Mass Effect 2, un jeu épique

11 mars 2011
Testé par Padrax sur
Disponible sur
4

Le TPS/RPG que Bioware a enfin décidé à nous livrer sur PS3 est une vraie bombe. Fort de scènes époustouflantes, de dialogues dynamiques, de personnages hauts en couleurs et d’un scénario bien ficelé, Mass Effect 2 vous happe dès le début et ne laisse pas indifférent. Avec une durée de vie dépassant aisément la trentaine d’heures de jeu, le titre est captivant du début à la fin. Nerveux, intense et extrêmement immersif, ce space opéra vous fait visiter des lieux incroyables partout dans la galaxie. Le tout accompagné d’une bande son sublime. Regorgeant de petits détails, de nombreuses quêtes annexes et de liberté, Mass Effect 2 s’impose comme étant un incontournable de cette année 2011, malgré le fait que nous ne soyons qu’au début de l'année.

Jusque là réservée aux joueurs PC et Xbox 360, la saga Mass Effect arrive enfin sur PS3. Malheureusement, Bioware a décidé de zapper le premier opus, nous contraignant à commencer par le second volet des aventures du commandant Shepard. Néanmoins, afin de nous mettre dans le bain, une bande dessinée retraçant les événements du premier volet nous permet de nous y retrouver. Grand, nerveux, intense et immersif, Mass Effect 2 vous fera

L'Homme trouble est un amateur de secrets

Boosté à la caféine

Mass Effect 2 commence sur les chapeaux de roues. Dès le départ, l'univers space opéra propre au titre nous happe avec un prologue mouvementé et une première mission tout aussi nerveuse. Pas le temps de réfléchir : on prend une arme, une armure et on dézingue tout ce qui se dresse devant nous. Ceci fait, on se tire en vitesse dans une navette et direction le bureau de l'homme qui nous a sauvé la vie. Au bout de quarante minutes à peine, on se retrouve déjà aux commandes de notre vaisseau, explorable de fond en comble. Propre comme un sou neuf, le Normandy version 2.0 vous permettra d’explorer la Voie Lactée d’un bout à l’autre. Avec quatre niveaux, les recoins sont nombreux et il ne sera pas rare de s’égarer dans ce dédale de couloirs, au début du moins. Heureusement, une simple pression du stick droit affiche le plan de l’étage où vous vous situez ainsi que votre position et les diverses salles. Un début nerveux pour un jeu qui ne l’est pas moins !

Les informations concernant cette race seront dans votre Codex et s'étofferont au fur et à mesure

Une véritable encyclopédie

Mass Effect 2 bénéficie d’une sorte d’encyclopédie numérique regroupant moult informations séparées en deux parties. D’un côté vous avez les renseignements principaux et de l’autre les secondaires. Ces derniers sont en fait des détails concernant les véhicules, les armes ou encore les diverses races extra-terrestres (leurs religions et leurs coutumes). Les informations principales sont quant à elles beaucoup plus diversifiées. Elles renseignent sur les planètes et les lieux explorés, ou encore sur l’histoire des races peuplant ou ayant peuplé la galaxie, ainsi que sur leurs actions et leurs modes de vie. De plus, un homme narre les données principales. Calme et posée, cette voix nous parle comme si elle nous racontait une histoire, ce qui n’est pas désagréable. Tout au long du jeu, votre base de données ne cessera de s’étoffer. De faits historiques au plus petit détail, ces informations participe à rendre l'immersion encore plus grande et à nous faire découvrir la galaxie sous tous ses angles. Un véritable régal !

