Super Mario Maker

11 nov. 2015
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 11 septembre 2015
  • Genre Plateformes

Un concept qui casse des briques

Au final, Super Mario Maker est probablement le grand Mario de la Wii U, celui qui profite d'un concept à la fois fort et inédit. Terriblement accessible sans omettre d'être complet, Super Mario Maker est une sorte de rêve de gosse devenu réalité. On serait d'ailleurs curieux de voir les quinquagénaires - de la génération Mario Bros. - s'adonner à la création de leurs propres niveaux. Juste pour voir leurs yeux d'enfants. Voilà une nouvelle idée de pub pour un Nintendo toujours aussi convivial.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que malgré ses ventes relativement faibles, la Wii U ne manque pas d'arguments pour convaincre. Après un Splatoon incroyablement rafraîchissant, Nintendo propose Super Mario Maker, un Mario qui sort une fois de plus de l'ordinaire.

Le principe

À peine Super Mario Maker lancé qu'il faut se rendre à l'évidence : le maître mot est "simplicité". C'est en passant par un didacticiel tout ce qu'il y a de plus clair que vous effectuez votre premier niveau. Car oui, Super Mario Maker base son concept sur la création et le partage de niveaux. Du style visuel (qui se répercute aussi sur l'inertie de Mario) au level design en passant par le positionnement de chaque ennemi ou élément, le titre vous permet de confectionner votre niveau comme bon vous semble, et ce à travers une utilisation du GamePad tout ce qu'il y a de plus efficace.

Evidemment, ce qui semble simple au début paraît rapidement aussi futé que complet, et il suffit de voir les niveaux créés par d'autres joueurs pour s'en rendre compte. Alors que certains pouvaient penser que le jeu serait monotone, les niveaux sont au final assez variés : quand certains sont relativement classique, d'autre base leur game design sur des mécaniques spécifique et des objectifs compétitifs. Le fait que les scores dépendent à la fois des points marqués et des bonus de vitesse joue évidemment un rôle prépondérant dans ce constat. Et il n'est pas rare, par exemple, de tomber sur un niveau-éclair mais plutôt malin dans son concept.

Vous pouvez tout choisir, du style graphique aux décors, en passant par les ennemis, leur taille...

Le multi

Bien sûr, tout l'intérêt de Super Mario Maker réside dans le fait de pouvoir faire essayer vos niveaux à vos amis ou à votre famille, ou de partager ces derniers sur internet. Là encore, le jeu est d'une simplicité salvatrice. Reprenant le système de partage de Mario vs Donkey Kong : Tipping Stars, le jeu vous permet de jouer aux niveaux d'autres joueurs et de les noter à l'aide d'une étoile. Les épreuves sont ensuite classées en conséquence. En plus de cela, vous trouverez également des catégories destinées aux "créateurs officiels", mais aussi à des niveaux événementiels permettant notamment de débloquer des costumes pour son personnage. Notons par exemple la présence d'un niveau confectionné par des employés de Mercedes (un partenariat était déjà présent dans Mario Kart 8), ou un autre dédié à NES Remix.

Certains niveaux sont aussi courts qu'originaux.

Pour qui ?

C'est la force de Super Mario Maker. Celui-ci se destine à tout le monde, de 6 à 106 ans serait-on tenté de dire. D'une simplicité géniale, le jeu permet de faire des niveaux souvent relativement courts (de quelques secondes à quelques minutes). Jamais contraignant, l'éditeur de niveau permet de s'amuser en un laps de temps restreint. Typiquement le genre de jeu qu'un gamin aimera faire découvrir à son père, voire à son grand-père. N'oublions pas que Mario traverse les générations comme les niveaux !

Ce mode vous permet d'enchaîner plusieurs niveaux.

L'anecdote

En plus d'un mode 10 défis vous permettant d’enchaîner dix niveaux d'affilée, Super Mario Maker est compatible avec les amiibo. Ces derniers vous permettent notamment de débloquer des costumes liés aux figurines, et ainsi d'envisager des niveaux en rapport avec les séries concernées. Toutes les sources d'inspiration sont bonnes, et j'avoue avoir hâte de réaliser avec minutie des niveaux dédiés à mes franchises favorites.
Les Plus
  • Un concept fort
  • Beaucoup de possibilités
  • Un GamePad proposant une ergonomie parfaitement adaptée
  • Un aspect communautaire simple et efficace
  • Une utilisation des costumes (et des amiibo) qui favorise l'imagination
  • Les niveaux-évènements
Les Moins
  • À moins d'avoir un problème avec Mario et son concept...