150 €. Et encore, on a vu pire il y a quelques jours.

Ventes Wii vs WiiU, dans le monde
Evolution du prix de revendeurs tiers sur Amazon



Le problème c'est que le public y voit un mauvais coup joué par Nintendo : organiser volontairement la rupture par une production faible, augmentant la demande, et laissant faire le délire des revendeurs abusifs. Nous n'avons pas les chiffres de vente à disposition mais il serait intéressant d'analyser tout cela un peu plus tard. En attendant, tout cela devrait se résoudre dans quelques jours, mais cette pénurie risque de donner à la Nes Mini arrachée de justesse quelques jours avant Noël un petit goût amer. Ce qui n'est pas sans rappeler ce classique de Noël que je vais m'empresser de regarder bien au chaud sous un plaid...


La Course au Jouet, meilleur film de Noël