Actionloop ou les boules en folie

08 mai 2007
Testé par sur
Disponible sur
3

Le multijoueur donne une autre dimension à ce jeu, jusqu'à 2 joueurs maximum. A la manière d'un Tetris DS en réseau, vous envoyez une myriade d'objets insolites à votre adversaire. Pour ce faire, réalisez le plus grand nombre de chaînes possibles. Ou encore tirez sur les gemmes d'attaque pour lui cacher ainsi la vue avec des nuages de fumée. Vous placez des aimants déviants ses tirs, et bien d'autres joyeusetés qui font hurler tout adversaire potentiel. Cependant, il aurait été plus intéressant de pouvoir mieux maitriser ces coups et ne pas avoir l'impression de les lancer "dans le vide". Le titre permet de s'affronter sur un tracé en multi-carte et quatre autres à l'aide de deux cartouches. Vous l'avez certainement compris, Actionloop est un bon jeu qui mérite une place de choix dans votre ludothèque. Mais attention : même si le style est très accrocheur, il est possible qu'il ne vous convienne pas. Alors profitez d'un de ses nombreux clones disponibles en téléchargement pour vous faire une idée dans la durée. Si effectivement vous êtes client du genre, gardez tout de même à l'esprit que la maniabilité au stylet offre un style de jeu irremplaçable. Et donc que cette version est celle qu'il vous faut. En un mot : foncez !

Ne le niez pas, vous êtes du genre à surfer au travail. Voire même, pour une grosse majorité d'entre vous, à essayer des petits jeux de temps en temps. Certains ont même eu la surprise un jour de lancer Zuma. Votre courbe de productivité souffre encore de ce puzzle-game aux allures simplistes ? C'est normal : ce jeu est démoniaque. Mais il y a pire car il est maintenant adapté sur DS. N'essayez pas d'imaginer le résultat et retournez vite au travail !

Voici un titre qui ne vous lâche plus.

Attention : jeu livré avec le Rumble Pack

C'est une belle intention qu'a eu là l'éditeur du jeu d'offrir le Rumble Pack. Hélas, il s'avère que ce boitier additionnel ne tient pas la route, du moins il ne renforce pas l'intérêt du titre. Bien en dessous de toutes les manettes vibrantes du marché, le niveau de secousses de votre DS ne fait pas trembler la bête. Tout au plus vous sentez quelques chocs lors des enchainements sauvages. Heureusement, tout l'intérêt d'Actionloop ne repose pas sur cet accessoire. Il vous faut ici faire disparaitre un nombre maximum de billes de couleurs avant qu'elle n'atteignent le centre de l'écran. Vous envoyez les billes une à une grâce au stylet à partir d'un pas de tir. Les billes disparaissent lorsque trois d'entre elles de même couleur se retrouvent collées. Tout cela vous paraît simplissime et pourtant vous inquiète ? Effectivement, ce sont les concepts les plus aisés à comprendre qui donnent le plus de fil à retordre. Voyez comme celui-ci évolue.

Imaginez les chaînes possibles ici.

Un concept à l'épreuve des billes

Vous essayez donc de coller 3 billes de même couleur pour les faire disparaitre. Mais celles-ci sont suivies ou précédées d'autres billes qui peuvent éclater en se rejoignant. Cette succession d'explosions s'appelle une chaîne. Alors, à la manière d'un Tetris DS où vous préparez soigneusement vos Tetris, vous anticipez. Le mot est lâché : l'anticipation est mère d'Actionloop, elle permet de construire ses blocs de billes tout en attendant la bille de bonne couleur. Puis vous nettoyez l'écran d'un coup. Bien entendu, vous pouvez vous acharner sur la console à faire éclater les gemmes trois par trois. Mais vous n'allez pas bien loin en adoptant ce style de jeu et surtout en y mettant de la mauvaise volonté. Mieux vaut faire marcher vos méninges si vous désirez soumettre le principe de jeu à vos désirs.

Faites disparaitre les dernières billes à l'aide de cette dernière.

L'offre dépasse la demande

En mode Quête, vous devez parcourir la soixantaine de niveaux proposés. Partant d'une simple spirale, ces derniers évoluent vite. Les circonvolutions des parcours utilisés par le flot ininterrompu de billes vous gênent dans vos tirs. D'ailleurs, d'un pas de tir vous passez le cap et en utilisez plusieurs sur le même écran. Votre intégrité mentale n'est pas garantie dans ces moments là. Essayez de jouer dans une pièce aux murs mous, pour que votre console ne souffre pas trop des "chutes" que vous pourriez lui infliger ! Le mode Défi vous pousse dans vos derniers retranchements. Ainsi, vous devez tenir le plus longtemps possible dans un niveau simple, tout en soutenant un rythme allant crescendo. Nul besoin d'expliquer que l'entrainement vous fait tenir quelques secondes de plus, augmentant par la même votre score. Ce score que vous irez crier sous les fenêtres de vos camarades de jeux. Le caviar, fin du fin, est le mode Echec et Mat. Il impose de faire exploser toute une série de billes immobiles en utilisant un nombre et des couleurs de gemmes dans un ordre imposé. C'est le mode qui impose la réflexion la plus importante, à s'en délecter sans modération.
Les Plus
  • Très addictif
  • Peu de modes mais tous très efficaces
  • Un mode multijoueur déjanté
  • Peut vous tenir en haleine très longtemps
  • Quelques bonus déblocables pour le jeu Polarium sur GBA
Les Moins
  • Des décors peu nombreux
  • Peut ne pas vous tenir en haleine très longtemps