Mario Golf : World Tour

06 mai 2014
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Camelot Software
  • Sortie initiale 2 mai 2014
  • Genre Sport

Toujours des petits trous

Alors que le catalogue de la 3DS s'essouffle depuis quelques mois - plus encore pour ce qui est des jeux multijoueur - Mario Golf : World Tour rate le coche. Le titre se laisse jouer (expression horrible) mais ne suscite jamais l'enthousiasme. Ni très exigeant, ni hyper fun, Mario Golf : World Tour a également la mauvaise idée d'imposer plusieurs cartouche pour joueur à plusieurs en local. Décidément, ça commence à être tout ou rien avec notre copain Mario. Et encore, ne parlons pas des DLC. En espérant que le plombier se rattrapera avec Mario Kart 8, hélas exclusif à la Wii U.

Mario Golf : World Tour a pour mission de faire patienter les fans de Nintendo avant les grosses sorties de l'été. Pourtant, le jeu a deux fardeaux à porter : un segment du jeu de golf sclérosé et des titres estampillés Mario, tous synonymes de concurrents potentiels. Car le plus gros souci de Mario Golf : World Tour s'appelle Mario Tennis Open.

L'histoire

Mario Golf : World Tour n'a pas d'histoire à proprement parler. En revanche, nous pouvons aborder son système de progression au sein d'un château peuplé de personnages. Si l'idée s'avère être sympathique sur le papier, elle est avant tout symptomatique de l'époque : vous perdez votre temps à parler avec des personnages et à parcourir des allées quand des menus clairs auraient suffit. Le background des jeux Nintendo étant celui que l'on connaît, pourquoi des développeurs le mettent en avant à travers des trajets et palabres inutiles ?

Le mode principal se joue avec votre Mii. Comme dans Mario Tennis Open, une boutique est présente.

Le principe

Le gros problème des jeux de golf, c'est qu'ils se ressemblent tous. Mario Golf : World Tour ne change pas la donne et reprend les bases régissant le genre depuis une quinzaine d'années (si ce n'est plus). Choix du club, appréciation de la distance, effets en tous genres, parcours plus ou moins inspirés... les adeptes des jeux de golf trouveront rapidement leurs marques. Tout s'effectue à l'aide de quelques touches ou de l'écran tactile, à travers des modes auto ou manuel. Ce dernier permet de mettre de l'effet dans la balle soi-même en fonction du timing. A noter que contrairement à Mario Tennis Open, Mario Golf : World Tour dit au revoir aux coups spéciaux farfelus.

Cela est en quelque sorte gênant. Les coups spéciaux auraient effectivement pu ajouter un peu de piment aux parties, surtout que les parcours ne sont pas forcément ingénieux. Si la dizaine d'épreuves en neuf trous (obtenus à l'aide de défis) sont sympas, les trois grands championnats sont plus ennuyeux. De même, il est étonnant de voir avec quelle facilité certains trous s'effectuent (les birdies sont monnaie courante). Globalement, vous avez l'impression d'avoir affaire à un titre au gameplay peu exigeant.

Si certains parcours dans l'esprit Nintendo sont rigolos, d'autres sont beaucoup trop classiques.

Le multi

Niveau multijoueur, Mario Golf : World Tour souffre une fois de plus de la comparaison avec son homologue tennistique. Contrairement à celui de Mario Tennis Open, le mode local impose une cartouche par joueur. Un point d'autant plus incompréhensible qu'il s'agit ici d'un jeu de golf se jouant au tour par tour. Certes, un mode en ligne est présent mais la pilule reste dur à avaler. Sur un support aussi convivial - et au catalogue aussi riche - il est difficile de voir Mario Golf : World Tour comme un incontournable du multijoueur.

Le challenge est assez peu relevé.

Pour qui ?

Mario Golf : World Tour se destine aux personnes n'ayant qu'une 3DS et désirant s'essayer à un jeu de golf. Pour quiconque possédant une console de salon ou une portable Sony, nous leur conseillerons plutôt de se tourner vers la concurrence (parfois plus intéressante et disponible à prix réduit). Enfin, si vous ne cherchez qu'un jeu de sport arcade estampillé Mario, il est préférable de se tourner vers un Mario Tennis Open au fun prononcé et instantané, et possédant un mode multi local avec une cartouche.

Malgré la 3D, ce Mario Golf manque un peu de lisibilité.

L'anecdote

Assez étrangement, la 3D relief de Mario Golf : World Tour n'est pas aussi bonne qu'escomptée. Si le jeu de golf met à profit l'effet de profondeur, il manque globalement de lisibilité. Ainsi, l'indicateur de trajectoire de la balle n'est pas assez lisible à l'écran, obligeant à changer de caméra toutes le deux secondes. Même si cela reste un détail, c'est dommage.
Les Plus
  • Le seul jeu de golf sur 3DS
  • Un jeu qui a la chance d'arriver dans une période creuse
  • Un mode en ligne est de la partie
  • La boutique de Toad, classique mais sympathique
Les Moins
  • Trop classique
  • Un gameplay peu exigeant
  • Quelques parcours trop convenus
  • Du blabla
  • Un multi local qui impose quatre cartouches, incompréhensible dans le cas présent
  • Le manque de lisibilité