Gormiti, pour jeune public averti !

06 nov. 2010
Testé par sur
Disponible sur
2

Soyons honnête : Gormiti n'est pas à proprement parler un bon jeu. Seulement, sachez qu'il est destiné à un public nettement plus jeune que ce qu'il est indiqué sur sa jaquette. Il faut aussi que ce public soit réceptif vis à vis de l'univers de la série : à partir de ce moment, le jeu peut fonctionner. Sinon, passez votre tour car l'intérêt n'est pas présent.

Les Gormiti, autrement appelés "Seigneurs des éléments" dans les cours d'écoles, sont des héros de jeux de cartes de combat telles que celles des Pokémon. L'inévitable adaptation vidéoludique pointe le bout de son DVD et soulève la cruciale question de savoir si l'œuvre originelle est respectée... et, au passage, de savoir s'il s'agit d'un bon jeu. Partons donc à la découverte des Gormiti.

Les seigneurs des éléments sont en fait de jeunes humains.

Pierre, feuille... robinet ?

Diantre : un incendie monstre menace mère forêt de la planète Gorm. Aussitôt en possession de cette information, vous revêtez votre tenue de Seigneur des éléments afin d'éteindre le feu en compagnie de vos amis. C'est donc à plusieurs joueurs humains que vous pouvez tenter l'aventure. Les Gormiti à l'écran se sélectionnant tour à tour afin de passer des épreuves en relation avec leur élément. Ainsi, par exemple, le Seigneur de l'air (double) saute haut et celui de la terre casse les pierres. Il en est de même pour les autres Gormiti de l'aventure dont vous découvrez les capacités au gré des emplacements d'où il est clairement établi que vous devez invoquer un pouvoir. Jusque là, la licence est parfaitement exploitée : le titre est orienté pour les fans de 8 à 10 ans. La meilleure preuve en est le stress suscité auprès de non-fans n'étant pas familiers avec cet univers. Stress provoqué notamment par ce cri "Pouvoir des éléments" lancé à chaque joyau collecté... Et il y en a beaucoup ! Tous les items que vous ramassez gonflent des jauges qui font qu'à chaque fois que vous mourrez - surtout à cause des chutes car les ennemis ne sont pas véloces - vous êtes ponctionné d'un peu de ces richesses. La progression dans les niveaux est donc inévitable : nous sommes bien dans un jeu pour enfants.

D'un coup d'oeil, un joueur un tant soit peu expérimenté sait comment traverser une salle à l'avance.

Peu de technique

Ici, point de graphismes mirobolants mais les personnages de la série sont bien représentés. Le gros défaut de réalisation se situe au niveau de la distance de la caméra qui rend certains combats - notamment lors de passages de boss - totalement illisibles. D'ailleurs, les boss bénéficient tous d'une cinématique et de textes qui leurs sont propres : le public visé adore ! Par contre, les animations des personnages laissent à désirer, surtout lors des sauts. Voila pour les gros points faibles. Focalisons-nous maintenant sur le plaisir de jeu que peut procurer Gormiti à son public. D'ailleurs chose étrange : la jaquette du DVD est estampillée comme interdite aux moins de 12 ans. Il s'avère après analyse que ce logo n'ait pas sa place. Le titre ne présente rien de violent (certes, cette notion est subjective mais tout de même...) et les dialogues, en français, sont tout ce qu'il y a de plus correct. A vrai dire un enfant de 12 ans, voire même un peu moins âgé, s'ennuie vite devant les énigmes simples servant à ouvrir la sempiternelle porte qui donne accès à la non moins sempiternelle salle suivante. Ce n'est pas le martelage d'un bouton servant à battre les ennemis qui l'amusera plus. Par contre, un enfant de 7 ans et moins s'amuse et passe sans réfléchir les différentes salles. Vous en déduisez le gros avantage - ou inconvénient - de ce titre : son extrême simplicité. Pointer l'écran avec sa wiimote et en marteler les touches suffisent à le finir en quelques heures...
Les Plus
  • Très accessible pour les plus jeunes
  • Doublages bien réalisés et en français
Les Moins
  • Pour les très jeunes uniquement
  • Trop facile
  • Caméra mal gérée