Mardi, c'est le coup de gueule !

08 nov. 2016

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

Arrêtons nous un peu sur l'annonce toute récente de la Nintendo Switch, la prochaine console mi-salon mi-portable de la maison-mère de Mario. L'idée est excellente ! Mais pourquoi n'arrive-t-elle qu'en 2016 ? Non, Nintendo, ta Switch ça n'est pas maintenant qu'il faut nous la montrer. T'étais où fin 2012 quand tout le monde a vu que la Wii U fonçait droit dans le mur ? Pour la forme, on a mis dans un petit graph la comparaison du carton de la Wii vs le flop absolu de la Wii-U, qui représente les pires scores de ventes de consoles pour Nintendo, Virtualboy mis à part.

Ventes Wii vs WiiU, dans le monde
Le chart interactif est disponible ici


Bon. Très concrètement, en 2012 Nintendo était plutôt serein grace à la 3DS fraîchement sortie et son écran à effet 3D qui était une petite prouesse pour l'époque. Nintendo a ce côté agaçant d'innover sur des aspects géniaux (les mouvements avec la Wii, par exemple) tout en se contentant de performances tout juste acceptables. C'est son créneau, et cela permet aussi de compenser le coût de l'innovation avec du matériel facile à produire. Mais la Wii U en a fait les frais, et les joueurs aussi. Le concept de la portable / console de salon germe dans les esprits depuis quelques temps et c'est un cheminement logique pour Nintendo. Mais est-ce que ça n'est pas trop tard ? J'aurais aimé voir la Switch débarquer plus tôt plutôt que de soupirer en découvrant la Wii-U à l'époque. Mais aujourd'hui, je ne suis pas certain d'avoir envie d'un nouvel appareil portable pour jouer, en plus de mon téléphone. Appareil qui est en fait un ensemble de gadgets qu'il ne faudra pas perdre et combiner à la manière de robots Transformers. Tout-en-un, ok, mais bonjour le bordel. "Hey ! T'as pas vu le bout droit de ma manette ?"

Et puis sérieusement. Karen. Karen l'antisociale. Dans le trailer de la Switch, on découvre Karen, trentenaire, qui a dû grandir avec Mario et qui habite un grand appartement toute seule, et elle adore la Switch. Tellement que lorsqu'elle voit une rooftop party en face de chez elle, elle s'incruste gentiment avec son jouet. Les gars sont tranquillement en train de discuter, boire un verre, profiter de la vue et BAM ! Karen déboule avec son jeu qu'en plus, elle squatte toute la soirée. Karen est devenue une star du web.

Ventes Wii vs WiiU, dans le monde