Tumble VR

10 nov. 2016
Testé par sur
Disponible sur
2

Un bon mini-jeu pour la VR

Moins qu'un bon jeu, Tumble VR est un bon mini-jeu. C'est certes un titre de réflexion efficace mais, dans un sens, l'utilisation de la VR n'est que superficielle. Si le jeu est réussi, si la maniabilité à l'aide de la manette (ou du Move) est efficace, la réalité virtuelle perturbe. Surtout, elle limite inévitablement les parties, par leur durée mais aussi par leur principe. Ainsi, impossible d'envisager des concepts multijoueur communs à des jeux de société de ce type (comme Jenga), vu que cela nécessiterait de se passer le casque. En d'autres termes, Tumble VR donne surtout l'impression d'être une simple expérience comme vous auriez pu en trouver à la Cité des Sciences il y a quelques années. Mais c'est sympa aussi la Cité des Sciences, non ?

Avec l'annonce du PlayStation VR (et de la VR en général), beaucoup se sont souvent demandés quelle serait la part de "vrais jeux" sur le périphérique. C'est vrai, à l'image de ce qui s'est passé sur Kinect, les systèmes ludiques des jeux VR pourraient apparaître limités. Et bien, Tumble VR rentre dans cette catégorie.

Le principe

Pas vraiment connu chez nous, Tumble s'apparente à un mix entre deux jeux plus populaires : Tetris et Jenga. Dans les faits, Tumble VR met à votre disposition plusieurs défis, reposant presque toujours sur la présence de blocs aux formes variés (sphères, planches, blocs s'apparentant à ceux de Tetris, etc.). Les épreuves, quant à elles, reposent presque toujours sur la notion de contrainte. C'est le cas lorsque vous devez caser les blocs sous une barre balayant la zone, par exemple. Une autre épreuve consiste aussi à créer des tours en équilibre, afin d'atteindre une hauteur minimale définie. À vous d'utiliser les formes présentes à bon escient. Vaut-il mieux créer une base stable avec une planche ou se servir de cette dernière à la verticale, pour finaliser la tour et ainsi gagner de précieux centimètres ? Les épreuves sont nombreuses et diverses.

Pièces non plates, plateforme qui tremble, objects projetés... Les obstacles sont nombreux.

L'emballage

Dans Tumble VR, la VR s'apparente un peu à celle de Super Stardust Ultra. Ainsi, celle-ci donne surtout l'impression de faire apparaître un hologramme proche de vous (en plus de créer une salle, bien sûr). À noter que Tumble VR se joue à l'aide du Move mais aussi de la manette, et plus précisément à l'aide de son gyroscope : en maintenant une touche, un faisceau laser sort de la manette et vous permet d'attraper un bloc. À vous ensuite de bouger votre périphérique pour poser le bloc en question, et avec précision. Le système et efficace, et au final bien plus utile (et accessible) que l'aspect visuel de la VR.

À vous d'équilibrer la construction pour que le déséquilibre ne soit pas total.

Le multi

Le problème, c'est que par son concept, Tumble VR s'éloigne un peu de l'un des principaux avantages des adaptations vidéoludiques de jeux de société. Ainsi, l'un des atouts de ce genre de titre réside dans la simplicité d'y jouer manette en main : un périphérique et une télévision, et tout le monde se passe la manette à tour de rôle pour jouer en toute convivialité. Hélas, Tumble VR est finalement une expérience solitaire. Si un mode multi est présent, son intérêt est limité vu que la partie reste inévitablement personnelle (l'autre joueur n'est pas pris en compte lorsque vous jouez). Mais de toute façon, difficile d'imaginer un jeu VR pleinement adapté à un concept convivial : comment ne pas être coupé du monde avec un casque sur la tête ?

Placez des mines pour que la sphère atteigne la cible.

Pour qui ?

Tumble VR se destine donc uniquement aux amateurs de puzzle-games. Toutefois, la VR et le fait qu'elle nécessite d'effectuer des mouvements pourra en perturber certains. Surtout que l'énervement suscité par certains défis peut avoir tendance à donner des coups de chaud. La bonne nouvelle toutefois, c'est que Tumble VR est disponible à bas prix puisqu'il n'est vendu que pour une petite dizaine d'euros.

Ne nous mentons pas : je me suis énervé devant ce casse-tête.

L'anecdote

Il est amusant de voir que Tumble VR est aussi développé par Supermassive Games. Pour rappel, il s'agit du studio derrière Until Dawn et donc Rush of Blood, un autre jeu de lancement du PlayStation VR. D'ailleurs, Tumble était déjà sorti pour mettre en avant un autre périphérique : le PlayStation Move en 2010. Cette version est quasiment identique à celle que vous avez ici.
Les Plus
  • Des défis plutôt variés
  • Un gameplay précis (même à la manette)
  • Une VR qui permet de mieux appréhender l'espace
  • Un concept assez accrocheur
  • Un prix mini (10 euros)
Les Moins
  • Une VR qui reste anecdotique
  • Une VR qui fatigue sur la longueur (avec le cerveau qui chauffe !)
  • Peu de changement depuis 2010
  • Un mini-jeu de plus pour la VR ?
  • Court