Mario Strikers Charged Football : ballon d'or ou presque

19 juin 2007
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Next Level Games
  • Sortie initiale 25 mai 2007
  • Genre Sport

Mario Strikers Charged Football est un jeu simple d’accès sur lequel il est possible de vite s’amuser en solo ou à plusieurs sur la même console. En reprenant des éléments de références emblématiques telle que Mario Kart, ce titre free-style a de quoi plaire à un bon paquet de joueurs, même ceux qui restent insensibles au football. Les plus sportifs dans l’âme peuvent regretter l’absence de fair-play et des actions de jeux pas vraiment construites qui laissent la part belle à un joli bordel. Mais le fun est bien là, accentué par une ambiance déjantée plutôt sympathique. Cela dit, il est vraiment dommage que le multi en ligne, simple mais pas assez précis dans ses réglages (pourquoi diable ne pas proposer des rencontres par niveaux ?), nécessite d’abord un entrainement très poussé en solo pour être appréciable. Avant d’atteindre un bon niveau, il est bien difficile de n’éprouver autre chose que de la frustration lorsque vous jouez à Mario Strikers Charged Football en ligne. Voila qui empêche ce titre d’atteindre la note maximale.

En mélangeant le meilleur de Mario Kart avec le meilleur du football "free-style", vous obtenez Mario Strikers Charged Football. Ajoutez-y une connexion internet pour affronter les joueurs européens les plus chevronnés et voici le premier jeu Nintendo à utiliser les fonctions online de la Wii. Chaussez vos crampons, enfilez vos chaussettes tailles XXL, oubliez toutes notions de fair play et plongez à pieds joints dans un championnat unique et délirant.

Facile de comprendre pourquoi il a perdu le ballon...

Le foot dans tous ses états

Premier jeu utilisant les capacités en ligne de la Wii, Mario Strikers Charged Football était attendu comme le messie par beaucoup de fans de Nintendo. Sans doute pour les rassurer sur le potentiel de cette console à rester dans la course du online, course largement initiée et menée par des concurrentes aussi véloces que la Xbox 360 avec son Live et la PlayStation 3 avec son Network. Avant d’observer cette caractéristique vitrine, voyons d’abord ce que cette fausse suite de Mario Smash Football a dans le ventre. Comme son prédécesseur, Mario Strikers Charged Football est un jeu de foot arcade, très free-style. Lorsque les illustres habitants du Royaume Champignon décident d’adapter le sport le plus populaire du monde à leur propre sauce, cela donne un jeu totalement free-style où tous les coups sont permis. Quasi absence de règles, des tactiques loin d’être sportives et des techniques pour le moins originales, voilà le programme auquel vous avez droit une fois sur le terrain.

La super technique de Mario lui donne de la hauteur.

Tous les coups sont permis

Premier élément original de Mario Strikers Charged Football : le ballon. Il est en métal et se charge d’énergie à chaque passe. Des changements de couleurs vous indiquent son niveau de charge. Plus vous faites de passes à vos partenaires, plus votre ballon est puissant et plus vos chances de marquer augmentent. Evidemment, pour réussir, il faut déjà conserver le ballon assez longtemps. Vos adversaires ne sont pas avares de tacles mais ce sont surtout de leurs attaques spéciales dont il faut se méfier. Le frère Marto possède par exemple ladite technique du "Lance Marteau". Ce tir spécial oblige le gardien de but à se cacher pour éviter des marteaux taille XXL. L’attaquant peut ensuite disposer du but à sa guise. Mais les attaques les plus impressionnantes, ce sont celles des Capitaines. Ils peuvent utiliser une super technique. Celle de Mario notamment, le fait grandir et lui permet de piétiner ses adversaires. Il existe également des coups spéciaux plus déjantés comme celui de la Princesse Peach. Sa super technique "Paparazzi !" emprisonne les joueurs à proximité dans des polaroids géants durant quelques secondes...

Le gardien risque de trouver l'interception douloureuse...

