Un lifting au ralenti pour Zone of the Enders HD Collection

10 déc. 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Zone of the Enders HD Collection est plutôt une bonne compilation de par son lifting graphique (aujourd'hui nécessaire pour apprécier le premier volet). Bien que Zone of the Enders 2 soit lui aussi bonifié, la présence de ralentissements donne l'impression de ne pas toujours être en 60 fps. De même, il aurait été sympathique d'inclure quelques bonus (rétrospective, reportage) et options supplémentaires (doublage japonais). Un jeu qui est loin de faire honte aux compilations HD, mais dont l'achat n'est pas nécessairement justifié pour les fans absolus possédant les jeux sur PlayStation 2. A vous d'en faire une priorité ou non.

Alors que tout le monde attend un hypothétique troisième volet, Zone of the Enders débarque dans une compilation regroupant les premiers épisodes sortis il y a une dizaine d'années. Évidemment, Zone of the Enders HD Collection surfe sur la mode des refontes HD, catégorie dans laquelle on retrouve quelques réussites (Devil May Cry, ICO/Shadow of the Colossus) mais aussi quelques aberrations (Silent Hill). Quel camp a choisi la production de Kojima ?

Léo s'est trouvé une bien belle carapace. (Zone of the Enders)

Deux des meilleurs jeux PS2

Certains ne retiennent du premier Zone of the Enders que les allers-retours incessant qu'il imposait ou sa durée de vie s'apparentant à celle d'un sandwich-baguette face à Kubiak. Pourtant, c'est oublié les quelques qualités du titre de Konami, notamment en matière de musiques (toutes sublimes) ou d'écriture. Premier grand jeu scénarisé de la PlayStation 2, Zone of the Enders propose une vision assez fine du rapport qu'entretient l'homme avec la machine : Léo, jeune souffre-douleur ayant vu périr ses camarades sous ses yeux, tombe nez à nez avec Jehuty, un robot représentant l'enjeu galactique de la région. Très vite, il entre dans la machine et parvient à la piloter, acceptant petit à petit sa mission : amener le mécha dans une colonie luttant pour le bien. Riche en symbole, le jeu reste pour beaucoup un brouillon de sa suite il est vrai remarquable. Reprenant des thématiques semblables, Zone of the Enders : The 2nd Runner propose une histoire plus dense mais aussi un gameplay plus profond. Vous mettant au commande de Jehuty, les deux jeux brillent par leur dynamisme et le nombre conséquent d'attaques en tout genre. Si Zone of the Enders nous faisait affronter des escouades d'ennemis restreintes, le deuxième volet fait plus dans la démesure.

Visuellement, cette HD Collection est une réussite. (Zone of the Enders 2)

Un lifting fainéant ?

Cette démesure constituait un vrai exploit technique en 2003, imposant aux développeurs de jouer les funambules avec la console de Sony. Quelques rares ralentissements se faisaient sentir et nombreux étaient les fans à espérer que cette HD Collection corrige le tir. De même, si l'édition européenne de The 2nd Runner incluait du contenu supplémentaire, beaucoup souhaitaient que cette dernière tourne à plein régime, en 60 fps. Le résultat de cette collection est en partie convaincant. Tout d'abord, le lifting graphique est tout à fait satisfaisant. Croyez-moi : jouer à Zone of the Enders fout un sacré coup de vieux aujourd'hui, toujours visible à travers les cinématiques désuètes du jeu. Mais difficile de critiquer l'aspect graphique en plein jeu, le premier épisode étant plus beau et lisse que jamais. S'il en va de même pour Zone of the Enders : The 2nd Runner, ce dernier souffre de ralentissements bien plus incompréhensibles, pour la plus part inconnus de la version d'origine. Sans être un calvaire, le jeu donne parfois l'impression de souffrir de chutes de framerate à peine perceptibles. Un constat tout de même gênant pour quiconque espère trouver en cette HD Collection la version ultime des jeux de la série. Certes, vous trouvez une cinématique HD plutôt agréable à l’œil, mais les cinématiques du jeu ne bénéficient pas non plus du même traitement, ni même du doublage japonais. Si ce dernier point n'est pas gênant outre mesure pour The 2nd Runner, il n'en va de même pour le premier volet pâtissant d'un doublage assez ridicule.
Les Plus
  • Deux jeux cultes
  • Des passages mémorables
  • Un dynamisme encore présent
  • Un lifting HD réussi
Les Moins
  • Quelques ralentissements incompréhensibles
  • Dommage qu'il n'y ait pas plus de bonus...
  • ... Et des cinématiques rajeunies