Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends

22 avr. 2014
Testé par sur
Disponible sur
1
  • Éditeur Koei
  • Développeur Omega Force
  • Sortie initiale 4 avril 2014
  • Genre Action

Trop c'est trop ?

Que dire ? Pas grand chose en fin de compte, tant on peine à être surpris par ce Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends. Loin d'être beau, le jeu finit d'épuiser une recette devenu obsolète. Si certains épisodes se démarquent par leur background et des mécaniques atypiques (Gundam notamment), la série d'origine peine plus que jamais à convaincre. Une triste stagnation qui n'a que peu d'équivalents dans le monde pourtant sclérosé du jeu vidéo.

Derrière son nom barbare, Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends cache une recette paraissant vieille comme le monde. Depuis le lancement de la PlayStation 2 et Dynasty Warriors 2, ce n'est pas moins d'une trentaine de déclinaisons qui ont vu le jour. Et si certaines se sont avérées surprenantes (Dynasty Warriors : Gundam 3), force est de constater que l'alchimie peine plus que jamais à opérer.

L'histoire

Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends reprend la trame habituelle de la série et se concentre donc sur l'histoire chinoise des Trois Royaumes. Avec plus de 80 persos jouables, cette version Xtreme Legends inclut évidemment quelques nouveaux personnages. Malgré cette abondance, il est dommage, une fois encore, que la série soit si peu engageante en matière de scénario et de mise en scène. A coup sûr, le joueur français - peu coutumier de l'histoire de Chine - aura du mal à se passionner pour les histoires présentes.

Les ajouts apportent un petit peu de dynamisme.

Le principe

Côté jeu, Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends intègre quelques maigres nouveautés telles qu'une jauge qui, une fois pleine, permet de booster vos stats pendant un certain laps de temps. Plus intéressant : la présence d'un système de forces et faiblesses propre aux armes. Chacune d'elles se voit attitrée un type qui lui permet de prendre le dessus sur un autre ou d'être défaite plus facilement. Concrètement, le système se rapproche de celui de Pokémon et du célèbre "pierre-papier-ciseau". Nécessitant d'appuyer sur un bouton pour enclencher une attaque bonus (si votre arme à le dessus) ou un contre (si elle est dominée), le système rajoute un peu de dynamisme. Hélas, le jeu reste toujours aussi ennuyeux dans sa structure, avec des batailles longuettes et des objectifs aussi téléphonés que peu passionnants. Koei a beau ajouter quelques mécaniques ici et là, tant que le rythme de jeu ne sera pas complètement revu, il sera compliqué d'être totalement emballé par le divertissement (non)proposé.

Ce n'est pas les héros qui manquent.

Le multi

Si un mode en ligne est présent, il reste toutefois compliqué à prendre en compte. Déjà que le titre souffre de ralentissements par moments, imaginez donc ce qu'il en est avec les aléas du online. Reste à parler de la fonction cross-save du titre, qui vous permet de passer de votre console de salon à la mouture portable... à condition de disposer des deux versions, bien sûr. Triste monde.

Pour qui ?

Que dire ? Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends peut être conseillé à deux types de joueurs. Premièrement, ceux qui n'ont jamais joué à un épisode de Dynasty Warriors et qui ne possèdent qu'une PS Vita. Ces derniers pourront trouver en Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends une version optimisée d'une recette vieille de près de 15 ans. Ensuite, l'épisode peut être conseiller aux fanatiques absolus qui achètent chaque volet de la série. Mais existent-ils vraiment ?

C'est euh... comment dire... très beau... hein... vraiment...

L'anecdote

Dans sa version Vita, Dynasty Warriors 8 : Xtreme Legends pâtit toujours d'une technique surannée. Cela fait des années que la série n'impressionne plus et cet épisode ne déroge pas à la règle. C'est dommage, car un renouveau passerai aussi par des graphismes à la hauteur. Ici, on sait que la PlayStation Vita est capable de mieux, pour ne pas dire beaucoup mieux.
Les Plus
  • Les quelques ajustements de gameplay
  • Un contenu conséquent
Les Moins
  • C'est très moche
  • Une recette surannée
  • Loin des meilleurs spin-off
  • Des ralentissements fâcheux
  • Quel est l'intérêt de cette version Vita ?