The Legend of Zelda : Twilight Princess HD

15 mars 2016
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 4 mars 2016
  • Genres Action, Aventure, Rôle

En pleine lumière sur Wii U ?

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD reste un excellent jeu et un très bon Zelda. D'ailleurs, cette réédition est plutôt convaincante, comme souvent avec Nintendo. Seul le gameplay un peu rigide ainsi que des décors en dents de scie ternissent très légèrement le tableau. Contrairement au remake de The Wind Waker, Twilight Princess HD ne donne jamais l'impression d'avoir été fait pour la Wii U et ne fait que peu de mystères concernant ses origines. Une bonne réédition, mais qui donne quand même l'impression d'exister uniquement pour nous faire patienter en cette période de vaches maigres. En fin de compte Twilight Princess aura toujours été synonyme d'histoire maudite, contée entre deux générations de consoles et qui sert désormais de simple bouche-trou. C'est dommage, car l'aventure conserve un fort potentiel et mériterait une refonte encore plus poussée (notamment pour ce qui est de ses animations).

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD donne un peu l'impression de faire office de palliatif, dans une période où tout fan de Nintendo attend des nouvelles de Zelda Wii U. Faut-il bouder cette réédition pour autant ou, au contraire, saluer une refonte réussie ?

L'histoire

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD brille surtout par son ambiance sombre. Rappelons que cet épisode fait la part belle au crépuscule et permet à Link de se transformer en loup. Si le jeu n'atteint en rien le côté dérangeant de Majora's Mask, il reste dans la continuité des épisodes N64, ce après un The Wind Waker à la direction artistique si particulière. Plus rentre-dedans (le jeu abandonne son amour de la mer), le titre propose quand même quelques beaux moments, comme son introduction ou son duel avec Ganondorf.

Le début de l'aventure reste l'un des didacticiels les plus rythmés et agréables de la série.

Le principe

Pour ce qui est du système de jeu, Twilight Princess HD propose une vision de l'aventure plus classique que celle de son prédécesseur, qui érigeait le marin solitaire comme Roi de l'aventure. Ici la principale nouveauté réside dans la possibilité de se transformer en loup pour communiquer avec les animaux, les esprits ou pister des traces avec son odorat. Si cette nouveauté est bienvenue, elle se révèle au final assez anecdotique en comparaison de ce qu'apportait The Wind Waker en son temps. The Legend of Zelda : Twilight Princess HD reste donc un épisode particulièrement classique, et qui à l'époque misait avant tout sur son ambiance et son style graphique (version moderne et longtemps fantasmée des épisodes N64). La résultante de ce parti pris, c'est peut-être une fin d'aventure assez poussive, avec des donjons (bien que très réussis) qui peinent à masquer une longueur un brin exagérée.

Certains décors s'en sortent mieux que d'autres. La modélisation des persos est assez convaincante.

Pour qui ?

Contrairement à ce que laisse entendre le précédent paragraphe, le classicisme de Twilight Princess HD fait aussi sa force. En effet, il s'agit ici d'un épisode tout ce qu'il y a de plus "carré". En ce sens, le joueur sait toujours à quoi s'attendre, et les adeptes de donjons devraient y trouver leur compte. Concernant cette réédition, celle-ci est logiquement moins clinquante que celle de The Wind Waker (forcément aidé par son style graphique). Si les personnages trouvent une seconde jeunesse (en particulier lors de certaines cinématiques), quelques décors anguleux laissent un peu dubitatif, et révèlent sans grand mal l'origine du jeu. De façon plus pragmatique, le gameplay (au GamePad ou à la manette pro) demeure un peu rigide - en particulier lorsqu'il s'agit de diriger Epona - loin d'être mis en valeur par des animations déjà un peu dépassées à l'époque.

Vous pouvez jouer sur le GamePad, mais la définition est moindre et le framerate moins constant.

L'anecdote

J'ai toujours eu une affection particulière pour Twilight Princess, et j'aurais aimé que cette réédition soit un peu plus poussée. D'ailleurs, la compatibilité avec les amiibo est assez limitée, ceux de Link, Zelda ou Ganondorf ne servant qu'à avoir des bonus de stats ou de vie (ce qui est tout de même pratique vu que le mode Héroïque est disponible dès le début de l'aventure). Concernant l'amiibo Twilight Princess (Midona qui chevauche Link transformé en loup), la figurine permet de débloquer des défis annexes mais a surtout le mérite d'être très réussie sur le plan esthétique.
Les Plus
  • Des personnages assez bien mis en valeur
  • Un GamePad bienvenu pour la gestion de l'inventaire
  • Des donjons toujours aussi réussis
  • L'ambiance si particulière
  • Les musiques
  • La compatibilité avec les amiibos
Les Moins
  • Des décors qui soufflent le chaud et le froid
  • Un gameplay toujours un peu rigide
  • On aurait apprécié une compatibilité avec la wiimote (comme sur Wii en son temps)
  • Plus classique qu'il ne parait