Overclocked : une histoire de fous

28 mars 2008
Testé par sur
Disponible sur
3

En définitive, Overclocked : Thérapie de Choc est un bon point & click. Le gameplay est somme toute assez classique mais l’histoire est originale et la mise en scène travaillée. De plus, l’immersion est excellente grâce à une atmosphère très soignée, des personnages charismatiques et des cinématiques opportunes. Les seuls gros reproches pourraient concerner le peu d’énigmes et une certaine linéarité dans le déroulement de l’aventure. Finalement, ce jeu est davantage destiné aux amateurs de suspense et de psychologie qu’aux férus de casse-tête, mais il vous fera passer de toute façon un bon moment.

Vous êtes allongé sur le divan. Vos paupières sont lourdes. Oubliez tout ce que vous savez : Overclocked n’est pas qu’un point & click développé par House of Tales et édité par Micro Application. Concentrez vous sur ma voix. Je vais compter jusqu’à trois, et à trois, vous ouvrirez les yeux. 1... Vous vous appelez David McNamara, et vous êtes un psychiatre expert en hypnose. 2... Vous devez absolument découvrir ce qui est arrivé à cinq jeunes amnésiques. 3... Vous prenez l’avion à seize heures pour New York. Soyez très prudent.

L'équipe médicale de l'hôpital psychiatrique a manifestement des choses à cacher.

Un héros inhabituel

Vous êtes arrivé à New York. Le voyage depuis Washington n’a duré qu’une heure et demie. La police a fait appel à vous car une étrange affaire les dépasse. Trois garçons et deux filles ont été retrouvés, errant armés et à moitié nus dans les rues de la ville. Ils sont en état de choc et n’ont absolument aucun souvenir de ce qui leur est arrivé. Incapables de communiquer, ils sont internés dans le vétuste hôpital psychiatrique de Staten Island. En tant qu’expert en psychiatrie, plus précisément en reconstruction de la mémoire, vous êtes l’homme de la situation. Votre méthode de "chronologie inversée" a déjà fait ses preuves : sous hypnose, les patients sont amenés à se remémorer les événements les plus proches, puis ceux légèrement antérieurs, et ainsi de suite jusqu’aux souvenirs les plus lointains. Pourtant, les choses risquent d’être un peu plus compliquées cette fois-ci. En effet, il va falloir composer avec la tempête qui s’abat sur l’île, les affreux cauchemars qui écourtent vos nuits, votre mariage qui bat de l’aile, et l’hostilité de l’équipe médicale de l’asile.

La touche "espace" montre à l'écran toutes les actions possibles.

Un gameplay classique

La jouabilité est simple et efficace : vous cliquez pour vous diriger, pour ramasser ou utiliser des objets, ou pour activer des mécanismes. D’ailleurs, il est possible de faire apparaître tout ce qui est "cliquable" en appuyant sur la touche "espace". C’est très pratique pour éviter de passer à côté d’un élément qui pourrait se révéler capital pour la suite de l’aventure, ou pour visualiser toutes les directions possibles avant un déplacement. Les objets ramassés sont stockés dans votre inventaire, et peuvent être utilisés par la suite. La grande originalité du jeu, c’est que lors des phases d’hypnose où les jeunes racontent leurs bribes de souvenirs, c’est vous qui les dirigez. Cela ajoute un peu de variété, puisque finalement, ce n’est pas un, mais six personnages qui sont jouables. Pour parvenir à démêler le cours des événements et faire parler un de vos patients, vous devez bien souvent trouver le bon déclencheur. Il peut s’agir d’une information donnée par un autre malade, d’un objet spécifique à son passé, ou d’une mise en scène particulière, comme le plonger dans l’obscurité, par exemple.

Vous recevez régulièrement des messages sur votre PDA.

Un PDA à tout faire

L’objet le plus important de votre inventaire est votre PDA (pour "assistant digital personnel"). Celui-ci remplit de nombreuses fonctions : il vous sert de téléphone, de boîte mail, et surtout de dictaphone. En effet, vous enregistrez systématiquement les séances avec vos patients. Cela vous permet de pouvoir réécouter à votre guise tous les détails qui sont dévoilés pendant le processus de "chronologie inversée". Mieux encore, cela vous donne la possibilité de faire entendre ces détails aux autres jeunes, ce qui est la clé de vos investigations. Ainsi, l’essentiel de votre travail est de dialoguer avec les malades, avec l’équipe médicale de l’asile, ou avec la police. D’ailleurs, le doublage des voix en français est très bon. La synchronisation labiale est elle aussi convaincante, ce qui n’est par contre pas le cas des animations des personnages, parfois un peu trop mécaniques. Les énigmes sont peu nombreuses et se résolvent toujours de manière naturelle. En fait, la seule difficulté est souvent de stimuler au bon moment le bon patient avec le bon enregistrement vocal.
Les Plus
  • Une histoire originale et cohérente
  • Les voix françaises
  • Les nombreuses cinématiques
Les Moins
  • Des animations peu naturelles des personnages
  • Une aventure un peu courte
  • Peu de vraies énigmes