Art Academy, besoin de vous faire un dessin ?

06 oct. 2010
Testé par sur
Disponible sur
2

En soi, Art Academy est un logiciel plutôt bien fait. L'objectif initial est plus ou moins rempli : le soft peut vraiment apprendre le dessin aux moins doués d'entre nous. Après, comme tout logiciel de ce genre, on n'a rien sans rien et un minimum de motivation reste nécessaire. Si un défaut doit être souligné, c'est sans conteste l'impossibilité d'exporter nos créations sur ordinateur. On s'imagine mal passer des heures à dessiner sur notre Nintendo DS sans pouvoir partager nos oeuvres avec nos amis. De ce fait, Art Academy perd une grande partie de son intérêt et nombreuses sont les personnes qui le revendront une fois terminé. Malgré cela, elles auront quand même appris deux/trois tuyaux pour dessiner un peu moins mal, voire correctement. C'est déjà ça.

Plus de six mois après sa sortie sur DSiWare, Art Academy nous revient dans une version boite. L'occasion de revenir sur ce logiciel de dessin sympathique mais pas forcément incontournable. Voyez plutôt.

Le matériel dont nous disposons est assez conséquent.

Sortez vos crayons et vos peintures

Une fois lancé, Art Academy nous propose deux choses : prendre une leçon ou dessiner à notre guise. Vous conviendrez qu'avant de vous prendre pour Michel-Ange seul dans votre coin, il est préférable de prendre quelques leçons. Divisées en étapes claires et simples, ces dernières sont enseignées par Léo, un Léonard De Vinci au look "kawai". Rapidement, vous vous rendrez compte que le matériel mis à votre disposition est suffisant pour vous apprendre les bases du dessin en toute simplicité. Nous avons le choix entre trois crayons (2H, HB et 2B), avec lesquels nous pouvons dessiner "à plat" ou "avec la pointe", et six pinceaux de tailles et largeurs variables. En plus de ça, le jeu met à notre disposition un cercle chromatique afin de choisir la couleur exacte de notre peinture. Bien plus surprenant, il nous permet de choisir la quantité d'eau qu'on met sur notre pinceau pour gérer la consistance de la peinture. Autant vous dire que Nintendo s'est donné les moyens de ses ambitions. Toutefois, les plus exigeants diront qu'il y aurait pu avoir plus d'outils. Mais deux points importants sont à souligner. Premièrement, le fait de nous apprendre le dessin avec peu de matériel peut nous pousser à poursuivre l'expérience dans la réalité. Comme bien des passions, le dessin peut revenir cher et ce n'est pas une mauvaise idée de nous apprendre à dessiner avec peu de moyens (seulement trois crayons en l'occurrence). Deuxièmement, l'utilisation des outils est véritablement bien gérée, ce qui laisse penser que ceux-ci suffisent à Art Academy.

Besoin d'un modèle ? Vous pouvez utiliser l'image d'origine ou le dessin de Léo.

De vraies leçons

Les leçons comprennent six à sept étapes. Si certaines sont axées sur le crayon et d'autres sur la peinture, vous vous apercevrez vite que les deux finissent par aller de pair. Ainsi, Léo nous apprend à structurer notre dessin, ce qui passe évidemment par l'élaboration d'esquisses et ainsi de suite, y compris pour les peintures. Bien que les leçons soient dirigistes au possible pour les plus jeunes (on nous montre précisément quels instruments sélectionner), leur durée relativement courte nous donne envie de progresser. Comptez une petite demi-heure pour terminer une leçon en prenant votre temps. Une fois les différentes techniques assimilées, vous serez à même de passer certaines explications inutiles (choix des outils, etc.) pour aller encore plus vite. Pour vous aider dans vos créations, Léonard commence toujours par vous montrer la marche à suivre. En dessinant à l'aide du stylet sur l'écran du bas, vous pouvez vous servir des deux modèles présents sur celui du haut : l'image d'origine ou l'oeuvre dessinée par Léo. Si cette dernière peut paraître anecdotique, il est toujours bon d'avoir une idée de ce à quoi doit ressembler notre dessin une fois l'étape terminée. Au cas où vous voudriez corriger votre travail, une gomme est à votre disposition. Celle-ci permet également d'éclaircir certaines zones, comme lorsqu'on dessine en vrai. Dites-vous bien que la correction de votre oeuvre n'appartient qu'à vous : Léo ne corrige jamais ce que vous faites et la validation de votre travail ne dépend que de vous. Un constat qui vaut également pour les divers exercices proposés.

Avouons que ça aurait été sympa de pouvoir partager ses dessins autrement que via la console.

C'est la récré !

Quand vous aurez terminé la dizaine de leçons que le jeu contient, vous pourrez passer aux exercices ou dessiner comme bon vous semble. Pour ce faire, si vous possédez une DSi ou une DSiXL, vous pouvez prendre une photo servant de modèle pour votre oeuvre. Une bonne chose, surtout que les images contenues dans le soft ne sont pas nombreuses. Une fois votre dessin fini, vous désirerez peut-être le partager avec vos ami(e)s... Et boom ! on arrive au gros problème de ce Art Academy : impossible de partager nos oeuvres en dehors des consoles. Un constat étonnant puisque, apparemment, la version DSiWare du jeu nous permettait d'exporter nos travaux sur Facebook. Allez donc savoir pourquoi cette fonction a disparu. Quoi qu'il en soit, cette absence fait nécessairement perdre de l'intérêt au titre. Si on peut penser que les enfants puissent trouver un aspect ludique à se montrer des dessins sur DS (et encore, je suis gentil), les personnes un peu plus âgées n'en penseront certainement pas de même. Enorme déception.

Un chat griffonné en suivant les étapes d'Art Academy. Pour quelqu'un incapable de dessiner un animal, ce n'est pas si mal non ?

Mais ça marche vraiment ?

C'est LA question que tout le monde se pose. N'espérez pas devenir Paul Cézanne ou Claude Monet avec Art Academy. Vous vous doutez bien que ce n'est là qu'un doux rêve. Néanmoins, le soft de Nintendo peut se targuer de vous apprendre les bases du dessin en un temps record. Pas mal de techniques abordées sont primordiales : hachures, création de l'esquisse à l'aide d'une grille, éclaircissement avec une gomme, etc. Et le fait que les consignes soient concises nous encourage à faire toutes les leçons assez rapidement. En ce sens, Art Academy est bien moins ennuyeux qu'un prof d'arts plastiques s'occupant d'une trentaine d'élèves à la fois et habitué aux explications à rallonge. Tout n'est pas rose pour autant. Si l'écran de la DS et le stylet sont plutôt bien gérés, il faut noter une chose : l'écran est bien plus petit qu'une feuille de dessin. De ce fait, si nos dessins semblent très convaincants sur un petit écran, le passage sur feuille risque de décevoir les moins persévérants d'entre nous, le trait d'un crayon sur une feuille paraissant plus fin que celui d'un stylet sur un écran de quelques centimètres. Enfin, le soft ne fait pas de miracles et vous devrez faire preuve d'un minimum de volonté pour obtenir des résultats probants dans la réalité. Apprendre les bases du dessin c'est bien, mais s'entraîner ensuite c'est mieux.
Les Plus
  • Matériel suffisant
  • Interface claire
  • Leçons utiles et courtes
  • On apprend vraiment les bases du dessin
  • Possibilité de prendre des photos avec les DSi et DSiXL
Les Moins
  • Impossible d'exporter nos créations
  • Pas de corrections
  • Une certaine motivation est nécessaire pour avoir des résultats en vrai
  • Ça manque de modèles