EA Playground, la récré après l'école

15 juin 2008
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Electronic Arts
  • Développeur EA Canada
  • Sortie initiale 2 novembre 2007
  • Genre Action

La plupart des jeux utilisent en effet la Wiimote pour traduire les gestes : un coup de Wiimote à gauche et votre petite voiture change de file sur le circuit électrique, bousculant ainsi un adversaire. Un coup en l’air et vous servez la balle au Tetherball, le jeu où un ballon est relié à un piquet par une corde. Donner une baffe bien sentie à la balle pour l’envoyer vers votre camarade en face, le but étant qu’elle fasse des tours dans votre sens. Simple, facile, et rejouable plusieurs fois grâce aux défis proposés par les enfants : par exemple, "reste 10 secondes sans te faire toucher à la balle au prisonnier". Ajoutez à cela un mode multijoueur pour s'amuser à jusqu'à 4 sur les jeux débloqués, et cela complète l'univers plutôt riche de EA Playground. Attention, au-delà de 12 ans, l'intérêt pour ce titre chutera grandement...

Les beaux jours reviennent, et c'est l'occasion pour vos garnements de profiter du beau temps. C'est aussi (re)découvrir des jeux un peu passé de mode, comme la balle au prisonnier, les avions en papier ou la balle au mur. EA Playground relève le défi et propose sept jeux et de nombreuses activités dans la thématique "sortie de l'école". Couleurs chamarrées, prise en main adaptée au plus jeunes, règles simplistes et nombreux défis font de ce titre un bon moyen d'occuper la jeunesse le temps d'une averse.

Le jeu de tir ne se débloque qu'en bout de course

Un simple jeu de balle au prisonnier ?

EA Playground regroupe sept jeux de cours de récré plutôt faciles à prendre en main et simples dans leurs règles. Le jeune joueur débute dans la cour de récré où ses camarades lui proposent des jeux. En battant chacun d’eux, il collecte des images d’or dans son cahier, ainsi que des billes. Les images cumulées servent à ouvrir d’autre zones de jeu, quatre en tout, chacune reprenant les sept jeux mais chaque fois améliorés. Les billes, elles, peuvent être échangées contre des images d’amélioration de jeu auprès de Anthony, le petit malin de l’école. Ces améliorations apportent de nouveaux éléments (de nouveaux avions en papier, des super frappes au foot...) bien utiles pour remporter les défis proposés par tous ces garnements.

Un bon coup de poignet et vous maîtrisez le jeu de balle

Un monde bien plus riche qu'il n'y parait

Quatre univers chaque fois plus grands et plus intéressants encadrent ces sept jeux. Couleurs vives, ambiance bon enfant, tout est fait pour s'y sentir à l'aise. L'activité "chasse aux papillons" atteint le paroxysme du bien être, avec ces bruits d'oiseaux, ces enfants qui jouent, ces collines verdoyantes... Notez que si la cour de récré est le premier univers, cela implique que la difficulté des jeux y est moindre : plus vous avancez, plus vos camarades de jeu sont coriaces. L’utilité du système d’échange de billes et de collecte d’images prend ici tout son sens puisque pour débloquer les zones et activités suivantes, vous devez battre un certain nombre d’enfants. Et pour ce faire, des techniques améliorées sont très souvent les bienvenues.

Le Foufoot est peut-être le jeu le plus technique

Sept jeux aux variations assez nombreuses

Les sept jeux - balle au prisonnier, "foufoot" (mélange de volley et de foot), course de voitures, theterball, avions en papier, balle au mur et "chat-fléchettes" (jeu de tir) sont tous très simples dans leurs règles et leur prise en main. Pour l’ensemble, les mouvements sont clairement expliqués au jeune joueur, à condition qu’il sache lire. Sinon de petites animations lui expliquent les actions de base. Mais la difficulté allégée de ces jeux se traduit par un manque de précision dans les gestes à accomplir : à la balle au mur, il est impossible de viser les bonus qui apparaissent de temps en temps ; et au "foufoot", se déplacer dans les cages relève du défi : soit le personnage plonge, soit il ne bouge pas. Ceci dit, les joueurs les plus jeunes se contenteront de ce gameplay simplifié, qui permet en quelques gestes simples de Wiimote de participer à une partie de balle au prisonnier comme de piloter un avion en papier.
Les Plus
  • L'ambiance détendue du 4 heures après l'école
  • Des jeux faciles pour les petites mains
  • Jusqu'à 4 joueurs en multi
Les Moins
  • Les déplacements hasardeux du personnage avec la croix directionnelle dans les univers
  • Les co-équipiers boulets
  • La difficulté oscillant entre le trop facile au début et le très dur à la fin