Mortal Kombat X

04 mai 2015
Testé par sur
Disponible sur
4

Vend jeu mortel pour 100 euros

Mortal Kombat X est une réussite. Fort d'un mode Histoire convaincant et d'un gameplay plutôt savoureux, le jeu brille aussi par sa plastique impressionnante. Les interactions avec l'environnement ainsi que les nombreuses subtilités font assurément de cet épisode un volet qui sort de l'ordinaire et se démarque de la concurrence, le rendant quasiment indispensable aux fans de baston. Un constat d'autant plus vrai sur PS4 : la console de Sony ne disposant pas du très agressif Killer Instinct, le jeu de Warner n'a pas de réelle concurrence sur cette plateforme. Il est toutefois dommage que la politique économique du titre soit si alarmante. Payer pour avoir des personnages supplémentaires ? Pourquoi pas, mais à condition que le contenu d'origine ne s'en retrouve pas impacté. Hélas, Mortal Kombat X dispose de moins de combattants que son aîné, en plus de proposer son contenu additionnel à un prix abusif. Les plus patients (ou les moins riches) attendront une prochaine version "Jeu de l'année" qui, évidemment, justifiera cette note maximale un peu généreuse en l'état.

Quatre ans après l'étonnant Mortal Kombat 9 et forts de l'expérience engrangée avec Injustice : Les Dieux Sont Parmi Nous, Warner et NetherRealm nous livrent enfin Mortal Kombat X. Un épisode qui se devait de confirmer la (re)montée en puissance de la franchise créée par feu Midway.

L'histoire

Une fois de plus, Mortal Kombat X vous propose un mode Histoire qui vaut le détour. Non pas que la trame soit réellement digne d'intérêt (une bête histoire d'amulette censée ressusciter l'ancestral Shinnok), mais l'omniprésence de cinématiques et la fluidité de la narration force un certain respect. Bien que vous n'échapperez pas à quelques punchlines façon nanars, vous vous laisserez porter par les trois heures qui constituent l'aventure. C'est surtout l'occasion d'essayer les différents combattants... et de contempler le moteur du jeu.

Car si les cinématiques de Mortal Kombat X n'impressionnent pas vraiment, le jeu prend une autre ampleur une fois en combat. Le jeu surprend par ses décors fourmillant de détails en tous genres, ainsi que par les conditions climatiques (pluie, neige, etc.) et les effets visuels des différents coups. Ainsi, les stars habituelles de la saga (Scorpion, Reptile, Raiden, etc.) permettent de flatter les rétines grâce à leurs panels de coups bien sentis. D'ailleurs, chaque personnage propose trois variantes disposant d'un style de combat exclusif.

Cet épisode fait la part belle à une nouvelle génération de persos. Alors, qui est l'enfant de qui ?

Le principe

Pour ce qui est du système de jeu, Mortal Kombat X se recentre plus ou moins sur les fondamentaux. Exit les combats en duo et retour au classique 1 vs 1. N'allez pas croire que les affrontements soient ennuyeux pour autant : cet épisode a la bonne idée de reprendre le principe de décors interactifs, déjà vu dans Injustice. En vous positionnant devant certains éléments, vous pouvez utiliser ces derniers pour asséner un coup à votre adversaire, ou encore bondir pour passer derrière l'opposant et échapper à une situation risquée. Un ajout qui évidemment rajoute beaucoup de dynamisme aux combats, même si les puristes auront toujours le loisir de désactiver lesdites interactions.

