Rango ne mord pas la poussière

18 avr. 2011
Testé par sur
Disponible sur
3

Le savoir faire de Behaviour Interactive vous permet d'accéder à un jeu bien conçu, simple et distrayant. Rien qui ne soit révolutionnaire, loin de là, puisque les principes utilisés ont déjà fait leurs preuves. Mais vous avez plaisir à suivre les aventures de ce caméléon dont le bagou n'a d'égal que ses exploits. Rango est une déclinaison intéressante d'un univers original, drôle et attachant. Les développeurs se permettent même la fantaisie de l'élargir sans pour autant le dénaturer. Bien joué !

Lorsqu'il s'agit d'adapter un univers ciné sur consoles, ils ne sont jamais les derniers chez Behaviour Interactive. Kung Fu Panda, Iron Man, Indiana Jones et le Spectre des Rois, j'en passe et des pires, ce prolifique studio n'en est pas à son coup d'essai. Malheureusement, le résultat n'est pas toujours à la hauteur du modèle. Réjouissez-vous car avec Rango, l'exercice est cette fois plutôt réussi.

Les Gipsy Hiboux sont encore de la fête !

Du rabe de Rango

Le jeu vidéo Rango vous permet logiquement d'incarner le héros du film éponyme, soit un caméléon légèrement mythomane mais surtout bon samaritain. Les habitants de Dirt, une ville paumée au beau milieu du désert ("dirt" signifie "poussière"), peuvent en témoigner. Si vous avez vu le film, vous n'aurez pour une fois pas à vous farcir une simple adaptation du scénario, car c'est bel et bien une histoire inédite qui vous attend. Tant mieux. Pour les autres, notez qu'il est préférable d'avoir vu Rango pour apprécier à sa juste valeur cet univers original, et notamment les relations entre chaque personnage. Mais revenons en à l'histoire. Le gros méchant Bad Bill prépare un sale coup et Rango va devoir l'arrêter. Mais il ne sait pas encore que cette traque va le mener bien au delà de ce qu'il pouvait imaginer... Pas mal comme teasing, non ? De toute manière, en dire plus vous gâcherait le plaisir.

N'oubliez pas recharger régulièrement en secouant votre nunchuck...

Le caméléon le plus tireur de l'Ouest

La chasse au Bad Bill est d'abord prétexte à des séquences de course poursuite. Vous allez donc pouvoir chevaucher des géocoucous (une volaille rachitique mais très véloce) ainsi que des chauves-souris pour tenter de rattraper les malfrats. Après tout, en tant que shérif de Dirt, c'est un peu votre principal job. En dehors de ces séances motorisées, Rango se déplace à pied dans des niveaux assez variés où vous allez devoir souvent crapahuter, mais aussi beaucoup tirer. En effet, si Rango propose de la plateforme assez basique, votre liberté d'action étant minimale, c'est avant tout pour permettre à des séquences de tir de s'enchainer sur un rythme soutenu. Ne sommes nous pas en plein cœur du far west après tout ? Lorsqu'elles interviennent, vous ne pouvez plus bouger votre personnage sauf pour le mettre à couvert. Vous devez alors cibler vos adversaires avec votre Wiimote, éviter qu'ils se rapprochent de trop près (car ils bougent) et détruire les éventuels bâton de dynamite qu'ils pourraient vous envoyer. Plutôt sympathique.
Les Plus
  • Une déclinaison réussie de l'univers du film
  • Pas de temps mort
  • Rango a vraiment le bagou pour raconter ses "exploits"
  • Les séances de tir à la Wiimote bien fichus
  • Le niveau "arcade" très psychédélique
  • Des clins d'oeil amusants pour ceux qui ont vu le film
Les Moins
  • Une liberté d'action minimum
  • Impossible de contrôler la caméra
  • Un poil trop court