Rotastic rime t-il vraiment avec fantastique ?

11 oct. 2011
Testé par sur
Disponible sur
3

En définitif, Rotastic est un bon petit jeu. Fort d'un concept aussi atypique que sympa, le titre de Dancing Dots devrait convaincre les adeptes de ce genre de jeu non prise de tête. Toutefois, on peut tout de même regretter son prix, peut-être un peu trop élevé compte tenu de la durée de vie assez courte. Pour sûr, des niveaux supplémentaires auraient été les bienvenus. Consolez-vous alors avec le mode multijoueur.

Dès les premiers screenshots, il était difficile de ne pas voir en Rotastic un énième jeu pour téléphone portable. Pourtant, c'est bien sur Xbox Live Arcade et PlayStation Network que le jeu est disponible. Un choix compréhensible quand on sait que ce type de titres peut être vendu plein pot sur les plateformes de Microsoft et Sony. Est-ce une raison suffisante pour bouder ce jeu parisien ? Quand même pas.

L'environnement tiens une place importante. Ici, il est possible de glisser sur la glace.

Tournicoti, tournicoton

Que ce soit sur le plan visuel ou dans sa structure, le jeu de Dancing Dots n'est pas sans rappeler le aussi populaire qu'ennuyeux Angry Birds. Vous retrouvez ainsi un style cartoon et le jeu est divisé en sept monde eux-même déclinés en huit niveaux extrêmement courts. Et pour cause : le principe de Rotastic est on ne peut plus simple, à savoir tourner à l'aide d'une corde autour de points d'ancrages pour récolter des joyaux. Le gameplay se résume donc au strict minimum et conviendra à tous. Une touche pour s'accrocher et tourner, les gâchettes pour changer l'axe de rotation et basta ; le reste étant affaire de réflexes. Bien entendu, en fonction des mondes parcourus, Rotastic propose divers obstacles et mécaniques de jeu. Rapidement, il vous faudra casser des éléments du tableau, en esquiver d'autres ou encore vous servir de certains pour parvenir à vos fin. Tout est donc une question de timing, dans tous les sens du terme puisque les niveau se limitent à quelques minutes. Pourtant, votre score ne se résume pas au temps, un système de figures plutôt sympathique étant également de la partie. En réalisant des trajectoires précises ou en rebondissant sur les murs, votre bonhomme emmagasinera de précieux points susceptibles de vous mener au sommet, notamment dans le multijoueur.

En multi, chacun choisi son personnage et sa couleur.

Multijoueur palliatif

Car Rotastic propose également un mode multijoueur. Une idée particulièrement bienvenue compte tenu de la durée de vie relativement courte du mode campagne. Ici, deux types d'épreuves vous sont proposées : Collecte et Match à Mort. Si la première nécessite d'amasser des joyaux, la seconde s'apparente aux combats contre les boss de la campagne. Chaque joueur dispose d'un certain nombre de vies et il faudra prendre soin de briser les rotations de vos adversaires en coupant la trajectoire de la corde pour les faire tomber au sol. Plutôt amusant bien qu'un peu bordélique, le multijoueur a le mérite d'étoffer le contenu quelque peu limité du titre. En effet, vous devriez avoir fait le tour du bestiau en long en large et en travers en à peine une petite après-midi. Un triste constat compte tenu du prix auquel Rotastic est proposé, une dizaine d'euros, soit bien plus que les jeux sur téléphones portables auxquels il ne peut échapper à la comparaison. Dommage.
Les Plus
  • Un principe accrocheur
  • Une certaine diversité en terme d'objectifs
  • Un mode multijoueur assez sympa
  • Le style graphique
Les Moins
  • Un contenu tout de même assez limité
  • Le prix ?