Captain Morgane à l'abordage de votre PS3

03 mars 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Captain Morgane et la Tortue d'Or est ni plus ni moins qu'un bon jeu. Disposant d'une histoire et d'une direction artistique sympathique, le jeu vous plonge dans un univers plus intéressant qu'il n'y paraît. Seul deux choses sont à regretter : la présence de certaines énigmes un peu tirées par les cheveux et la gestion du Move pas exempt de reproches. Un bon petit jeu pour un prix assez attractif (40 euros).

Les créateurs de So Blond nous reviennent avec un spin-off, Captain Morgane et la Tortue d'Or. L'heure de la confirmation pour un studio français bien décidé à se faire une place dans le jeu d'aventure.

Le jeu n'est pas dénué de références à So Blond.

Pirates des Caraïbes version girly

Captain Morgane and the Golden Turtle vous place dans la peau de Morgane, une jeune femme bien décidée à se faire un nom au sein des pirates. Il faut dire que son enfance n'a pas été des plus simples, son oncle et sa mère ayant tous deux disparu dès son plus jeune âge. C'est alors que Morgane partit sillonner les mers avec son pirate de père qui, même des années plus tard, peine à faire le deuil de sa femme. Rapidement, ils vont devoir jouer les escortes et entendre parler d'un mystérieux trésor : la Tortue d'Or. De prime abord enfantine, l'histoire de Captain Morgane et la Tortue d'Or est plus profonde qu'il n'y paraît et se laisse suivre sans rechigner. En effet, son seul véritable souci s'avère être la narration, le doublage français étant particulièrement horrible. Un problème auquel vous pouvez rapidement remédier, soit en choisissant de mettre les dialogues en anglais, soit en supprimant les doublages (solution bien plus radicale, certes). Toutefois, cela ne résoudra en rien la lenteur de certaines discussions, le jeu nécessitant parfois un léger temps d'attente entre les différentes phrases. Pas de quoi fracasser sa manette contre un mur, mais tout de même de quoi ressentir une petite gêne. Heureusement, le style graphique est particulièrement attrayant. Constitués de plans fixes, les décors vous immergent dans un monde fin et coloré tandis que les artworks illustrant les personnage lors des conversations sont très stylisés. A vrai dire, on reprochera surtout la modélisation des protagonistes en 3D, assez sommaire, ainsi que l'animation bien trop rigide de Morgane.

Les personnages sont tout de même attachants.

Un point'n click PS3, c'est bien mais...

Aussi joli et intéressant soit-il, un point'n click a également besoin d'un gameplay et d'énigmes réussis. De ce point de vue, Captain Morgane et la Tortue d'Or est assez convaincant. Si les énigmes sont plutôt plaisantes à résoudre, elle oscillent trop souvent entre la trop grande simplicité et l'abracadabrantesque. Rien de bien grave, surtout qu'une aide visuel peut, si vous le souhaitez, indiquer les éléments interactifs à l'écran. Un détail bien venu et qui va de paire avec une interface plutôt fonctionnelle. Non, les seules choses à reprocher à ce Captain Morgane et la Tortue d'Or, ce sont sans aucun doute quelques mini-jeux inutiles et la gestion du PlayStation Move. Beaucoup trop sensible, ce dernier est assez déroutant à utiliser, surtout que les icônes et éléments à l'écran sont relativement petits. Dommage donc, même si les amoureux d'aventure pourront s'en accommoder... ou passer à la manette. Quoiqu'il en soit, vous devriez tout de même parcourir la dizaine de chapitres qui constituent le jeu sans trop rechigner. Un nombre difficile à évaluer en terme de durée de vie, celle-ci dépendant plus que jamais de votre propension à faire l'aventure seul et à résoudre les énigmes plus ou moins rapidement. Vous pouvez néanmoins tabler sur une bonne dizaines d'heures, surtout si vous n'êtes pas un féru du genre.
Les Plus
  • L'univers
  • La direction artistique
  • Une interface plutôt bien pensée
  • Un point'n click sur PS3
Les Moins
  • La gestion du Move
  • Amis des soluces sur internet, bonjour !