Resident Evil Origins Collection

21 mars 2016
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Capcom
  • Développeur Capcom
  • Sortie initiale 22 janvier 2016
  • Genres Action, Survival

1 + 0 = 1 ?

Donner un verdict sur cette Resident Evil Origins Collection est difficile. D'un côté, la compilation s'avère être intéressante pour ce qu'elle contient : à savoir deux jeux dont un demeurant un pilier du jeu vidéo d'horreur. Toutefois, si un épisode méritait une refonte enthousiasmante, c'est bien Resident Evil 0. Hélas, le travail effectué se cantonne ici à un exercice de surface, et le jeu conserve ainsi ses principaux problèmes. Honnêtement, pour 40 euros à plein tarif, il reste difficile de faire la fine bouche, d'autant que la refonte graphique reste assez convaincante. Disons simplement qu'un travail sur le rythme aurait été bienvenu. Ce sera pour une prochaine fois.

Un an après Resident Evil HD Remaster, c'est au tour de Resident Evil 0 d'avoir le droit à une réédition. Et pour couronner le tout, les deux titres sont disponibles dans une compilation portant le doux nom d'Origins Collection. Elle est pas belle la vie ?

Avant-propos

Avant d'aborder Resident Evil 0 - qui est la raison d'être de cette Origins Collection - il convient de rappeler que celle-ci contient également le premier épisode, sorti l'an dernier et qui a déjà été testé par nos soins (voir le test). Sachez tout de même que cette compilation ne lui apporte rien et que ce volet reste en tous points identique à l'an dernier. Il est dommage que les cinématiques n'aient toujours pas été remises au goût du jour, mais saluons néanmoins le travail de Capcom pour donner un (énième) nouveau souffle à ce jeu tout bonnement culte. Maintenant, attardons-nous sur ce qu'il y a de neuf dans cette compilation, à savoir l'épisode 0.

L'introduction culte du jeu (se déroulant dans un train) met en évidence la belle refonte graphique.

L'histoire

Resident Evil 0 vous fait incarner deux personnages : Rebecca Chambers, une recrue du STARS qui a survécu au crash de son hélicoptère, ainsi que Billy Coen, un prisonnier qui s'est échappé suite à d'étranges événements. En effet, c'est dans un train attaqué par des monstres et des zombies que nos deux héros font connaissance. Et comme vous pouvez l'imaginer, ils vont vite se retrouver dans l'obligation de coopérer.

L'entraide est le moteur du jeu.

Le principe

La coopération se retrouve justement à la base du gameplay de Resident Evil 0. Vous pouvez à tout moment changer de personnage, mais aussi demander à votre partenaire de tirer, de vous suivre ou de rester sur place. Évidemment, des énigmes sont basées sur ce principe et la complémentarité des protagonistes (Billy peut jouer les gros durs tandis que Rebecca a des talents de botaniste), et il vous faudra parfois faire fonctionner votre matière grise pour progresser.

Déjà un peu lourdingue lors de sa sortie en 2002, le titre n'a hélas pas profité de cette mise à niveau pour atténuer ses plus gros défauts. Ainsi, bien que les aller-retours soient logiquement toujours aussi nombreux, nous aurions apprécié que les temps de chargement soient moins fréquents, accentuant toujours un peu plus quelques longueurs paraissant interminables. Certes, les portes et escaliers hitchcockiens font partie de l'ADN de la série, mais il aurait été préférable d'utiliser ces effets de mise en scène avec plus de parcimonie.

De même, le jeu pâtit toujours d'une interface pas forcément pratique. Si le fait de pouvoir alterner entre les personnages d'une simple pression de touche est appréciable, impossible de ne pas penser que cette Origins Collection aurait toute sa place sur Wii U, où la gestion archaïque de l'inventaire serait facilitée par le GamePad. Paradoxe mercantile de notre époque : il s'agit d'une des seules plateformes sur lesquelles le titre n'est pas disponible. Dommage.

Anecdotique, le mode vous faisant incarner Wesker peine à cacher les soucis de rythme.

Pour qui ?

Si vous n'avez pas aimé Resident Evil 0 à l'époque, ce n'est certainement pas cette compilation qui vous fera changer d'avis. En effet, cette mouture conserve les principales qualités du jeu d'origine (son ambiance particulière est parfaitement mise en valeur par les graphismes de cette réédition), mais aussi ses principaux soucis. Rien de fondamentalement grave, mais rien d'encourageant non plus pour les plus réticents. Évidemment, si vous préférez les épisodes les plus récents de la série, c'est-à-dire ceux tournés vers l'action, vous pouvez également passer votre chemin sans remord.

Manquant de détails, certains décors (heureusement assez rares) ont mal vécu le passage à la HD.

L'anecdote

Resident Evil Origins Collection a la chance de sortir en version physique. Pourquoi est-ce une chance ? Car c'est l'unique moyen de mettre la main sur une boite de Resident Evil HD Remaster, et ainsi de pouvoir la revendre si le jeu ne vous plait pas. Qui plus est, qui dit version physique dit marché de l'occasion (voire même soldes). Par conséquent, il devrait être possible de trouver cette Origins Collection à moindre coût.
Les Plus
  • Resident Evil 0 enfin beau
  • Un jeu avec pas mal de bonnes idées
  • Une ambiance au rendez-vous
  • Resident Evil 1 est aussi de la partie
  • Le prix et la sortie physique
Les Moins
  • Des cinématiques qui auraient méritées une refonte
  • Des idées mais pas forcément bien mises en pratique
  • Des longueurs et des longueurs...