NBA 2K14

06 déc. 2013
Testé par sur
Disponible sur
4

La référence next-gen

Boom sakalaka ! NBA 2K a encore frappé. Aussi émoustillant à regarder qu'une pompom girl, NBA 2K14 brille par le scénario de ses matchs, mais aussi par celui de son mode "Ma Carrière". A vrai dire, le jeu survole la concurrence par son réalisme, que ce soit en matière de gameplay, de graphisme ou de mise en scène. La différence entre le jeu vidéo et la réalité n'a jamais été aussi mince, si bien que l'on s'interroge sur ce que donneront les jeux à la fin de cette génération de consoles. A coup sûr, l'avancée technologique a du bon. NBA 2K14 n'est autre qu'une sorte de MVP du jeu de sport... et ce n'est pas prêt de changer.

Contrairement aux moutures nouvelle génération des jeux Electronic Arts, NBA 2K14 a de quoi surprendre son monde : le titre de Visual Concepts profite d'un nouveau moteur spécialement dédié à la Xbox One et à la PlayStation 4. Un choix osé et particulièrement judicieux puisque cet épisode est un indispensable de la nouvelle ère.

L'histoire

C'est la première grosse surprise de NBA 2K14 : le jeu profite d'un mode "Ma Carrière" particulièrement bien fichu et qui inclut un aspect dramaturgique. Ainsi, NBA 2K14 vous met dans la peau d'un joueur préalablement créé, et qui se fait drafté en NBA après avoir participé à quelques matchs d'exhibition. Pourquoi dramaturgie ? Parce que le titre est fait de scènes cinématiques vous demandant de faire des choix, tout cela pour améliorer votre situation en club et vos relations avec votre entourage (coéquipiers, staff, etc.). Particulièrement immersif, ce mode vous propose évidemment de jouer des matchs pour grappiller du temps de jeu et faire partie du Hall of Fame. N'oubliant aucun détail (séances d'entrainement, notation précise de votre niveau durant les matchs, frictions entre joueurs, transferts, etc.), ce mode est assurément la petite pépite de cet épisode, celui qui fait de NBA 2K14 le meilleur jeu de sport à l'heure actuelle. Il faut dire que l'impression de réalisme est renforcée par les graphismes absolument magnifiques. Déjà éblouissants sur Xbox 360, ces derniers frôlent ici l'indécence. Il suffit de voir les présentations des joueurs (sur des musiques toujours aussi exceptionnelles) ou la modélisation des stades et des joueurs pour s'en convaincre. Tout simplement bluffant.

Cette image est tirée d'un jeu vidéo.

Le principe

A travers son excellent mode "Ma Carrière", NBA 2K14 incite à explorer tous les aspects du basket avec un enthousiasme déconcertant. Sans vous en rendre compte, vous vous mettez à agir sur le parquet tel un vrai joueur, au point que chaque marquage défensif prend une importance capitale. Le réalisme est donc omniprésent, jusqu'à la dramaturgie des matchs. Bien que le jeu apporte son lot d'ajustements (nouvelles animations spécifiques, remaniement du système de répartition des caractéristique, présence d'équipes européennes, etc.), c'est bien dans le déroulement des parties que ce cru 2014 surprend. A vrai dire, jamais le sport n'a été si bien retranscrit en jeu vidéo.

La lettre (en haut à droite) indique votre notation. Celle-ci évolue en fonction de vos actions.

Le multi

Bien sûr, le jeu ne se cantonne pas à "Ma Carrière". En plus des modes "Mon Équipe", "Mon MG" et quelques rares menus annexes, NBA 2K14 propose logiquement des parties multijoueur. Que dire si ce n'est que celles-ci ont déjà fait leurs preuves. Finalement, la difficulté réside dans le fait de trouver un ami adepte de ce sport typiquement américain... Heureusement, le jeu en lige est de la partie.

Vous pouvez incarner votre avatar dans des parties en ligne. Pour se faire, rendez-vous au parc.

Pour qui ?

En plus des fans de basket, NBA 2K14 convaincra les adeptes de la licence. En effet, difficile de ne pas avoir envie d'acheter cette épisode Xbox One tant il bonifie la série dans le fond comme dans la forme. A ce sujet, il s'agit sans doute du jeu le plus impressionnant de la console. Si vous voulez épater vos amis (et surtout être vous-même ébloui), NBA 2K14 est fait pour vous.

Votre agent est présent dès le début de votre carrière. Notez le décor, encore un peu simpliste.

L'anecdote

Petit point à améliorer dans "Ma Carrière" : certains dialogues de personnages secondaires n'ont pas été doublés. Gageons que cela est dû à un manque de temps. Espérons que ce mode soit toujours présent l'an prochain tant il semble supplanter certains modes annexes d'antan (désormais disparus).
Les Plus
  • Beau comme un sportif
  • Le mode Ma Carrière
  • Un gameplay au top
  • La sensation d'être sur le parquet
  • Décidément inégalable tant la recette est bien huilée
  • Un épisode qui ouvre de nouvelles perspectives
  • Comme toujours,une bande originale de malade (avec les gros cartons de 2013 mais pas que)
Les Moins
  • Quelques modes anecdotiques ont disparu