Wreckfest

17 sept. 2019

Boulevard du fun

Testé par sur
Aussi disponible sur
4

Si vous vous souvenez de Destruction Derby (1995), il y a de bonnes chances pour que Wreckfest réveille en vous un doux sentiment nostalgique. En effet, si vous êtes du genre à trouver les jeux de course trop consensuels, voici un titre à la fois original et brutal.

Le principe

Wreckfest a un principe pour le moins amusant en 2019 : le derby de démolition et le stock-car. En fait, il s'agit d'une itération assez libre de ces activités qui consistent à se rentrer dedans dans des arènes ou à participer à des courses musclées. Le souci, c'est que d'ordinaire, lorsque nous évoquons ce type de jeu, nous nous retrouvons avec des titres tout juste sympathiques et qui comportent des défauts souvent rédhibitoires.

Avec Wreckfest, il n'en est rien. Pour preuve, le mode Carrière qui est assez diversifié pour tenir le joueur en haleine. À une époque où tous les modes solo sont trop simples, celui de Wreckfest a le mérite d'être varié et un peu plus palpitant. Au programme, des épreuves de démolition (parfois avec des véhicules incongrus) ou des courses sans concession.

Tout l'intérêt du titre et d'aller à contre-courant des tendances actuelles, et notamment de l'entre-deux permanent entre accessibilité et simulation. Oui, Wreckfest dispose d'un moteur physique réaliste et d'une gestion des dégâts pouvant être pénalisante (si elle est activée). Toutefois, l'expérience reste un concentré de fun à l'état pur, et ce par son principe même : contrairement aux autres jeux de course, il faut foncer dans les adversaires, les mettre à mal autant que possible et s'appuyer contre eux dans chaque virage si nécessaire.

Avec les collisions, vous pouvez "activer" un rival qui risque de se focaliser sur vous.

Le jeu est autant porté par la physique de ses véhicules que par le level design des tracés, réussi et incorporant son lot de pièges. Cela peut aller de la déformation de la piste à la trajectoire des circuits (généralement très courts), certains n'hésitant pas à nous faire frôler des voitures à contre-sens. C'est drôle et très bien fichu, surtout que l'intelligence artificielle est étonnamment au rendez-vous. Certains diront qu'il est logique que l'ordinateur soit convaincant dans un titre qui permet tout ou presque, mais il est justement assez crédible pour ne jamais être frustrant ou trop jouer avec les limites du concept.

Seul couac de la progression : il faut franchir des niveaux pour faire des achats. Un peu frustrant.

Les graphismes

Seul point décevant de Wreckfest : ses graphismes en dessous de ce que l'on est en droit d'attendre de la Xbox One X et de la PlayStation 4 Pro. C'est d'autant plus dommage que la version PC est réputée pour être magnifique. Cet aspect n'est pas handicapant pour autant... contrairement à des temps de chargement qui paraissent parfois excessivement longs. Pour le coup, il s'agit du point à régler dans une éventuelle suite (ou à travers des patchs). En revanche, les musiques du jeu sont excellentes et en accord parfait avec l'expérience : rock'n roll.

À vous de savoir si vous préférez faire la course en tête ou non... au risque de perdre gros.

Pour qui ?

Ce qui est génial avec Wreckfest, c'est qu'il se destine à 80 % des joueurs qui jouent à des jeux de course mais qui n'osent pas l'avouer... Oui, ces joueurs qui ne savent pas participer proprement à une compétition. Autrement dit, si vous êtes un bourrin qui depuis Gran Turismo (1997) s'efforce à foncer dans ses concurrents à chaque virage, Wreckfest est fait pour vous.

Non, ce n'est pas Farming Simulator.

L'anecdote

Wreckfest propose quelques épreuves annexes pour le moins originales, et qui remplacent les voitures de stock-car par des bolides plus... atypiques. Vous n'avez jamais rêvé de conduire un canapé monté sur moteur ?
Les Plus
  • Le moteur physique
  • C'est vraiment amusant
  • L'IA est plus crédible qu'elle en a l'air
  • Des épreuves variées
  • Un mode Carrière qui tient sur la longueur
  • Les musiques
Les Moins
  • Pas très beau sur consoles
  • Les temps de chargement
  • Nous aurions voulu pouvoir acheter tous les véhicules dès le départ
Résultat

Wreckfest est une excellente surprise. À vrai dire, si on se souvient de l'excellent (et terriblement mésestimé) ONRUSH, cela fait deux fois que Koch Media nous surprend en sortant des jeux de course rafraîchissants. Le titre de stock-car est une réussite : drôle, varié, accessible, plus technique qu'il en a l'air... Il s'agit sûrement d'un des meilleurs jeux du genre sortis ces dernières années. Dommage que l'expérience pâtisse d'une technique un peu décevante sur console, mais surtout de temps de chargement assez fatigants (cela devient récurrent dans ce secteur, d'où l'absence de sanction). Pas de quoi bouder son plaisir !