Suez à plusieurs avec Just Dance 3

03 nov. 2011
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Ubisoft
  • Développeur Ubisoft
  • Sortie initiale 11 octobre 2011
  • Genre Musical

Just Dance 3 revient très en forme dans une version Kinect qui donne enfin la possibilité de jouer à quatre simultanément. Ces chorégraphies à plusieurs sont d'ailleurs réjouissantes lorsqu'elles sont bien maitrisées (il va falloir répéter pour être synchrones !). Si vous pouvez en profiter aussi en solo, le multijoueur reste clairement l'intérêt principal de ce jeu taillé pour la fiesta. Notez tout de même que l'accessibilité du titre apparait logiquement moins prononcée sur Kinect, un placement plus rigoureux dans l'air de jeu étant nécessaire pour que vos mouvements soient bien repérés. Pour une utilisation familiale - souvent plus bordélique - optez donc plutôt pour une version Wii ou PS Move.

Avec ses 84 % de part de marché dans le monde en 2011, Ubisoft squatte fièrement le créneau des jeux de danse. Et ce n'est pas avec Just Dance 3 que ça risque de changer. Le phénomène est mondial, tout le monde s'y met, même Katy Perry dans ses clips. Après trois années cantonnée à la Nintendo Wii, la licence déboule sur Xbox 360 pour vous libérez les mains. Voyons voir si cette émancipation est bénéfique.

La playlist a la bonne idée de proposer des titres anciens indémodables (sauf au plan vestimentaire).

Le gros lot

Sur Nintendo Wii, le résultat est là : redoutablement efficace. Et ce ne sont pas les quelques 15 millions d'unités vendues dans le monde qui prouveront le contraire. Malgré un accueil de la presse plutôt tiède, la série Just Dance a très vite conquis les joueurs en manque de groove. Il faut dire qu'à l'époque, le créneau était bien morose. Aujourd'hui, beaucoup d'éditeurs se sont engouffrés dans la brèche, avec plus ou moins de talents, mais Just Dance reste toujours numéro 1 des ventes. Pourquoi ? Parce que la recette est là : un concept universel (tout le monde aime remuer son derrière même ceux qui n'osent pas l'avouer), une accessibilité à toute épreuve (un gameplay très permissif qui tolère les écarts de mouvements) et, bien sûr, une playlist variée taillée pour la fiesta. Ajouter à ça un buzz communautaire qui n'a cessé de s'amplifier au fil du temps et vous obtenez le jackpot pour Ubisoft.

En solo, l'expérience reste plus intéressante avec Dance Central.

Just Dance VS Dance Central

En débarquant sur Xbox 360, grâce au capteur Kinect, on pourrait croire à tort que la série Just Dance essaye de marcher sur les platebandes d'un certain Dance Central. Un jeu comme Michael Jackson : The Experience laissait supposer un combat relativement équilibré. Mais il n'y aura pas de bataille entre les deux ténors du genre car ils ne jouent clairement pas dans la même catégorie. D'un côté, vous avez un jeu de danse très précis, destiné à un public exigeant en matière de playlist et de chorégraphies. De l'autre, vous trouvez un jeu ratissant plus large, avec une accessibilité et une notion festive plus développées, à destination de joueurs qui ne veulent pas forcément apprendre à danser mais tout bêtement s'amuser à se remuer. C'est ce qui fait la grande force de Just Dance 3 : un aspect communautaire fort et une expérience multijoueur incomparable en matière de jeu de danse.

Voici l'une des meilleures chorégraphies à 4 joueurs.

L'épisode de la consécration ?

Dans les trilogies, le troisième épisode est souvent celui du nouveau souffle, de la concrétisation de toutes les bonnes idées pressenties dans le premier volet et mal exploitées dans le second. Just Dance 3, ce n'est pas tout à fait ça. La formule ne change pas beaucoup et les approximations sont toujours présentes. La particularité de cette version 360, c'est enfin la possibilité de danser à quatre joueurs simultanément sur Kinect. La contrepartie peut être contraignante : une aire de jeu conséquente et un placement des danseurs qui demande une certaine rigueur. Si vous dansez trop près les uns des autres, il arrive que le capteur de mouvement s’emmêle les pinceaux et attribue vos points à vos voisins. Et vice et versa. Autres nouveauté : la possibilité de chanter pour augmenter ses points. Malheureusement, en pratique, l'option apparaît tout à fait anecdotique. La vraie bonne idée de ce troisième volet, c'est sans aucun doute le mode Just Create taillé sur mesure pour faire exploser l'aspect communautaire de la licence. Créez vos propres chorégraphies et partagez-les en ligne, voila une idée qu'elle est bonne !
Les Plus
  • Incroyablement efficace à plusieurs...
  • Une reconnaissance de mouvements à la fois bonne et suffisamment permissive pour ne pas décourager
  • Une tracking list taillée sur mesure pour la fête
  • Un mode Just Create sympathique et bien vu pour booster le phénomène via les réseaux sociaux
Les Moins
  • L'intérêt diminue en solo
  • Un bon compromis entre chorégraphies girly, festives et débiles
  • Une version Kinect qui demande logiquement plus de rigueur dans le placement en multijoueur