Just Dance 2 enfonce le clou

01 nov. 2010
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Ubisoft
  • Développeur Ubisoft
  • Sortie initiale 12 octobre 2010
  • Genre Musical

Just Dance 2 a beau ne pas être encore techniquement au top, et au demeurant parfois très difficile, le résultat est là : vous vous éclatez, surtout en groupe, sur des chansons calibrées pour la fiesta. Ça bouge dans tous les sens, ça remue un peu n'importe comment, bref, Just Dance 2 est l'outil approprié pour donner encore un peu plus de fun à vos soirées. Un conseil, n'oubliez pas d'aérer votre salon après !

Un an après la sortie de Just Dance, Ubisoft remet le couvert, pas refroidi d'un poil par l'accueil critique très moyen de cette simulation de danse sur Wii. Après tout, les résultats sont là : près de 4 millions de joueurs ont craqué alors pourquoi ne pas tenter de renouveler l'exploit avec Just Dance 2 ?

Si j'arrive à danser comme toi, tu voudrais bien m'épouser Katy ?

Déluge de tubes

Poussez les meubles du salon, rameutez vos amis et surtout prévenez vos voisins, avec Just Dance 2, ça va... déménager ! En tous cas, c'est ce que nous promet la boite. Nouvelles chansons, nouveaux modes de jeu et surtout, une détection de mouvement améliorée, voila l'argumentaire très bien ficelé d'Ubisoft pour vous faire succomber une nouvelle fois à sa fièvre du samedi soir. La playlist est effectivement très efficace, il y en a presque pour tous les goûts, avec des classiques décidément indémodables (Wake My Up Before You Go Go de Wham) et des nouveautés très tendances (Tik Tok de Kesha). Vous trouverez la liste des 45 titres de base sur le site officiel. "De base", car vous avez la possibilité de télécharger d'autres titres - moyennant "Points Wii" forcément - directement sur votre console. Ubisoft promet d'ailleurs que le catalogue de hits sera sans cesse renouvelé. Et pour ceux qui hésiteraient encore, le premier titre - l'excellent Firework de Katy Perry - est gratuit. Astucieux, non ?

Les chorégraphies à deux valent souvent le détour.

Au top des modes ou presque

Si la playlist est belle est bien explosive, voyons maintenant quel temps il fait du côté des différents modes de jeu. Eh bien, il y fait plutôt très beau avec un bon paquet de possibilités. "Classique" (dansez, tout bêtement), "Duo" (très amusant), "Jacques a dit" (un peu anecdotique), "Medley" (difficile à suivre) et "Course" (il va falloir être endurant !), Just Dance 2 est beaucoup moins avare que son ainé. Ajoutez un mode par équipe pour s'affronter à plusieurs - et reprendre son souffle pendant que les autres dansent - et vous obtenez une offre sympathique. Puisqu'il s'agit d'un jeu physique, un petit tour par l'échauffement avant chaque session est fortement conseillé. Simple et efficace pour éviter les petits bobos. En parlant de sport, notez que Just Dance 2 prend son rôle très au sérieux et propose plusieurs programmes hebdomadaires de maintien ou remise en forme : "Relax" avec 1 chanson par jour, "Sérieux" avec 3 chansons et "Intensif" avec carrément 6 chansons par jour. Vous allez suer ! Mais attention, les mouvements à réaliser sur Just Dance 2 sont moins détaillés que sur un Wii Fit par exemple. Aucune garantie de les reproduire sans casse à l'usage...

Vous pouvez aussi vous habiller comme ça pour être encore plus... ridicule ?

Shake ton booty !

Playlist au top, modes de jeu nombreux et variés, pour l'instant le contrat est rempli. Reste à observer de plus près cette reconnaissance de mouvements qui avait fait défaut au premier volet. Une simple chorégraphie permet de constater que Just Dance 2 améliore sa copie. C'est tant mieux, l'effort est là mais c'est loin d'être encore au point. Le décompte des points justement apparaît très aléatoire, un mouvement pourtant reproduit à l'identique et au bon moment ne rapportera pas forcément le même nombre de points. Au final, une fois dans l'ambiance, ces bizarreries techniques sont vite oubliées car le jeu rempli son objectif principal : vous faire remuer en y prenant du plaisir. Tout n'est pas d'une qualité égale, certaines chorégraphies apparaissent ridicules (When I Grow Up des Pussycat Dolls), alors que d'autres excellentes en duo (Bollywood de Katti Kalandal), mais l'essentiel est bien là.
Les Plus
  • Une playlist aux petits oignions
  • Un mode Duo très sympa
  • Des emballages visuels bien pensés
  • Le programme "Just Sweat" pour se maintenir un minimum en forme
Les Moins
  • Quelques chorégraphies inutiles
  • Une reconnaissance des mouvements encore capricieuse