Left 4 Dead : ensemble, c'est tout

02 déc. 2008
Testé par sur
Disponible sur
4

Left 4 Dead est une franche réussite. Les développeurs de Turtle Rock Studio sont parvenus à réaliser un titre au gameplay et à l’ambiance hors du commun. Vous êtes littéralement immergé dans un monde où la survie ne dépend pas seulement de vous mais aussi de vos trois coéquipiers. C’est en effet à plusieurs que le jeu révèle toute sa saveur. Bien sûr, le nombre de campagnes et d’armes est réduit, et les quatre survivants ont les mêmes caractéristiques. Mais rien n’est figé, et le jeu risque encore d’évoluer dans les semaines à venir, notamment grâce aux talentueux moddeurs de la communauté Steam. D'ailleurs, de nouvelles campagnes et de nouvelles sortes de zombies sont d’ores et déjà annoncées.

Bienvenue dans le monde de Left 4 Dead. Oubliez celui que vous avez connu : il n’est que ruines aujourd’hui. Il ne reste plus que quelques traces de vie, la quasi-totalité des êtres humains ayant été contaminés par un virus qui les a réduits à l’état de zombies affamés. Mais vous avez eu assez de chance pour être encore en vie. Avec l'aide de trois autres survivants, vous êtes jusqu’à présent parvenu à repousser tous les assauts des infectés. Cependant, votre abri de fortune ne résistera pas à une nouvelle attaque. Il vous faut partir pour trouver un nouvel endroit où vous cacher...

Lorsqu'un de vos coéquipiers est mis à terre par un monstre, vous devez le secourir sous peine de le voir mourir.

Un jeu pensé pour le multijoueur

Left 4 Dead est un FPS dans lequel vous devez sauver votre peau en affrontant uniquement des zombies. L’aventure est répartie sur quatre campagnes indépendantes, elles-mêmes découpées en cinq actes. Un acte est en général constitué d’un parcours entre deux abris dans lesquels vous pouvez faire le plein de munitions et de santé. Les objectifs sont peu variés : il s’agit surtout d’atteindre un endroit sûr, ou de sécuriser et défendre un lieu. En mode solo, vous choisissez l’un des quatre survivants et les trois autres sont gérés par l’ordinateur. Si l’expérience solitaire est déjà très intéressante, c’est surtout pour le multijoueur que le jeu a été pensé. La première possibilité est de réaliser chacune des quatre campagnes en mode coopératif. Les trois autres survivants sont alors incarnés par des joueurs humains au lieu d’être gérés par l’intelligence artificielle. L’utilisation d’un micro-casque est dans ce cas fortement conseillée pour renforcer la communication et le jeu d’équipe. La deuxième possibilité est le mode versus dans lequel deux équipes de quatre s’affrontent. Un premier groupe incarne les survivants et un autre les infectés, avec inversion des rôles à la fin d’une manche. Malheureusement, seules deux campagnes sur les quatre sont jouables dans ce mode.

Le tir "ami" n'est pas désactivable. Faites donc attention sur qui vous tirez !

Le club des quatre

Vous avez le choix entre quatre personnages : Zoey, la demoiselle du groupe, Bill, le vieux militaire expérimenté, Francis, le motard et Louis, le noir en chemise-cravate. Ce choix conditionne uniquement l’apparence et la voix de votre avatar, rien d’autre. C’est d’ailleurs dommage que les développeurs n’aient pas inclus des caractéristiques propres à chaque survivant. En effet, la rejouabilité aurait été nettement renforcée si chaque personnage avait été unique, puisque changer de survivant dans une campagne aurait alors permis de modifier l’expérience de jeu. Imaginez Francis avec beaucoup de points de vie mais une vitesse réduite à cause de sa corpulence, ou encore Bill pouvant utiliser certaines armes spécifiques de par son statut de militaire mais ayant moins de points de vie à cause de son âge, etc. En outre, l’armement proposé est très classique. Vous débutez avec un pistolet aux munitions illimitées et vous devez choisir entre une mitraillette et un fusil à pompe. Au cours de la campagne, vous pouvez vous procurer un second pistolet mais également échanger votre arme principale contre une plus performante parmi un fusil de chasse, un fusil d’assaut et un fusil de précision. Il reste à espérer que d’autres seront ajoutées, parce qu’en l’état, ce n’est pas très diversifié.

Les infectés ne peuvent pas ouvrir les portes, mais peuvent les défoncer.

La horde arrive

Vos ennemis zombies ne sont pour leur part pas armés. Ce qui fait leur force, c’est leur nombre conséquent et leur rapidité. Ils semblent tout droit sortis du film 28 jours plus tard, d’autant plus que leurs animations sont excellentes et variées. Ils peuvent surgir de tous les côtés, et escalader les murs ou autres obstacles avec beaucoup de vivacité. Par ailleurs, vous croisez régulièrement, en dehors des infectés classiques, cinq types de boss. Les trois plus courants sont les Smokers, les Hunters et les Boomers. Les Smokers ont une langue extensible qui leur sert à capturer l’un des survivants. Les Hunters, rapides et furtifs, sont doués pour sauter sur leur proie comme des félins sur une pauvre gazelle. Enfin, les Boomers sont de gros balourds qui déversent sur les humains de la bille corrosive qui les aveugle et attire les autres infectés. Deux autres monstres spéciaux beaucoup plus dangereux viennent renforcer les rangs des infectés : le Tank et la Witch. Le premier est un colosse surpuissant et résistant qui n’hésite pas à arracher des morceaux de macadam pour vous les projeter, ou à défoncer des murs pour vous attaquer par surprise. La Witch, quant à elle, est une mutante solitaire qui n’est agressive que si vous la dérangez, ce qui n’est guère conseillé étant donné qu’elle peut vous tuer en quelques secondes.

Le jeu est très gore, avec démembrements et giclées de sang sur les murs.

Une atmosphère travaillée

La fluidité est très bonne sur la majorité des machines grâce aux concessions réalisées sur les graphismes. Bien sûr, ils restent très corrects, mais comme le moteur utilisé est le source engine de Half-Life 2, vous ne devez pas vous attendre au rendu de Crysis. La bande son est bien choisie, mais c’est surtout les effets sonores qui sont de qualité. Ils participent en effet activement à l’immersion dans ces environnements lugubres, désolés et dangereux. Vous ne pouvez que trembler en entendant le souffle rauque ou les cris stridents d’un Smoker ou d’un Hunter, plus encore en entendant les pleurs et gémissements d’une Witch. Dès la première partie, le plaisir de jeu est intense et immédiat. Lorsqu’une horde impressionnante de zombies fonce sur vous et vos coéquipiers, les sueurs froides ou les poussées d’adrénaline sont au rendez-vous. Si vous avez déjà joué à Starcraft, les sensations sont du même acabit que celles éprouvées devant une attaque massive de zerglings qui déferlent sur un petit centre de commandement Terran : un mélange de stress, de terreur et d’excitation. Left 4 Dead est une véritable reconstitution de film d’horreur, un vrai défouloir où vous massacrez du zombie par charrettes entières. Enfin, il est aussi très plaisant de prendre en main les boss zombies dans le mode versus. Tous sont jouables aléatoirement, exceptée la Witch, et proposent un gameplay unique.
Les Plus
  • Une ambiance très immersive
  • Un mode multijoueur très réussi
  • De l'action non-stop
  • Ne nécessite pas un PC dernier cri
Les Moins
  • Pas assez de campagnes et d'armes
  • Pas de différence entre les quatre survivants