Une cité pareille regorge de personnes à qui parler

Des échanges bluffant

Les dialogues sont légion dans Mass Effect 2 et nous offrent des conversations extrêmement dynamiques. Magnifiquement bien mises en scène, ces dernières ne sont ni lassantes ni ennuyeuses, mais intéressantes et captivantes. En effet, on ne se contente pas de regarder deux bonshommes débiter leur tirade en attendant que ça se passe. Non, chaque personnage a ses mimiques et vit le dialogue à sa façon. De plus, au lieu de n’avoir qu’une seule chose à dire, vous avez le choix entre diverses répliques. A vous de choisir si vous préférez adopter un ton neutre, inquisiteur, agressif ou plutôt diplomate, notamment lors de situations tendues. A l’occasion, vos choix influent sur le déroulement de la mission en cours, sur vos relations avec vos équipiers mais également avec les autres races. Veillez donc à bien mesurer le poids de vos paroles de manière à éviter de vexer certains alliés et d’envenimer vos rapports avec les autres peuples des étoiles. Parfois crues, d’autres fois sérieuses, les conversations ne manquent pas de vous marquer en vous faisant parfois rire tant la réplique est surprenante.

Un de vos nombreux pouvoirs

Armes et pouvoirs font bon ménage

Le gameplay est assez varié. Lors des phases de combat, viser et tirer ne sont pas les uniques actions. Effectivement, vous avez également plusieurs pouvoirs à votre disposition, tels que les munitions inflammables réduisant en cendres vos ennemis, la possibilité de ralentir le temps (vous permettant de viser tranquillement des endroits sensibles afin d’éviter le gâchis de cartouches) ou encore de soigner vos alliés. De plus, à chaque mission, vous pouvez choisir deux membres de votre équipe pour vous accompagner, et chacun d’eux possède des pouvoirs spécifiques. Lors des combats, vos équipiers peuvent utiliser eux-mêmes leurs capacités, comme vous avez la possibilité de leur demander de les enclencher. Pour changer d’armes ou de pouvoirs, il vous suffit de faire apparaître les menus correspondants à l’aide des gâchettes. Enfin, le système de progression est assez basique. Quand vous et vos partenaires gagnez un niveau, des points vous sont attribués. Ces derniers vous servent à améliorer vos compétences, ainsi que celles de vos alliés.

Votre équipe sera composée des meilleurs. Toutes races confondues.

Un scénario bien ficelé

Le scénario de Mass Effect 2 tient largement la route. Cependant, il serait idiot de tout vous dévoiler et nous allons donc nous contenter des grandes lignes. Vous incarnez le commandant John Shepard et une terrible menace plane au dessus de l’humanité : les Moissonneurs, une race dévastatrice qui revient selon la légende tous les 50 000 ans pour annihiler toute trace de vie. Aujourd’hui, des colonies humaines disparaissent aux quatre coins de la galaxie. Pour garantir le salut de l’humanité, vous allez devoir affronter les Moissonneurs, quoi qu’il en coûte. Néanmoins, vous ne pourrez y parvenir seul. Il vous faudra une équipe. Et pas n’importe laquelle. En effet cette équipe devra être composée des plus puissants de la galaxie. Assassins, meurtriers sans pitié et combattants hors pairs vont donc venir lutter à vos côtés pour tenter de survivre à un ennemi redoutable et préserver la race humaine. Le recrutement représente une grande partie de la progression, certes, mais vous croulez également sous les quêtes annexes. En allant de l’exploration de bases abandonnées à la récupération de documents importants, en passant par le nettoyage de repaires de mercenaires, la galaxie n’aura alors plus de secrets pour vous. De plus, au cours du jeu, chacun de vos coéquipiers fait appel à vous afin d’accomplir une mission qui lui est propre. Ceci fait, l'équipage sera loyal, lui permettant d’être encore plus efficace au combat. Enfin, la version PS3 bénéficie des trois contenus téléchargeables, rajoutant encore quelques heures d’aventure.
Les Plus
  • Un scénario qui tient la route
  • Des dialogues dynamiques
  • Une mise en scène excellente
  • Des graphismes sublimes
  • Une bande-son superbe
  • Des personnages variés
  • Le Codex !
  • Un gameplay varié
  • La possibilité de nouer des liens avec des équipiers
  • Une excellente narration
  • De très nombreuses missions annexes
  • La durée de vie
  • Une grande liberté
  • Les nombreuses planètes à explorer
  • Le comic interactif retraçant les évènements du premier opus
Les Moins
  • Quelques bugs lors des dialogues
  • Des temps de chargement souvent longs