Motocross Madness, la moto en folie

11 avr. 2013
Testé par sur
Disponible sur
3

Motocross Madness est vraiment un bon jeu. Pour une petite dizaine d’euros, il propose sa dose de fun, aussi bien en solo qu’à plusieurs. Il est simplement dommage que le jeu ne propose pas plus de courses et, surtout, qu’il pâtisse de quelques soucis de collision rendant la victoire quelques peu aléatoire. Malgré cela, Motocross Madness est synonyme d’amusement. La présence des avatars Xbox était donc une bonne idée.

Quand on évoque Motocross Madness, on parle d’un temps que les plus jeunes n’ont pas connu : celui où les jeux de motos étaient (presque) autant à la mode que les simulations automobiles. La donne a changé et il faut remonter à pas mal d’années pour trouver un jeu de motocross digne de ce nom. Finalement, à l’instar d’un Trial HD, c’est sur le Xbox Live Arcade que la franchise de Microsoft signe son retour.

La personnalisation de notre avatar, la motivation idéale

De l'arcade colorée

Le gros morceau de ce Motocross Madness est le mode Carrière. Divisé en plusieurs épreuves, celui-ci vous permet de participer à des courses classiques, à d’autres entre rivaux, à de l’exploration libre ou à des concours de tricks. Comme tout mode Carrière qui se respecte, l’intérêt se situe dans son système de progression : en remportant des courses et en récoltant des pièces sur les tracés, vous gagnez de l’expérience et de l’argent vous permettant de débloquer de nombreux gadgets. Nouvelles motos et épreuves, améliorations, tenues pour votre avatar… Oui, vous avez bien lu, Motocross Madness vous place dans la peau de votre avatar. Dès lors, le ton est donné et c’est face à un jeu arcade que nous nous trouvons. Vous accélérez, dérapez, exécutez des tricks et c’est finalement assez rare que vous ayez besoin de freiner, sauf pour prendre des raccourcis étonnamment nombreux. Cet aspect arcade est aussi visible à travers les circuits, très ouverts et bourrés de passages et rampent en tous genres, ainsi que dans le design et les graphismes chatoyant. Entre les pyramides d’Egypte, des bateaux de pirates ou des villes glaciales rappelant presque celle de Wave Race, vous allez découvrir du pays… Enfin pas trop non plus, puisque le jeu n’est constitué que de ces trois environnements (pour 9 courses).

Les tricks sont au coeur du gameplay

Généreux mais peut mieux faire

Heureusement, Motocross Madness ne se limite pas à son contenu solo. L’expérience multijoueurs est de la partie avec des courses en ligne plutôt intéressante. Si multi est particulièrement solide sur le plan technique, procurant des sensations similaire aux modes solos, il est aussi révélateur de quelques soucis, notamment en ce qui concerne les collisions. Il n’est pas rare de tomber de son véhicule après un grand saut ou en percutant une rambarde avec plus ou moins de force. Ce côté aléatoire n’est pas trop gênant en solo mais se révèle plus pénalisant en multi, au point d’en devenir frustrant. L’expérience reste tout de même agréable, mais disons simplement qu’un petit sentiment d’inachevé plane sur Motocross Madness, signifiant que celui-ci aurait pu être encore meilleur. Malgré ce couac, le jeu se rattrape grâce à une bonne surprise : bien qu’il ne soit pas spécialement généreux de par son nombre de courses, Motocross Madness a la bonne idée de proposer un mode multijoueurs en local. Une info qui mérite d’être souligner puisque le jeu en splitté, en particulier dans les jeux de courses, se fait de plus en plus rare. Belle initiative donc, tout comme la présence de classements assez bien fichus.
Les Plus
  • Système de progression encourageant
  • Les avatars et leur personnalisation
  • Un multi en ligne réussi
  • La présence d'un mode local
  • Des tracés ouverts et bien pensés
Les Moins
  • Des soucis de collision
  • Seulement 9 courses
  • Les modes Exploration et Tricks, d'un autre temps