New York Police Judiciaire : Joli coup de filet

06 janv. 2006
Testé par sur
Disponible sur
2

Les défauts notés dans notre preview de Law & Order Episode 3 ont été corrigés. Dans la lignée de ce qui nous avait été présenté il y a quelques mois, ce titre de Mindscape et Legacy Interactive respire bon la simplicité. Faisant de son classicisme un atout, il séduira les joueurs occasionnels aimant les enquêtes policières et surtout les fans de la série. Il requiert de plus une faible configuration ainsi qu’un tout petit porte monnaie, c’est dire si ça en fait le cadeau idéal.

La série New York police Judiciaire se voit pour la troisième fois adaptée sous forme de jeu vidéo. Cette nouvelle affaire nous emmène ici dans le monde cruel du tennis professionnel. Pas de révolution technique au programme mais toujours un scénario bien ficelé qui a la prétention de nous faire vivre un épisode inédit. C'est d'ailleurs encore mieux car, cette fois, vous n'êtes pas spectateur.

Inspecteur Briscoe, un briscard.

Un jeu dont vous êtes le héros

Vous incarnez l’inspecteur Briscoe, qui a pour tâche dans cet épisode de retrouver l’assassin de la jeune Elena, joueuse de tennis mondialement classée. Et cela commence fort : comme dans une véritable enquête, il faudra tout d’abord prouver que le meurtre en est bien un. Voilà, le ton est donné. Tout porte à croire qu’une overdose de stéroïde ait eu raison de cette sportive de haut niveau, constamment sous pression. Mais un détail n’échappe pas à votre oeil de tigre : elle était enceinte. Ce n’est pas que l’inspecteur Briscoe repère les femmes enceintes à deux kilomètres, mais tout sera sujet à analyse. Le jeu retranscrivant très fidèlement la série, il faudra passer au peigne fin tous les éléments pour réussir à y voir un peu plus clair dans le tissu de mensonges qui va se former autour de la pauvre victime.

Votre collaborateur vous présente la scène du crime et vous donne de précieuses informations.

Una main de fer dans un gant de velours

C’est donc à force d’interrogatoires, de visites chez la médecin légiste, d’écoutes et de filatures que vous prenez connaissance de l’entourage d’Elena. La première partie du jeu, l’enquête, vous amène aussi à analyser les pièces à conviction. Celles-ci peuvent être d’une grande importance sans que l’on ne s’en rende compte, ou totalement insignifiantes. En effet, le fil conducteur de l’histoire est quasi inexistant, vous voila lâché librement. Il est alors très important de bien écouter les témoins car mêmes si les points clés des discussions sont notés automatiquement dans votre carnet de note, il subsiste certains détails auxquels on ne prête attention qu’une fois l’histoire terminée. Se calquant entièrement sur le ton donné par la série, il faut vous mettre dans la peau du personnage et faire preuve de psychologie envers tous ceux que vous croisez. Sans cela ils se braquent et l'enquête piétine.

Mais dénicher le détail qui fera avancer l'affaire, c'est votre métier !

Patience et longueur de temps...

Les procédures ne sont pas mises de côté. Au milieu des tonnes d’indices et de rapports inutiles qui constitueront le plus gros de l'histoire, il faudra retrouver les formulaires. Ceux-ci permettent d’obtenir un mandat de perquisition et par la suite un mandat d’arrêt. Pour qu’ils soient validés et présentables devant la cour, votre dossier doit être des plus solides, preuves à l’appui. Sans quoi vous revenez à la case départ, stimulant. Néanmoins, lorsqu’on passe ce cap, le jeu prend toute son ampleur, tuant de réalisme. Il faut présenter ses preuves devant la défense qui s’efforcera de démonter l’enquête. Les appels à témoins se succèdent et comme dans la première partie, posez les bonnes questions au bon moment. Tel un jeu de carte où l’on abat ses atouts aux moments cruciaux, le combat devient vite haletant. Ce passage est la perle du jeu. Vous retournez tout de même sur le terrain rechercher de nouveaux éléments en fonction du déroulement du procès. Peu importe qui a raison ou tort, l’important est que vous fassiez éclater la réalité. Ne pensez pas tout réussir du premier coup.

Les personnages sont tout de même mieux modélisés que dans la preview

Wanted : graphiste

La réalisation de cet opus ne brille pas de par ses innovations. Les graphismes ternes font correctement ressortir la vie morose de notre inspecteur préféré. Le "point & click" est de rigueur, ainsi que sa simplicité. C’est décidément un atout pour ce titre dédié aux fans de la série qui retrouvent son ambiance au travers de doublages plus que corrects, mais non exempts de quelques bugs. Les scènes de jeu, entrecoupées de piètres cinématiques, sont en basse résolution et non configurables. Les personnages aliasés font tâche d’huile dans les productions actuelles de jeux d’aventures mais se fondent dans la qualité technique moyenne du titre. La partie scénaristique, réalisée en collaboration avec les producteurs de la série prédomine. Les divers rebondissements font oublier sans peine le manque de travail sur la forme, valorisant le fond.
Les Plus
  • Un scénario riche
  • De nombreux personnages
  • Une enquête fastidieuse, épuisante même parfois
  • L'ambiance de la série est respectée à la lettre
  • La deuxième partie est un régal
Les Moins
  • Les graphismes datent
  • Quelques bugs sonores
  • Les dialogues se répètent parfois