Des frappes méga efficaces

Pour corser encore un peu plus les matchs, d’autres éléments ont été rajoutés aux coups spéciaux et autres supers techniques : les méga frappes. Elles ne peuvent être effectuées que par les capitaines. Lorsqu’il est utilisé, ce tir se divise en plusieurs ballons envoyés tels des boulets de canon vers le but adverse. Une méga frappe nécessite une préparation de quelques secondes, délai durant lequel le capitaine reste évidemment à la merci des adversaires alentours. S’il est bousculé pendant cette préparation, la méga frappe s’annule aussitôt. Pour activer ce tir spécial, vous devez maintenir le bouton B de la Wiimote enfoncé et le relâcher à un instant donné (une jauge de tir apparaît à l’écran pour vous indiquer le moment opportun). Plus vous êtes précis, plus vous envoyez de ballons dans le but et, surtout, plus vos tirs sont rapides et difficiles à intercepter. Bien entendu, les capitaines adverses ne manqueront jamais l’occasion d’utiliser eux aussi cette technique redoutable. Dans ce cas, vous prenez alors le contrôle du gardien de but pour tenter d’arrêter les ballons. Accrochez-vous à vos gants !

Certains stades sont vraiment dangeureux !

Les éléments s'en mêlent

Vous êtes encore en manque de bâtons dans les roues ? Rassurez-vous, Mario Strikers Charged Football propose d’autres éléments perturbateurs pour pimenter vos parties. Chaque fois que vous taclez un adversaire qui ne possède pas la balle, vous lui permettez d’accéder à un objet bonus (et vice-et-versa). Parmi eux, les habitués de Mario Kart peuvent retrouver des réjouissances aux effets divers telles que les célèbres carapaces (vertes, rouges, bleues et à pics), les peaux de bananes, les bombes, ou bien encore les champignons. Comme si ça ne suffisait pas, les différents terrains de jeu disponibles ont également une influence sur le déroulement des matchs. Le stade de l’Ile éclair, par exemple, est balayé par des vents forts et des débris volent un peu partout. Vous devez faire attention au bétail, aux créatures marines et aux équipements de fermes qui traversent le terrain. Quant au stade égyptien appelé "Le tombeau", d’énormes blocs de pierre s’écrasent à intervalle régulier au beau milieu du terrain. Gare à vous si vous vous trouvez en dessous !

C'est ici que vous attendez, inquiet par son niveau, l'arrivée du joueur adversaire.

Un multi aussi au top que frustrant

Compte tenu de tous ces éléments et du positionnement totalement fun de Mario Strikers Charged Football, il était évident que le multijoueur soit si divertissant. Pourtant, si le constat est impeccable à plusieurs sur la même console, il n’en est pas de même lorsqu’il s’agit de jouer en ligne. L’accès au mode online est très simple et vous pouvez lancer un match en un clin d'oeil. En récoltant les codes amis de vos connaissances, vous avez aussi la possibilité de jouer avec eux rapidement. Mais avant cette pêche aux codes amis plus ou moins rébarbative, vous êtes bien entendu tenté de faire vos premiers pas en ligne avec le premier joueur venu. Et c’est bien là le problème ! Vous ne pouvez pas choisir le niveau des joueurs que vous affrontez, si bien que vous rencontrez des grosses pointures maîtrisant parfaitement les principes du jeu dès votre connexion initiale. Inutile de préciser que, durant ces matchs, vous ne touchez pas un ballon et vous encaissez les buts à n’en plus finir. Terriblement frustrant !
Les Plus
  • Le meilleur du foot "free-style"
  • Le meilleur de Mario Kart
  • Jouer en ligne en 2 temps, 3 mouvements
  • Des stades très spéciaux
  • Une sacrée ambiance
Les Moins
  • Des mégas attaques un peu trop systématiques au détriment d'actions de jeu plus subtiles
  • Un jeu en ligne qui nécessite une vraie pratique en solo avant de pouvoir en profiter pleinement