NASCAR '14

11 juil. 2014
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Deep Silver
  • Sortie initiale 15 mai 2014
  • Genre Sport

L'extrémiste

Dans la pléthore de jeux de course disponibles sur cette génération de consoles, NASCAR '14 n'est pas le vilain petit canard attendu. Certes, sa plastique au rabais ne plaide pas en sa faveur mais les sensations demeurent présentes. D'ailleurs, le jeu ne se destine pas aux joueurs du dimanche mais bel et bien aux fans du genre, respirant par un pot d'échappement et appréciant tourner (vraiment) en rond. Plutôt pointu, NASCAR '14 constitue donc une bonne surprise.

Rien que par son concept, NASCAR '14 est un jeu fascinant. Pour rappel, cette ligue américaine se résume à des courses de vitesse pure, souvent faites de circuits ovales. Autant dire qu'en jeu vidéo, cette épreuve a tout pour donner un jeu pour névrosés.

Le principe

NASCAR '14 rappelle, en quelque sorte, certains jeux du début des années 2000 (F355 Challenge sur Dreamcast au hasard). L'intérêt du jeu ne réside pas tant dans son contenu que dans son amour pour la notion de performance. Ainsi, NASCAR '14 résume le jeu de course à sa plus simple et pure expression : tourner en rond sur un circuit, plus ou moins à armes égales. En ce sens, il prend un parti pris opposé aux blockbusters actuels, qu'il s'agisse de Forza, Gran Turismo ou même - pour prendre l'extrême opposé - Mario Kart. Avec des circuits en forme d'anneaux et trois écuries emblématiques (Ford, Chevrolet, Toyota), tout se joue au millimètre et chaque détail a son importance : trajectoire, inertie, aspiration, réglages mécaniques... Ici, un malheureux tête à queue a un goût semblable aux pires carapaces bleues de Mario Kart. C'est justement dans son côté jusqu'au-boutiste que NASCAR '14 tire son épingle du jeu, poussant un genre dans ce qu'il a de plus hypnotique et idiot. Car vous ne faites, plus que jamais, que tourner en rond en quête du centième espéré.

D'ailleurs, NASCAR '14 y va de son mode Carrière, plutôt long et bien fichu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne s'affranchit pas des étapes nécessaires à la performance (et absentes de bien des concurrents) : tours de chauffe, phases de qualification et courses vous mèneront au sommet. De même, les réglages sont assez pointus pour assurer de bonnes sensations aux joueurs exigeants, et le niveau de difficulté peut être paramétré à la manière de Forza.

Un radar en bas de l'écran indique la position des concurrents, tout comme le manager d'écurie.

Le multi

Côté multijoueurs, NASCAR '14 pâtit de son marché de niche. Bien qu'un mode en ligne soit présent, il est compliqué de trouver des parties avec un nombre conséquent de concurrents. Vous préfèrerez plutôt les joutes en écran partagé, pour peu que vous ayez un ami adepte des sports automobiles.

Il est possible d'améliorer son véhicule, de faire des réglages et de les importer en multi.

Pour qui ?

Pas de doute : NASCAR '14 est destiné aux (vrais) fans de mécanique, à savoir les adeptes de la performance et du chrono. En passant outre les graphismes désuets et la répétitivité inhérente au genre, poussée ici à son paroxysme, les amoureux du contre-la-montre trouveront en NASCAR '14 un plat de choix. Notez toutefois que le titre n'a pas été traduit en français et que connaître la langue de Shakespeare est primordiale, notamment pour ce qui est des réglages des bolides.

NASCAR '14 est tout sauf un canon de beauté.

L'anecdote

Idée sympathique : les temps de chargement de NASCAR '14 proposent des quizz sur l'histoire du championnat américain. Une bonne idée pour s'instruire, et qui rappelle quelques épisodes de Forza dans lesquels les développeurs avaient intégré l'histoire de l'automobile lors des temps d'attente.
Les Plus
  • De bonnes sensations (en particulier en vue intérieure)
  • Une dramaturgie des courses et épreuves bien respectée
  • Le mode Carrière
  • Des réglages et améliorations poussés
Les Moins
  • Graphiquement à la traîne
  • Pas de localisation française
  • Un mode en ligne désert