God of War III Remastered

12 sept. 2015
Testé par sur
Disponible sur
3

Le Dieu de la remasterisation ?

Que l'on apprécie ou non God of War III, cette remasterisation reste l'une des meilleures existant à ce jour sur PlayStation 4. En dehors de quelques gros plans, le jeu reste particulièrement agréable à l'œil. Encore plus dynamique que par le passé, God of War III Remastered est une belle vitrine pour Sony, au point d'attendre avec encore plus d'enthousiasme l'arrivée prochaine de Uncharted : The Nathan Drake Collection. Un jeu qui conserve les défauts de la mouture d'origine, mais une version probablement à la hauteur de ce que certains espéraient. Pour trouver mieux, il faut aller chez la concurrence qui propose des compilations et remasterisations peut-être plus cohérentes et complètes (Rare Replay, Halo : The Master Chief Collection).

Cinq ans après sa sortie sur PlayStation 3, God of War III nous revient dans une version remasterisée, destinée à la dernière née de Sony. Verdict.

L'histoire

God of War III débute in media res, alors que la bataille entre Kratos et Zeus fait rage. Tandis que les titans se déchainent pour abattre le Dieu de l'Olympe, Zeus porte une terrible attaque qui envoie Kratos aux portes de l'Enfer. Évidemment, comme à son habitude, le demi-Dieu ne se résigne pas pour autant. Ainsi, il compte bien gravir le chemin de nouveau... et le plus vite sera le mieux.

Même cinq ans après, God of War III brille avant tout par sa mise en scène. C'est une fois de plus cette dernière qui cache la fainéantise du titre en matière d'écriture. Autant être clair : si vous êtes adepte de la mythologie grecque, God of War III vous fera bondir plus d'une fois.

Heureusement, le côté spectaculaire du jeu l'emportera sans mal sur ce type de considérations, et le jeu profite toujours d'une direction artistique réussie ainsi que d'une bande son véritablement excellente. Seul le doublage de certains protagonistes (et notamment celui du héros) laisse une nouvelle fois à désirer. Mais rien de trop contrariant pour autant.

Kratos est toujours aussi en colère, très en colère.

L'emballage

Mais ce n'est pas tout. En effet, God of War III Remastered est une adaptation plutôt solide du jeu d'origine. Déjà impressionnant il y a cinq ans, le jeu profite d'une définition et d'un framerate (tournant à 60 images par seconde) qui le mettent parfaitement en valeur. Un constat évidemment renforcé par la démesure de l'action souvent présente à l'écran. Les détails pullulent et seules certaines scènes (notamment certains dialogues) rappellent que le jeu date d'il y a cinq ans. On pourra toujours trouvé cela dommage que Sony se soit cantonné à proposer uniquement ce troisième volet, mais pour une quarantaine d'euros l'achat pourra tout de même convaincre certains joueurs.

Certaines scènes sont vraiment jolies.

Le principe

God of War III reste dans la lignée de la série. Vous retrouvez donc les mécaniques habituelles de la saga, qu'il s'agisse des combos particulièrement classiques, des actions contextuelles farfelues ou des phases de plateforme plus ou moins réussies. D'ailleurs, dommage que Sony ne profite pas de cette remasterisation pour régler quelques soucis, à commencer par une exécution des sauts toujours aussi calamiteuse - un défaut présent depuis le début de la série. De même, les actions contextuelles sont toujours aussi punitives, surtout qu'il n'est pas rare que les touches sur lesquelles appuyer changent lorsque vous recommencez une séquence. La preuve que ces dernières n'ont d'autres buts que de servir bêtement le divertissement. À ce sujet, les boss font ici office de récompenses au regard du spectacle qu'ils fournissent. Ces derniers restent donc les principaux moteurs du jeu.

On retrouve la structure de la série, avec l'alternance entre coffres et salles remplies d'ennemis.

Pour qui ?

C'est justement le regret principal concernant ce God of War III Remastered. En ne sortant que le troisième volet de la série, Sony se coupe des nouveaux venus, chose paradoxale quand on connaît le but initial des rééditions (non, pas faire de l'argent, mais faire découvrir l'œuvre à un nouveau public). Le jeu étant une suite directe des précédents volets, il est dommage que la firme n'ait pas pensé à inclure God of War et God of War II, pourtant déjà remasterisés sur PlayStation 3 il y a quelques années. Du coup, difficile de dire à qui se destine cette mouture PlayStation 4, si ce n'est les joueurs connaissant la série mais qui sont passés à côté de sa conclusion. Mais en reste t-il beaucoup ?

Seuls quelques gros plans trahissent l'origine du jeu.

L'anecdote

Il est amusant de voir que cette remasterisation n'inclut pas non plus God of War : Ascension, lui aussi initialement sorti sur PlayStation 3. Si cette absence n'est pas problématique en soi (moins que celle des épisodes principaux), n'est-ce pas là une façon de renier ce volet annexe n'ayant pas forcément fait l'unanimité en son temps ?
Les Plus
  • Toujours le même sens du spectacle
  • Esthétiquement et graphiquement assez ravissant
  • Une remasterisation réussie
  • Les musiques, qu'il convient une fois de plus de mettre à l'honneur
Les Moins
  • God of War III conserve ses défauts toujours aussi agaçants (gestion des sauts, actions contextuelles absurdes, etc.)
  • Quelques gros plans et textures trahissent l'origine du jeu