Uncharted 4 : A Thief's End

30 mai 2016
Testé par sur
Disponible sur
4

L'apothéose ou presque

S'étalant sur presque une décennie, les aventures de Nathan Drake n'ont finalement pas évolué tant que ça. C'est surtout du côté de la progression de l'expertise de l'équipe de Naughty Dog que l'on peut apprécier toute la puissance et l'efficacité de cette saga. Ainsi, l'intermède The Last of Us - excellent - profite beaucoup à Uncharted 4 qui gagne en qualités narratives mais également en subtilité. Reste que le meilleur moyen de mesurer la force d'une expérience ludique, c'est sa capacité à provoquer chez le joueur des "wouah !", "excellent !", "youhou !", "putain, le pied !"... Et pour ça, Uncharted 4 se montre vraiment très efficace.

"La Fin d'un Voleur". Conclure une série emblématique avec un sous-titre aussi inquiétant laissait présager le pire... Et pourtant, avec ce quatrième et dernier volet des aventures de Nathan Drake, Naughty Dog nous propose le meilleur.

L'histoire

Se ranger des affaires. Voila ce qui arrive à un baroudeur lorsqu'il se laisse passer la bague au doigt. Nathan et Elena coulent ainsi une vie paisible jusqu'au jour où un fantôme du passé refait surface, à l'image des containers que l'entreprise de dragage de notre ex-aventurier remonte régulièrement du fleuve voisin. Ce fantôme n'est autre que le frère aîné de Nathan. Il n'hésite pas à jouer sur la corde sensible pour inciter son cadet à le suivre sur les traces du trésor d'Henry Avery. Bien sûr, il s'agit d'un richissime pirate. Bien sûr, cette chasse au trésor est une question de vie ou de mort. Voilà donc notre héros reparti sur la route. Et quelle route !

Les petits gars de Naughty Dog ont visiblement mûri en même temps que leur série. Les qualités narratives d'Uncharted 4 atteignent ainsi un niveau remarquable. Si vous avez pu jouer à l'excellent The Last of Us, précédent titre de l'équipe, vous pourrez mesurer son influence assez flagrante sur la narration d'Uncharted 4. Le jeu utilise ainsi à bon escient des flash-backs, souvent magiques, mais également des séquences plus calmes, laissant la part belle à l'exploration, la nostalgie, voire même à une certaine poésie. Soulignons aussi un fan service impeccable qui ne manquera pas de réjouir les fidèles du studio et de la série Uncharted.

Dans cet épisode, l'infiltration est mieux gérée.

Le principe

Rien de nouveau sous le soleil ? Pas tout à fait. En toute logique, ce quatrième épisode reprend les ingrédients des volets précédents : action, gunfight, escalade, plateforme, exploration, énigmes, conduite de véhicule (excellent road trip malgache), plongée sous-marine... Mais le tout est ici plus agréable. Souvenez-nous, dans ses anciennes aventures, Nathan progressait d'une façon assez systématique qui laissait facilement présager des événements à venir (séquence d'échanges de balles en vue, etc.). Ici, la surprise est plus présente. Vous avez ainsi plus souvent la possibilité de contourner la castagne au profit de l'infiltration. Sur le même principe, l'exploration semble renforcée. Cela reste illusoire car vous devez faire défiler un scénario dans un ordre bien précis, mais vous avez au moins la sensation d'être un poil plus acteur que spectateur. N'hésitez pas à sortir des traces des personnages alliés qui vous guident pour dénicher des trésors notamment.

Une croisière ne reste jamais paisible bien longtemps avec Nathan...

Le multi

Uncharted 4 propose un multijoueur tout ce qu'il y a de présentable avec son lot de modes plus ou moins originaux : commandement (capturez des sites de commandement pour gagner des points ou tuez le capitaine ennemi), pillage (capturez une relique), échauffement (apprenez les mécaniques de jeu) et entrainement (affrontez des PNJ de différents niveaux pour gagnez des reliques). Tout ça n'atteint pas la maestra de l'aventure solo mais l'expérience reste amusante. Notez qu'un mode coopératif (peut-être même local) est prévu pour l'automne. Il vous permettra de revivre l'aventure à deux, ce qui devrait éviter les situations ubuesques lors des séquences d'infiltration : un allié géré par l'IA qui reste en vue des ennemis alors que vous même êtes camouflé, et qui ne déclenche pas l'alerte...

Les clins d’œil sont nombreux et souvent réjouissants pour les fidèles.

Pour qui ?

Si vous êtes fan de la série, vous allez être aux anges tant le fan service proposé par Naughy Dog est admirable. Et subtil (n'hésitez jamais à fouiller) ! Uncharted 4 est en ce sens le meilleur épisode des aventures de Nathan Drake. Pour les autres, vous louperez forcément les nombreux clins d’œil, et le scénario vous paraîtra un peu abscons, mais les qualités intrinsèques du jeu restent suffisamment impressionnantes, voire époustouflantes par moment, pour que vous soyez emballés par le voyage.

Ce ne serait pas l'île où s'est échouée Lara Croft en 2013 ?

L'anecdote

Uncharted 4 est-il réellement le dernier épisode de la saga ? C'est en tous cas ce qu'annonçaient les développeurs en 2015 : "Cet épisode sera très certainement le dernier de la série telle que nous la connaissons actuellement." Suite à cette déclaration, les spéculations ont été nombreuses, notamment concernant la disparition pure et simple d'un ou de plusieurs des protagonistes de cette licence. Sans vous dévoiler la fin d'Uncharted 4, sachez juste qu'elle est touchante. Et astucieuse...
Les Plus
  • Un rythme plus surprenant que ses prédécesseurs
  • Des graphismes de haute facture
  • Des séquences d'anthologie
  • Des clins d’œil excellents pour les fidèles
  • Des animations faciales impeccables
  • Une musique digne des meilleurs scores
  • Un scénario classique mais plaisant
  • Le capital sympathie de Nathan toujours au top
  • Nous n'en n'avons probablement pas totalement fini avec cette licence...
Les Moins
  • Quelques absurdités dans les passages d'infiltration
  • Des lieux exotiques qui manquent tout de même de faune
  • Une conclusion touchante mais très politiquement correcte