Madden NFL 18

16 oct. 2017
Testé par sur
Disponible sur
4

En 2018, chez EA, c'est lui !

Madden NFL 18 est peut-être un épisode charnière. S'inspirant des autres licences d'Electronic Arts, il bonifie la recette dans le fond et dans la forme. Entre l'utilisation du moteur Frostbite, l'intégration d'un mode scénario et une expérience plus modulable que jamais, la série n'est pas prête de se faire détrôner. Il ne reste plus qu'à voir où tout cela mènera. Dommage que Madden NFL 18 ne soit pas localisé chez nous : pour un titre proposant une initiation au football américain, c'est un vrai manque.

Lors de l'E3 2017, tel un quarterback essayant de transmettre un ballon de 60 yards, Madden NFL 18 avait prouvé qu'il visait un peu plus loin que d'ordinaire. Avec l'intégration d'un mode en ligne et une future compatibilité Xbox One X, le nouveau bébé Electronic Arts s'annonce donc comme un renouveau pour la série. Verdict.

Le mode Histoire

Première grosse nouveauté : l'intégration d'un mode histoire intitulé "Longshot" et inspiré de son équivalent dans FIFA 17. Néanmoins, celui de Madden NFL 18 brille par la justesse de ses personnages. Ici, il n'est pas question d'une bête et méchante histoire de rivalité mais plutôt de l'ascension d'un jeune espoir orphelin. Et ce jusqu'à la draft, autrement dit Electronic Arts s'accorde cette fois-ci le temps de rendre ses personnages humains. Si le héros Devin Wade est assez attachant, ce n'est pas tant par son passé que par son ami un peu lourd. Colt Cruise est extraverti (tout le contraire de Devin) et l'alchimie entre les deux personnages fonctionne plutôt bien. Mention spéciale aux acteurs très convaincants.

Si nous n'échappons pas à quelques caricatures agaçantes (le producteur de télévision), le mode est aussi original par son approche. Il ne s'agit pas d'un banal mode Carrière mais également d'une sorte de tutoriel pour vous initier au football américain. D'ailleurs, une grande partie des épreuves se résument à des actions contextuelles ou des quiz vous permettant de gagner la confiance de votre coach. De même, vous faites régulièrement des choix influant sur l'approche de Wade et ses relations. C'est la différence avec l'équivalent footballistique du mode : dans Madden NFL 18, vous choisissez plus ou moins la trajectoire psychologique des personnages au lieu de la subir, ce qui rend l'expérience plus authentique. À voir si nous retrouverons Devin Wade dans le prochain épisode (ils peuvent très bien repartir sur autre chose), mais il serait clairement dommage de ne pas le faire compte tenu de l'orientation du titre.

Devin va participer à une émission de TV mettant en avant un espoir. Elle s'appelle Longshot.

Le principe

S'il n'apporte pas clairement de nouveauté sur le plan ludique, Madden NFL 18 annonce ouvertement son approche modulable. À l'instar de ce qui se fait dans Forza Motorsport, vous choisissez votre gameplay dès le début du jeu. À vous de trancher entre une orientation arcade ou plus réaliste. C'est intéressant pour séduire les nouveaux venus, ou les joueurs qui ont fait l'impasse sur les derniers volets de la franchise.

Faîtes votre choix !

L'emballage

Soulignons un point important : Madden NFL 18 tourne avec le désormais célèbre moteur Frostbite. Et franchement, celui-ci fait des merveilles. Qu'il s'agisse des stades, des joueurs ou des ambiances, le jeu semble enfin se rapprocher de ce qui se fait de mieux (si si, vous savez, la fameuse série dédiée au basket-ball). Finalement, les seuls passages où le jeu dénote se situent durant l'expérience scénarisée (c'est aussi le cas chez la concurrence d'ailleurs). Dans ces moments, le jeu est même parfois assez pauvre, notamment en ce qui concerne les décors (lors d'un match sur un terrain militaire par exemple).

Le moteur Frostbite est parfois (et une fois de plus) impressionnant.

Pour qui ?

La seule chose vraiment fâcheuse avec Madden NFL 18, c'est l'absence de localisation. C'est gênant dans la mesure où, en plus, cela aurait été une bonne opportunité de populariser le football américain en Europe. Dommage que ça ne fasse pas partie d'un deal entre l'éditeur et la ligue. Avec son mode Longshot, Madden NFL 18 était parfait pour convertir des néophytes.

Evidemment, le mode Ultimate Team est là et vous pouvez gagner des cartes en finissant le Story.

L'anecdote

Petit spoiler : durant le mode histoire, Colt va même composer une chanson pour son aventure avec Devin. C'est cette musique qui animera la dernière partie du jeu, et notamment le générique de fin. Une attention particulière et un morceau sympathique que vous pouvez écouter ici.
Les Plus
  • Parfois impressionnant sur le plan visuel (merci le moteur Frostbite)
  • Le mode Longshot, à la tonalité assez juste
  • Une expérience modulable
  • Un contenu gargantuesque
  • Une bonne initiation au foot US
  • Le mode Ultimate team, un classique
Les Moins
  • En anglais uniquement
  • Quelques décors qui dénotent graphiquement dans le mode Longshot
  • Peut "effrayer" les débutants par son contenu