Tomb Raider : un monde plus over qu'under

10 déc. 2008
Testé par sur
Disponible sur
4

Ce n'est pas vraiment une surprise : Tomb Raider Underworld est un titre parfaitement maitrisé. Crystal Dynamics exploite à merveille les mécanismes clés de la série et propose une aventure captivante, techniquement au top et artistiquement solide. C'est un vrai plaisir que de suivre Lara Croft dans son périple autour du monde, même si vous ne comprenez pas toujours le pourquoi du comment. Les environnements vous en mettent plein la vue, la jouabilité est aux petits oignons, si bien que votre esprit critique ne peut pas lutter une seule seconde. Tant mieux, il ne vous reste plus qu'à vous régaler. La durée de vie réduite est même conçue pour vous éviter l'écœurement. Que demander de plus ? Une nouvelle trilogie pardi !

L'arrivée d'un nouveau Tomb Raider est toujours un évènement, qui plus est lorsque les épisodes précédents ont fait preuve d'autant de qualités. Star parmi les stars, Lara Croft revient vous entrainer dans une aventure encore une fois exotique, magnifiquement emballée et quasiment sans défauts. Tomb Raider Underworld est un jeu à tel point propre sur lui que vous auriez presque envie d'avouer à son héroïne : "Ta perfection m'étouffe !". Mais rien n'y fait, succomber à ses charmes, même pour quelques petites heures, est un plaisir si doux qu'aucun joueur ne pourra raisonnablement refuser cette nouvelle invitation au voyage.

Impossible de ne pas la suivre, même si vous ne savez pas nager.

Bref mais intense

Lara Croft. Ce nom résonne comme une promesse pour bon nombre de joueurs. Promesse d'aventure, d'action, d'exotisme, de dépaysement et, bien entendu, d'une bonne dose de sensualité. La recette fonctionne depuis maintenant plus d'une dizaine d'années et, même si elle a connu quelques bas, les hauts sont suffisamment nombreux et élevés pour continuer à susciter l'intérêt. Avec Tomb Raider Underworld, l'alchimie est immédiate. L'équipe de Crystal Dynamics propose un jeu d'une qualité exceptionnelle, un jeu dont il est bien difficile de trouver de vrais défauts. C'est simple, vous rentrez dans l'aventure comme dans du beurre, pour n'en ressortir que quelques heures après, sans vous rendre compte que près de six heures se sont écoulées. Six heures, c'est court, c'est vrai. Mais six heures de cette qualité, c'est rare aussi.

Les paysages sont souvent à couper le souffle.

Bouche bée

Tomb Raider Underworld clôture la trilogie débutée avec Tomb Raider Legend, et où Tomb Raider : Anniversary se place comme une préquelle. Lara Croft est donc toujours hantée par la mystérieuse disparition de sa mère, et après sa quête de l'épée Excalibur, elle part à la recherche du Marteau de Thor. A chacun son Graal. Ceux de l'aventurière ont l'avantage de vous faire voir du pays. Et quel pays ! S'il est y question de mondes souterrains, Tomb Raider Underworld affiche des environnements magnifiques - la côté thaïlandaise notamment - devant lesquels il n'est pas rare de s'extasier, la bouche ouverte, la bave aux commissures... Devant les paysages, nous sommes bien d'accord. Cela dit, les joueurs mâles sauront également apprécier la plastique de l'héroïne, qui n'a de baroudeuse que le concept, sûrement pas l'allure.

Corps à corps ou flingues ? Avec Lara Croft, le choix est vite fait !

Pareil en mieux ?

Tomb Raider Underworld propose bien sûr des nouveautés. Elles ne sont pas très nombreuses, ou en tous cas, la plupart sont d'une subtilité telle qu'il faut avoir testé tous les épisodes de la série pour s'en rendre compte. Des nouveautés plastiques évidentes - logique -, des nouveautés physiques (Lara dispose de quelques mouvements supplémentaires), des nouveautés sur le plan du réalisme également avec, par exemple, des ennemis qui restent enfin étendus sur le sol une fois vaincus (bien pratique avec les tigres pour juger du rendu d'une peau de bête dans votre salon). Des nouveautés aussi dans la présence de ces ennemis justement : peu nombreux, sans véritable boss (cas peu courant), certains peuvent vous grimper dessus, ou vous suivre là où vous grimperez... D'où l'intérêt pour vous, parfois, d'utiliser le combat au corps à corps. En pratique, il est bien plus simple de privilégier vos armes. Mais si vous êtes joueur, pourquoi pas ?

Lara Croft en moto, un grand classique ici parfaitement intégré au gameplay.

Un équipement pas toc

Côté "kit de la parfaite aventurière", Crystal Dynamics fait dans le strict nécessaire. C'est un choix judicieux car vous n'êtes pas là pour tirer à vue mais plutôt pour l'aventure avec un grand A. C'est probablement pour cette raison que le pistolet anesthésiant fait son apparition dans votre inventaire. Mais si vous préférez ne pas faire dans la dentelle, choisissez donc les grenades adhésives. Attention, les ennemis humains n'hésiteront pas à vous les renvoyer. Notez enfin qu'un véhicule jouable fait également partie de votre équipement : une moto tout-terrain que vous pouvez utiliser comme bon vous semble (vous arrêtez et la reprendre où vous voulez), dans les niveaux où cet engin est disponible. Idéal pour écraser les ennemis encombrants ou franchir des précipices un poil trop larges pour vos belles petites gambettes.
Les Plus
  • Une aventure captivante car d'une qualité technique exceptionnelle
  • Des environnements majestueux
  • Des mécanismes souvent impressionnants
  • De subtils clins d'oeil que les fans sauront apprécier
Les Moins
  • Un scénario intéressant mais parfois difficile à suivre
  • Plus de manoir Croft comme niveau d'entrainement
  • Quelques bugs de collisions