Sniper Ghost Warrior passe inaperçu

24 juin 2011
Testé par sur
Disponible sur
2

Trop classique, Sniper : Ghost Warrior ne contentera que les fans les plus fervents des FPS, ceux qui ont fait le tour de la plupart des standards actuels et qui chercheraient éventuellement un peu de changement. En apparence du moins, car s'il se veut basé sur le snipe et l'infiltration, Sniper : Ghost Warrior montre rapidement ses limites en matière de level design et d'intelligence artifficiel. Après, il va de soi que les éventuels intéressés préféreront cette mouture PlayStation 3 à la version Xbox 360, contenu supplémentaire oblige.

Près d'un an après sa sortie sur Xbox 360, Sniper : Ghost Warrior nous revient dans une mouture PlayStation 3 apportant quelques nouveautés. L'achat est-il conseillé pour autant ? Réponse.

"Il a intérêt d'être bien ce jeu. On a pas l'air malin."

Pauvre dans la forme

Du point de vue scénaristique, Sniper : Ghost Warrior ne fait pas vraiment dans l'originalité, loin de là. Comme le titre le laisse penser, vous vous retrouvez dans la peau d'un sniper chargé d'abattre diverses cibles, principalement composées de soldats d'un régime totalitaire (comme le veut la coutume diront certains). A vrai dire, le background manque cruellement de cachet et l'histoire n'est jamais passionnante malgré des doublages ma foi pas trop mauvais. Techniquement, le jeu se révèle également plutôt vieillot, avec des couleurs assez ternes, un aliasing très prononcé et des textures loin des fers de lance actuels. A vrai dire, nous avons beau chercher, ce n'est pas avec sa trame scénaristique, son sens de l'esthétisme ou sa mise en scène quasi-inexistante que ce Sniper : Ghost Warrior vous poussera à l'achat. Dès lors, on commence à comprendre le prix assez attractif du jeu, ce dernier étant vendu pour une "petite" quarantaine d'euros. Un prix qui ne constitue pas un atout percutant pour autant, certains jeux comme Call of Duty : Modern Warfare restant logiquement supérieur en terme de snipe grand spectacle (qui a dit Prypiat ?) pour un prix parfois moindre.

Du multijoueur est évidemment présent.

Classique dans le fond

Pourtant, condamner Sniper : Ghost Warrior serait assez injuste puisqu'il a le mérite de se cantonner à une voie assez atypique dans les jeux de tir actuels : celle de l'infiltration et du sniper. Ainsi, le jeu utilise souvent la même recette que les phases d'infiltration présentes dans Call of Duty : Modern Warfare, à ceci près qu'aucune diversité ne semble être de la partie. Si cette remarque est valable pour les environnements, elle concerne aussi la structure même des niveaux, particulièrement linéaire et ne laissant que très peu de liberté au joueur. De même, on regrette que l'aspect infiltration ne soit finalement que secondaire ; car si quelques impacts de balles suffisent à vous mettre à terre, il en va de même pour vos adversaires et vous aurez vite fait de venir à bout de quelques ennemis armés de fusils d'assaut. Bizarre. Dans le même genre, si le jeu prend en compte la gestion du vent (malgré une visé assistée en mode normal), le recul de l'arme paraît fort peu prononcé. Enfin, un petit mot sur cette version PlayStation 3 qui, en plus de faire quelques ajustements en terme de level design, inclut du contenu supplémentaire (missions en solo, cartes multijoueur, modes multijoueur, etc.). En parlant du mode multijoueur jouable à 12, celui-ci est toujours aussi classique, ce qui l'empêche de faire office de pan réellement intéressant.
Les Plus
  • Une certaine envie de se démarquer des FPS actuels
  • Pas totalement déplaisant à jouer
  • Le prix réduit ?
Les Moins
  • Le level design
  • C'est moche
  • Ça manque de diversité
  • Finalement très classique