Shaun White Snowboarding surfe avec les pros

21 déc. 2008
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Ubisoft
  • Développeur Ubisoft
  • Sortie initiale 13 novembre 2008
  • Genre Sport

Shaun White Snowboarding ne révolutionne en rien le cercle très fermé des jeux consacrés au snowboard. Seuls les fans de ce sport extrême trouveront leur compte en chaussant leur planche accompagnés par des amis prêt à exploser les scores et tout ça au chaud devant leur écran. Les autres ne trouveront qu’un beau jeu de snowboard répétitif. A vous de voir dans quel camp vous vous situez.

Ce n’est pas tous les jours que des jeux de snowboard font leur apparition sur console nouvelle génération. Le seul ayant osé s’aventurer était le très décevant Amped 3, voilà déjà trois ans. C’est donc avec une énorme joie que les mordus de poudreuse ont appris l’annonce de Shaun White Snowboarding.

Il ne reste plus qu'à tout remonter maintenant...

Le roi de la déception

Estampiller un jeu du nom d’un grand sportif et ne pas pouvoir l’incarner serait une véritable déception. Et bien sachez le, la déception est belle et bien au rendez-vous : malgré la présence de Shaun White sur la jaquette, ne vous attendez pas à dévaler les pistes dans la peau de la tomate volante. A la place, le jeu vous propose de créer votre personnage. Enfin, créer est un grand mot. Car le choix se restreint à huit pauvres visages. Notre très cher Shaun n’est, en quelques sortes, que votre mentor tout au long de l’aventure qui n’en est pas une puisque votre seul réel but est de ramasser des pièces géantes sur les différentes montagnes proposées. Ubisoft a fait fort : décevoir en deux minutes chrono. Chapeau bas !

Qui dit "snowboard" dit "sport extrême".

Dompter la montagne

Et ne vous attendez pas à vous réjouir par la suite. Le jeu est difficile à prendre en main et risque de vous frustrer durant les premières heures. Ce n’est pas que la jouabilité ne soit pas bonne mais plutôt qu’à mi-chemin entre l’arcade et la simulation, elle a énormément de mal à se situer. La bête demande un indubitable effort de votre part pour se laisser maitriser. Et c’est logiquement après ce petit temps d’adaptation que Shaun White Snowboarding prend tout son sens. La montagne vous berce de la tête aux pieds jusqu’à vous retrouver en bout de piste et cassé dans votre élan par une téléportation sur le téléski.

Pour remonter la pente, la marche reste une bonne alternative.

Les téléskis futuristes

Shaun White Snowboarding propose quatre montagnes différentes et réalistes. La fraîcheur du vent montagneux se fait presque ressentir pendant les descentes. Il est cependant regrettable que Ubisoft n’ait pas été jusqu’au bout de son idée de réalisme. Ce sentiment d’immersion est complètement brisé par différents petits détails qui font toutes la différence. Par exemple, en prenant le téléski, au lieu d’avoir droit à une petite animation mettant en scène votre sportif montant sur sa nacelle, vous êtes directement téléporté sur cette dernière. Notez que vous pouvez suivre tout le trajet pour admirer le magnifique paysage et même sauter de la nacelle quand vous le souhaitez.

Le remontée en téléski permet d'admirer ses derniers achats.

L'argent ne fait pas le bonheur

Outre la recherche de pièces, Shaun White Snowboarding propose une ribambelle de défis classiques pour le genre : arriver le plus vite possible en bas de la piste, slalom, faire le plus de tricks en l’air, sur des rails, rester le plus longtemps dans les airs, etc. Ces différents challenges sont classés par difficultés et rapportent de l’argent. Amasser des gains n’est pas essentiel pour pouvoir avancer dans le jeu mais peuvent apporter une petite aide supplémentaire si vous souhaitez acheter des planches plus performantes. Les quelques dollars restant seront utiles pour acquérir des nouvelles combinaisons, bonnets, fixations, gants, etc. Que de choses utiles, en somme.

En ligne, certains joueurs n'hésitent pas à sortir le grand jeu.

Vive la glisse en groupe

Mais là où Shaun White Snowboarding tire son épingle du jeu, c’est au niveau de son mode en ligne. Dévaler la montagne jusqu’à 16 joueurs en même temps n’est pas une chose courante. Déchausser et partir explorer la montagne en groupe, s’échapper d’une avalanche ou encore lancer des boules de neige pour tenter de faire tomber vos amis sont des expériences en ligne très amusantes. Certes, le principe est le même, mis à part que vous êtes face à d’autres joueurs. C’est ce qui fait toute la différence. Surtout qu’il est possible de réaliser de petits montages vidéos bien sympathiques afin de garder un souvenir de ses plus belles descentes.
Les Plus
  • Les montagnes sont joliement modélisées
  • La jouabilité regorge de subtilité
  • Le mode en ligne très complet
  • La possibilité de créer des avalanches
  • La création de montages vidéo
Les Moins
  • La difficulté générale du jeu
  • Le manque de challenges ludiquement parlant
  • Les animations manquantes
  • Le sentiment de déjà vu
  • L'impossibilité d'incarner Shaun White