Bella Sara n'est pas pour les dures à cuire

04 nov. 2008
Testé par sur
2

Bella Sara est l'extension vidéo ludique d'un jeu de cartes à échanger que vous connaissez peut être car votre fille - ou petite sœur - y joue. Les chevaux magiques qui le peuplent et ses maximes pleines de tendresse en font un incontournable des cours de récréation. Mais c'est aussi un journal tournant principalement autour du monde de l'équitation. Au moment où les petits mâles s'envoient des Pokemon au visage Bella Sara permet à votre progéniture de faire partie intégrante de ce monde sur DS. Accrochera t'elle ? Il y a fort à parier que oui, voyez plutôt pourquoi.

Nike : la récompense suprême.

Pégase, Thunder et les autres

La petite fille à laquelle le jeu est destiné - nommons-la : "Bubulle" - est principalement appelée à entretenir ses chevaux. Oui, ceux-la même qu'elle découvre avec une lueur dans les yeux lorsque vous lui achetez un paquet de cartes Bella Sara chez le libraire. Sauf lorsqu'il y a des doubles car dans ce cas, elle vous maudit, vous déteste et aimerait changer de famille avant de mourir trois fois. Soyez heureux car le jeu Bella Sara ne contient pas de double. Enfin si, un peu, mais ils peuvent être immédiatement échangés via le panneau d'affichage au centre du village. La surface de jeu est découpée en plusieurs parties dont l'écurie, le champ de courses d'obstacles, la boutique mais aussi la forêt de toutes les magies. Le jeu comprend trois forêts, déblocables moitié par moitié. Chaque partie s'ouvre dès l'acquisition d'un nouveau cheval, acquisition qui nécessite de compléter un jeu de cinq cartes. Au final, Bubulle obtiendra Nike, qui vous donnera le plaisir de tout re-visiter mais en volant. Si elle y arrive, vous êtes le meilleur parent du monde. Dans l'autre cas, elle voudrait ceux de sa meilleure copine mais passons car la difficulté est adaptée et Bubulle est quasi assurée du succès à force de persévérance.

Voici les chevaux gagnés dans le jeu DS.

Un air de déjà vu

Bubulle doit s'occuper de ces animaux, à la manière d'un Nintendogs. L'écurie lui permet de suivre les opérations à l'aide d'un tableau d'où se rayent automatiquement les tâches quotidiennes une fois celles-ci effectuées. Au programme, vous trouvez tout ce qui fait le quotidien des palefreniers : brosser la robe, peigner la crinière et la queue, laver la bête. Tout se fait bien sûr au stylet, y compris le nettoyage du dessous des sabots. Il vous faut faire tomber les cailloux nichés en tapotant l'écran. Attention, car si vous y allez trop fort, votre cheval en souffre et retire immédiatement sa patte. Ceci n'a aucune incidence sinon de faire crier Bubulle. Ces soins sont répétitifs, et surtout à répéter à chaque sortie. Les enfants aiment ce genre d'actions alors tout va bien. Cependant, pour pallier à l'aspect répétitif, elle peut se rendre en boutique et acheter le super peigne en or ou autre matériel qui fera gagner de précieuses minutes de jeu. Une fois prête, Bubulle va sauter des obstacles ou se promener. Dans la course d'obstacle, elle doit s'aligner avec les barrières et appuyer sur le bouton au bon moment. En forêt, elle peut juste profiter de la nature et admirer les toutes dernières options achetées ou débloquées pour son animal.

Voici votre maison sur le site.

Extension in-game

Seulement, au grand plaisir de Bubulle - à l'inverse pour ses parents - le jeu ne s'arrête pas là. La boutique lui permet aussi de jouer un peu à la façon de The Sims en dépensant ses fers à cheval, la monnaie du monde de Bella Sara, dans la boutique et jouer ainsi à la poupée avec son personnage. Mais elle décore aussi son cheval qui revêt alors de nombreuses selles avec différentes options de confort, luxe, cloutée ou non, ainsi que de nombreuses déclinaisons de couleurs et de protections assorties. En effet, vous débloquez des cartes tout au long de votre vie dans le monde de Bella Sara. Notez, Ô joie, qu'elles sont échangeables via Wi-Fi. Une carte réelle est même fournie, elle permet de débloquer les cartes virtuelles gagnées sur le site Bella Sara. Bubulle peut donc utiliser ce qu'elle aura débloqué, futé non ? Surtout qu'elle peut s'y créer une totale extension en construisant de toutes pièces la maison de ses rêves. Ses copines peuvent la visiter : ça gère grave ! De plus, le site permet de collecter encore plus de points qui permettent d'obtenir encore plus de goodies. Mais là il faut dire "Stop !" ou "Poivron !". Mais faites quelque chose car Bubulle va vite connaitre la dépendance du jeu. En effet, acheter des cartes réelles lui permet d'être encore plus compétitives et donc d'avoir plus d'objets magnifiques. Contre écu sonnant et trébuchant.
Les Plus
  • L'univers respecté
  • Les décors plutôt bien rendus
Les Moins
  • Attention : piège marketing inclus
  • La maniabilité de la course d'obstacle
  • Les chevaux un peu trop anguleux
Résultat

Que l'aspect Marketing ne salisse pas les qualités intrinsèques du jeu Bella Sara car il remplit son rôle. Les plus jeunes trouvent une copie fidèle du monde des cartes à échanger et peuvent s'y impliquer. Bien sûr vos yeux d'adultes n'y verront qu'un Nintendogs répétitif et parfois terne. Heureusement que ce titre ne vous est donc pas destiné. Il est toutefois impossible de mettre plus que la moyenne à ce titre car même s'il n'est pas mauvais, il est clairement destiné à être un tremplin aux extensions sur Internet.