La Nouvelle Maison du Style 2

17 déc. 2015
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 20 novembre 2015
  • Genre Gestion

À ce jeu, nous attribuons la note de...

Toujours aussi chic, La Nouvelle Maison du Style 2 reste tout de même une petite déception. Bien que le contenu du jeu soit une fois de plus faramineux, le principe semble stagner quelque peu. C'est dommage car la base mériterait d'être approfondie pour pousser le concept plus loin, ce à travers de nouvelles morphologies (âges, poids, sexes) mais aussi à travers une gestion des relations et des conseils plus poussée. Au final, le jeu est toujours aussi charmant mais ressemble avant tout à une belle mise à jour. N'est-ce pas un peu superficiel ?

Trois ans après un premier volet 3DS sympathique, La Nouvelle Maison du Style 2 poursuit une série débutée sur DS. Le lèche-3DS est-il toujours à la mode ?

L'histoire

L'histoire de La Nouvelle Maison du Style 2 prend place alors que vous venez de recevoir une lettre de votre grand-mère. Cette dernière vous a envoyé une mystérieuse clé pour la maison de poupée de votre enfance. Une fois l'objet utilisé, vous voyez une minuscule jeune fille entrer par la porte du jouet. Celle-ci vous fait une proposition que vous ne pouvez refuser : venir découvrir sa ville afin d'y apporter de la joie. La solution ? La mode, bien sûr !

En plus de son scénario mignon, La Nouvelle Maison du Style 2 dispose d'un cachet esthétique toujours aussi réussi. Jamais vulgaire, le jeu est bien aidé par le design de ses dames et ses couleurs chatoyantes. La 3D relief n'est pas en reste et le jeu demeure l'un des titres les plus chics de la portable de Nintendo. À noter que vous retrouvez aussi l'esprit bon enfant de la série, avec quelques phrases qui prêtent à sourire (comme cette cliente qui affirme avoir un doctorat en football, rien que ça !).

Sur le plan esthétique, le jeu est toujours aussi réussi.

Le principe

La Nouvelle Maison du Style 2 est globalement semblable à son prédécesseur. De la gestion de votre boutique à la décoration d'une villa en passant par les salons de coiffure et de beauté, vous aurez le loisir de faire parler vos talents. Si quelques nouveautés sont présentes, comme par exemple la possibilité de créer des décors avec plus de précision (vous pouvez notamment mettre des objets à plusieurs endroits d'une table), le déroulement du titre reste identique. Des conseils aux clientes au réapprovisionnement de votre stock au show-room, les joueurs ayant apprécié le volet précédent ne devraient pas être dépaysés, même pour ce qui est du maquillage ou des coiffures. Heureusement, les articles encore plus nombreux et la progression - toujours aussi facile - font office de moteurs ludiques.

C'est bien le problème de cet épisode : il ne voit jamais réellement plus loin que son prédécesseur. Après deux épisodes, on espérait enfin voir arriver des clients masculins. Et si cela pouvait effectivement nuire à l'ambiance "girly" du titre, avoir affaire à des clientes d'âges et de morphologies différentes aurait été une bonne idée. Les fans de la belle Cristina Cordula savent qu'il aurait pu être intéressant d'ajouter des critères pour conseiller les clientes, notamment au regard de leurs physiques. Une remarque qui vaut d'autant plus que le jeu reste un peu simple, permettant toujours de se servir du moteur de recherche pour trouver avec précision chaque article. Certes cela aide les petites filles, mais celles-ci ont peut-être grandi depuis 2009, date de sortie du premier La Maison du style.

Maquiller ou coiffer une cliente n'est pas forcément plus difficile que de les habiller.

Le multi

Comme dit précédemment, le jeu permet aussi de s'adonner aux métiers de coiffeuse et de maquilleuse, mais surtout à celui de la décoration à travers la Ville Décorama. Celle-ci vous permet de confectionner vos propres pièces du sol au plafond, mais également de les partager via StreetPass. C'est là le principal aspect multijoueur du titre. Vous pouvez ainsi échanger les pièces avec d'autres joueurs et faire des achats en conséquent. À noter que le jeu est aussi compatible avec les amiibo, qui vous permettront d'avoir des clientes supplémentaires qui n'hésiteront pas à vous demander des tenues entières.

La villa est le gros ajout de cet épisode.

Pour qui ?

Bizarrement, La Nouvelle Maison du Style 2 s'adresse plutôt aux gens qui n'ont pas joué aux épisodes précédents. Ces derniers pourront découvrir cette sympathique série à travers l'épisode le plus complet. Si les fans pourront toujours trouver leur compte dans ce volet bourré de contenu, d'autres regretteront que celui-ci n'emmène pas la série vers d'autres horizons.

Rapidement, les clientes se feront nombreuses dans votre boutique.

L'anecdote

En tant que rédacteur, il y a toujours des tests qui nous marquent plus que d'autres. En 2009, celui de La Maison du Style fut mon premier papier rédigé pour Gamatomic. Je me rappelle encore de ce jeu boudé par d'autres testeurs du site à l'époque, et que notre cher Rédacteur en Chef m'avait confié pour que je fasse mes preuves. Le temps passe, mais je garde toujours un certain attachement à cette série. C'est d'autant plus vrai que j'avais surpris mon monde à l'époque en lui attribuant une note généreuse, bien loin de la catastrophe à laquelle certains camarades semblaient s'attendre. Gamatomic c'est aussi ça : s'autoriser à tomber sur des surprises.
Les Plus
  • Un design toujours aussi réussi
  • Une ambiance à la fois chic et assez drôle
  • Un contenu plus que conséquent
  • La déco, plus poussée, ainsi que le maquillage et la coiffure qui sont bienvenus
  • Une 3D relief convaincante
Les Moins
  • Le jeu rechigne toujours à passer certaines étapes qui changeraient vraiment la recette
  • Toujours trop simple lorsqu'on utilise le moteur de recherche