Démarrage de l'aventure Kinect en douceur avec Kinect Adventures !

23 nov. 2010
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Microsoft
  • Développeur Microsoft
  • Sortie initiale 10 novembre 2010
  • Genre Party Game

Kinect Adventures! est fatalement le premier jeu avec lequel vous allez découvrir les possibilités du capteur Kinect. Si l'expérience reste impressionnante, elle prouve aussi qu'il va falloir attendre un peu avant d'avoir un jeu à la hauteur de cette technologie. Prenons donc Kinect Adventures! pour ce qu'il est : une démo gratuite amusante et finalement juste efficace. Pour la profondeur et tout ce qui va avec, tournez-vous vers des jeux plus développés. Mais sont-il déjà dans le catalogue Kinect ? A suivre...

Pour accompagner la sortie d'un nouveau matériel, qui plus est quand il s'agit d'un accessoire aussi alléchant que le capteur Kinect, un constructeur se doit logiquement de proposer un jeu au top, capable de prouver en quelques secondes l'intérêt de votre achat. Et dans ce cas précis, "bundle" rime souvent avec "casse-gueule" car le challenge n'est pas si facile. Petit compte-rendu des premiers pas sur Kinect Adventures !, le jeu fourni avec l'accessoire censé vous en mettre plein les mirettes !

Attention à votre position dans l'aire de jeu.

La manette, c'est moi !

Ok, tout est branché. J'ai poussé les meubles et dégagé l'espace dans un rayon d'au moins 2 mètres 50 (oui, il faut un grand salon). Il n'y a plus qu'à lancer Kinect Adventures! C'est vrai qu'en soi, la préparation est une petite aventure. Logique, nous somme sur du high-tech Monsieur (ou Madame) ! Cela dit, rassurez-vous, même si elle demande une certaine rigueur, l'initialisation du capteur Kinect reste un jeu presque d'enfant. A son premier branchement, il vous demandera quelques calibrages pour vous identifier. Rien de tel pour commencer à être impressionné. Les mouvements de votre corps sont reproduits à l'écran par votre avatar quasiment sans latence. Pas besoin non plus d'un éclairage de studio de cinéma pour que cette reconnaissance fonctionne (exit l'exigence de You're in the Movies). Chouette ! Ce premier contact est clairement encourageant mais ce n'est pas une raison pour arborer un sourire niais. Rappelons tout de même que le jeu que nous testons ici n'est pas encore lancé. Remarquez, c'est déjà bon signe, non ?

Voici l'activité la plus physique. Ah ça, il va falloir bouger !

Secouez-vous, sinon le fun, il reste en bas

Kinect Adventures! est donc une compilation de mini-jeux emballée dans un thème "aventuriers" plutôt sympathique. Par "compilation", n'entendez pas "choix énorme". Non, il s'agit ici de vous présenter les capacités du Kinect au travers de 5 activités : frapper des balles, éclater des bulles, colmater des fuites, descendre des rapides en radeau et une ultime épreuve qui testera vos réflexes et... votre endurance. Car mine de rien, Kinect Adventures! s'avère assez physique. Pas très étonnant puisque vous passez vos sessions de jeux à gesticuler devant votre écran : sauter, se baisser, se pencher, esquiver à gauche, esquiver à droite, agiter les bras... Tout ça dans un timing plus ou moins serré. Adieu les délices du jeu vidéo avachi dans son canapé, le paquet de chips sur un accoudoir et le verre de ce que vous voulez sur l'autre ! Ici, pour gagner et marquer des points, plus question de n'agiter que son poignet comme avec la Wii. Vous devez vous agiter tout entier.

Epongez-vous, vous êtes humide !

Un Kinect impressionant, l'aventure, moins

Mais le problème avec Kinect Adventures!, c'est que vous n'allez pas vous agiter très longtemps. Vous aurez rapidement fait le tour de ses possibilités et, une fois l'effet de surprise "Whoua, c'est quand même super bien fichu cette reconnaissance de mouvements !", les limites du jeu vont vous chatouiller le nez. Déjà, vous ne pourrez pas jouer à plus de 2 simultanément, la faute aux limitations du Kinect qui ne peut capter que 2 corps à la fois. Dommage pour un party-game. Ensuite, vous allez rapidement vous apercevoir que, contrairement à la Wii, les contraintes techniques du Kinect peuvent être un frein pour que votre petit dernier s'amuse avec vous. Le placement doit être un minimum précis, même si le capteur vous rappelle régulièrement que "Vous n'êtes plus dans la zone de jeu". C'est certain que l'expérience de jeu reste fluide et agréable (le deuxième joueur peut par exemple rejoindre la partie à n'importe quel moment, juste en rentrant dans la zone de jeu) mais impossible de faire n'importe quoi comme avec la Wii. De par sa haute précision, le Kinect accepte moins l'approximation. Du côté des plus grands, le challenge reste moyen malgré la possibilité de se confronter à d'autres "aventuriers" via le Xbox Live.
Les Plus
  • Plus de manette !
  • Un capteur Kinect déjà impressionnant
  • Un emballage sympathique
  • C'est gratuit finalement...
Les Moins
  • Vous avez un grand salon ?
  • Une démo paresseuse