Cooking Mama 2 : le festin pour tous

29 févr. 2008
Testé par sur
Disponible sur
3

Cooking Mama 2 n'est pas qu'un recueil de fascicules culinaires. Il vous apporte de bons moments, pour peu que vous soyez adepte du style. Certains de ses plats permettent de laisser les très jeunes y jouer. Il s'amusent à placer des tonnes de crevettes sur une pizza par exemple. Alors que ceux qui ne plaisantent pas avec la cuisine y trouvent leur compte. Que ce soit dans la longévité ou dans le plaisir d'y jouer, Cooking Mama 2 apporte une touche de fantaisie très agréable. Cependant, il est difficile d'imaginer un prochain volet aussi prolifique. Alors mettons la note maximum à celui-ci qui, sans innover et avec des graphismes dignes de certains téléphones portables, arrive à vous scotcher à l'écran de longues heures.

Référence en matière de jeu atypique, Cooking Mama 2 détient un énorme potentiel. Que ce soit sur Wii ou sur DS, ce titre exploite les capacités ludiques des machines sans faille. Son style rose bonbon et ses petits cœurs attire de plus la gente féminine. C'est alors en notre compagnie qu'elle parcourt ce nouveau volume de "La cuisine facile façon Nintendo". Aiguisez vos stylets. Prévoyez tout de même un casse-croute bien réel car la route vers l'excellence est longue.

Vous pouvez choisir certains ustensiles, comme ici le fouet à la place des baguettes.

Concours de pizza !

Dans ce nouvel épisode, cette chère Mama et ses acolytes vous offrent la possibilité de réaliser de la cuisine simple et accessible. C'est un point à ne pas négliger car il y a fort à parier que vous ne serez pas longtemps sans tenter de reproduire une des 80 nouvelles recettes disponibles. De plus, bien que la cuisine asiatique soit encore mise en avant, des plats plus typiques, occidentalement parlant, sont de la partie. Vous ne pouvez néanmoins pas laisser libre cours à votre imagination. Cela dit, certaines décorations de plats et autres choix de garnitures sont selon votre bon vouloir. Vous conservez dans un album, avec la possibilité de laisser un commentaire, vos plats les plus fous et les mieux réussis. C'est définitivement communautaire. Bon nombre d'éléments du décor et Mama en personne sont personnalisables, suite aux cadeaux que vous recevez en bonus. Le décor coloré est planté, le meilleur reste à venir.

Les scènes de récompense roses bonbon viennent calmer vos nerfs.

Merci Mama !

Passons sur une prise en main évidente grâce à l'interactivité offerte par l'écran tactile. Vous devez enchainer les mini-épreuves dans une suite logique pour arriver à vos fins. Les créateurs ont poussé la simulation culinaire dans ses retranchements. Vous devez réaliser des opérations courantes comme découper (proprement), remuer, régler la gazinière ou verser de l'eau. Mais encore plus drôle, il vous est demandé de séparer le blanc des jaunes d'œufs, empêcher le mixeur de déborder, pétrir la pâte, peler les fruits et légumes, choisir les bonnes portions et bien d'autres encore. En quelques recettes, vous comprenez que vous avez entre les mains une cartouche bien remplie. Lorsque vous venez à bout d'un plat, un jury vous note : il est implacable. Le niveau de difficulté est croissant et les dernières épreuves ne sont pas à la portée de tous. Mais avec un peu d'entrainement et beaucoup de concentration, rien n'est insurmontable. Surtout si, au final, il y a dégustation !

Les coupes doivent être franches, précises et suivent un ordre bien distinct.

Et les défis ?

Cooking Mama propose plusieurs modes de jeu. Le mode Test, par exemple, vous invite à vous exercer en reproduisant des séries de gestes bien précis. Ce n'est guère passionnant, la rapidité primant sur l'application que vous pouvez donner. Il est dommage de constater au passage que le mode multi-joueurs en soit totalement inspiré. Au delà des épreuves que Mama vous fait passer, et où elle rattrape vos bêtises par la même occasion, un mode plus libre fait son apparition : "Cuisinons !". Face à la table de cuisine, vous devez réussir sans le moindre faux pas les réalisations les plus soignées. Le jury final déclenche une montagne de bonus ou vous renvoie derrière les fourneaux, couvert de honte. Cette phase est réellement intensive et apporte beaucoup au titre qui, sous ses couverts de jeu pour enfant, prend une dimension totalement inattendue.
Les Plus
  • Des tonnes de bonus qui permettent de personnaliser sa partie
  • Vous imaginez refaire les recettes chez vous, pour des amis
  • Un mode "Cuisinons" très addictif et nerveusement épuisant
  • Destiné à tous publics, même très jeune
Les Moins
  • Jeu à plusieurs affligeant
  • L'univers excessivement enfantin