Lifeless Planet

25 juil. 2014
Testé par sur
Disponible sur
3

Rendez-vous galant en terre inconnue

Développé par une équipe très réduite, Lifeless Planet s'en tire plutôt bien. Exploration, plateforme, énigmes, le tout emballé dans un scénario sans grandes surprises mais sympathique, ce jeu d'aventure extra-terrestre en 3D dispose de suffisamment d'atouts pour convaincre. Si le challenge n'est pas très relevé et l'aventure assez courte, son ambiance vintage participe à vous plonger dans une expérience parfois onirique loin d'être déplaisante.

Rendez-vous en terre inconnue. C'est ce que vous propose Lifeless Planet, un jeu d'action-aventure 3D développé par une toute petite équipe indépendante depuis près de quatre ans. Exploration, plateforme, énigmes et pas mal de mystère sont au programme de ce titre qui mérite clairement le voyage.

L'histoire

Votre expédition commence bien : votre navette spatiale vient de se crasher sur une planète caillouteuse et apparemment désertique qui n'a rien à envier à notre bonne vieille Lune. Sauf que vous êtes beaucoup plus loin de la Terre. Évidemment, votre équipage est au abonné absent. Et pour ne rien arranger, votre combinaison n'a déjà quasiment plus d'oxygène. Première et urgente mission : récupérer dans les 5 minutes de quoi ne pas finir asphyxié. Ensuite, retrouver les membres de votre équipe ou du moins ce qu'il en reste. Il faut bien avouer que ce qui vous entoure ne respire pas franchement l'hospitalité. Cela dit, vous n'êtes pas les premiers a avoir débarqué par ici puisque vous allez rapidement tomber sur une base soviétique abandonnée. Et devinez quoi, c'est à vous de trouver pourquoi.

Lifeless Planet développe un scénario de science-fiction assez classique que les fans de la Guerre Froide et des années 70 sauront apprécier. L'atmosphère particulière, la désolation ambiante et le petit nombre de protagonistes apportent une touche de mélancolie plutôt agréable. Même si vous devinerez assez vite les ficelles de l'histoire, et que le message général apparait un peu naïf et convenu, la progression se fait en douceur et vous tiendra presque en haleine jusqu'à la scène finale.

À l’aide de votre jetpack, vous pouvez traverser des zones suspendues avec grâce.

Le principe

Lifeless Planet est un jeu d'action-aventure à la troisième personne qui, grâce à l'utilisation régulière d'un jetpack fait la part belle aux séquences de plateforme. Le gameplay proposé ici n'est clairement pas des plus variés - courir, sauter, actionner et pousser - mais, en pratique, ça n'est absolument pas gênant. En fait, vous passerez le plus clair de votre temps à poursuivre une humanoïde pour percer les secrets de cette mystérieuse planète. Avant de la rattraper, il va falloir débloquer des passages, actionner des monte-charges, éviter des lacs de lave, surfer entre les courants d'air... Chaque niveau dispose d'une ambiance visuelle qui lui est propre et même si graphiquement Lifeless Planet est loin de ce qu'on pourrait appeler un killerap, ce jeu à petit budget s'en sort plutôt bien. Et si au départ la variété des environnements ne vous saute pas aux yeux, elle s'améliorera petit à petit en se payant même parfois le luxe de vous surprendre.

Les paysages sont très souvent désertiques mais aussi poétiques.

Pour qui ?

Même s'il utilise régulièrement - et à bon escient - des séquences de plateformes, Lifeless Planet reste un jeu assez contemplatif qui laissera sur le carreau les joueurs trop excités. Mais si vous aimez l'aventure, les grands espaces, les ambiances métaphysiques à la 2001, l'Odyssée de l'Espace, il a fort à parier que vous soyez client.

L'anecdote

Sans trop en dévoiler, le scénario de Lifeless Planet nous replongerait presque en pleine Guerre Froide. Le héros étant américain, l'histoire n'est pas avare de clichés amusant sur l'ex-U.R.S.S. Il est donc difficile de situer l'époque à laquelle se déroule l'action. Cette intemporalité participe évidemment à mettre en place une ambiance proche de l'onirisme. Est-ce que tout ça ne serait pas qu'un simple rêve ?
Les Plus
  • Une ambiance intéressante
  • Une progression simple...
  • Une musique utilisée avec intelligence
  • Un scénario sans grandes surprises mais qui fleure bon la SF des années 70
Les Moins
  • Des graphismes limités et un peu redondants
  • ...trop ?