Pour le reste, vous demeurez en terrain connu. Mortal Kombat X reprend les bases du volet précédent, avec des attaques pouvant être améliorées en utilisant un segment de jauge. Pour leur part, les contres nécessitent deux segments, voire une barre d'endurance en plus si vous les exécutez en parant un coup. En plus des habituelles fatalités, le titre propose toujours les attaques X-Ray (des sorte de furies) et signe le retour des brutalités : des enchaînements permettant de démembrer votre adversaire (et disparus depuis Mortal Kombat 3). Enfin, un mot sur la physique du jeu puisque les sauts semblent un peu moins lourds que par le passé, ce qui rend le jeu un peu plus agréable à prendre en main. Globalement, on reste surpris par l'abondance des mécaniques de jeu et les possibilités offertes par celles-ci, surtout que le jeu maintient un équilibre de jeu relatif - chose à l'origine inespérée compte tenu des nombreuses subtilités.

Mortal Kombat X est un jeu électrisant. Ce n'est pas Raiden qui vous dira le contraire.

Le multi

À peine Mortal Kombat X lancé que celui-ci vous demande de rejoindre l'une des cinq factions disponibles. Pour faire simple, chaque combat remporté (aussi bien en solo qu'en multi) favorise votre équipe, et des défis quotidiens sont aussi présents pour vous permettre de glaner des points. Passé un certain laps de temps (qui s'étend sur plusieurs jours), la faction en tête est déclarée vainqueur et ses membres récoltent des bonus.

Évidemment, Mortal Kombat X propose aussi un vrai pan multijoueur. Ici, les combats se font en matchmaking, avec classement ou justement pour confronter les différentes factions. Rien de véritablement neuf à l'horizon, mais le gameplay du jeu se suffit à lui-même pour rendre l'expérience multijoueur digne d'intérêt. Enfin, les joueurs solitaires apprécieront la présence d'un mode vous demandant d'enchaîner les combats contre le CPU, le tout avec des altérations d'état ou des modificateurs.

"Chérie, j'ai coupé la dinde !" (Oui, les fatalités sont toujours aussi violentes)

Pour qui ?

Mortal Kombat X est l'un des rares jeux de combats disponibles sur Xbox One et PlayStation 4. Seul le sympathique Killer Instinct le concurrence sur la console de Microsoft. Quoi qu'il en soit, le jeu de NetherRealm ne peut qu'être conseillé tant il constitue la première pierre angulaire du genre sur la génération actuelle. Bien que les personnages soient un peu moins nombreux que dans le neuvième volet, Mortal Kombat X devrait convaincre les adeptes de la série grâce à l'intégration de mécaniques telles que les interactions, qui apportent un vrai "dynamisme stratégique".

Vous devez parcourir une crypte pour acheter les bonus. Un peu chiant dans les faits.

L'anecdote

Parlons des choses qui fâchent. À l'instar de son prédécesseur et feu son pass en ligne à l'époque vendu 10 euros, Mortal Kombat X dispose d'une politique économique pour le moins douteuse. En plus du panel de 24 personnages, le titre proposera son lot de combattants disponibles en DLC. Si cela n'a pas grand chose de choquant, le prix, lui, l'est un peu plus : 29,99 pour un pack comprenant notamment quatre protagonistes (dont Predator et Jason Voorhees). Si le prix est excessif, cela devient véritablement risible quand on voit qu'il faut débourser 4,99 euros de plus pour débloquer Goro, personnage culte de la série qui était offert en précommande. Summum du mépris : le jeu va jusqu'à inclure des écrans de chargement présentant Jason, ou encore des profils de personnages tels que Goro, ou même un combat contre Tanya dans le mode histoire (alors qu'il s'agit là encore d'un contenu additionnel) ! Pour rappel et à titre de comparaison, dans sa version Combo Breaker vendue à 19,99 euros, la saison 2 de Killer Instinct propose huit personnages.
Les Plus
  • Le gameplay bourré de subtilités
  • Des combats très beaux
  • Les interactions avec les décors
  • Un mode Histoire divertissant
  • Le contenu annexe et les nombreux bonus à débloquer
Les Moins
  • Des DLC à des prix scandaleux
  • Un contenu conséquent mais pas impressionnant (moins de combattants que dans MK9)
  • La crypte, une fausse bonne idée
  • Quelques actions contextuelles dont on se serait bien passé lors des cinématiques