Far Cry New Dawn

11 mars 2019

Des champignons et ça repart !

Testé par sur
Aussi disponible sur
3

Rien ne ressemble plus à un Far Cry qu'un autre Far Cry. Mais bizarrement, c'est la toute première fois que la série se fend d'une suite directe au volet précédent. L'univers rednecks VS fanatiques développé dans Far Cry 5 vous a séduit ? Il y a fort à parier que celui de Far Cry New Dawn vous mette le grappin dessus. Même si, il faut bien l'avouer, le terme "new" n'est sans doute pas le plus approprié pour désigner cette énième itération.

L'histoire

La vie trouve toujours un chemin. Même une apocalypse nucléaire n'y changera rien. Mieux, chez Ubisoft, cette réaction à grande échelle agit comme un véritable engrais sur l'environnement : une faune boostée... Quant à la flore, elle éclate de partout dans un arc en ciel de couleurs quasi psychédéliques. Au milieu de ces prairies multicolores, gambadent joyeusement deux jumelles auxquelles on donnerait presque le bon dieu sans confession. Mais ça, c'est sans compter leur fâcheuse tendance à régler leurs différents à grand coup de casque de moto sur le crâne de leurs congénères.

Far Cry New Dawn commence presque là où Far Cry 5 s'était achevé. À 17 ans près. La Terre se relève des radiations et les méchants ne sont naturellement plus tout à fait les mêmes : exit Joseph Seed et sa famille de fanatiques sous influence, place à Mickey et Lou, des sœurs un brin caractérielles dont personne n'ose discuter l'influence. Personne ? Pas tout à fait. Il reste un espoir du côté d'un camp de réfugiés dans lequel vous allez bien sûr débarquer tel le messie.

Un camp de base boosté au maximum, ça donne ça.

Le principe

Far Cry New Dawn vous permet de batifoler dans un monde ouvert semblable à ce que la série proposait habituellement. Ce FPS spécial hikers utilise ainsi les mêmes principes que les épisodes précédents : avancer sur la carte en capturant des bases ennemies, dénicher des caches de survivaliste, participer à des défis et autres missions secondaires, chasse et cueillette étant également de la partie pour les plus bucoliques d'entre vous. Certaines missions annexes proposent de recruter des mercenaires, comme la grand-mère Nana et son fidèle fusil sniper, ou encore le chien Timber et sa truffe à toutes épreuves (il repère les ennemis avant vous).

La vraie nouveauté de New Dawn, c'est un aspect RPG et boite à outils auquel la série ne nous avait pas habituée. Ainsi, les ennemis possèdent maintenant un niveau, tout comme leurs bases et leurs armes. Côté arsenal justement, vous pouvez l'améliorer en récoltant les ressources nécessaires. Idem pour votre propre base (joliment baptisée "Prosperity"). La développer étend vos possibilités d'actions et de frappes.

Nana et son sniper sont très efficaces pour s'emparer d'un avant-poste en toute discrétion.

Le multi

Plutôt que d'être épaulé par un allié virtuel (même s'il s'agit d'un super chien ou d'une super mamie), pourquoi ne pas inviter un ami à vous rejoindre pour une session coop ? L'option n'est pas multiplateforme et la progression dans le scénario principal n'est assurée que pour le joueur hôte. Cela dit, l'expérience reste toujours sympathique notamment dès qu'il s'agit de capturer un avant-poste ennemi en mode infiltration par exemple.

Vous aimez les ambiances champêtres qui virent au drame ? Parfait !

Pour qui ?

Suite directe oblige, Far Cry New Dawn s'adresse en priorité à ceux qui ont goûté à Far Cry 5. Le scénario et surtout l'intervention de certains protagonistes de l'histoire originale conserveront ainsi toute leur saveur. Côté gameplay et surprises, les habitués pourront noter des ajouts intéressants. Certes, ils ne chambouleront pas les "rails" mais offriront le relief suffisant à un plaisir de jeu renouvelé.

Pour les nouveaux venus, le jeu dispose d'un gameplay suffisamment solide pour préserver son intérêt même sorti de son contexte scénaristique. D'autant plus que le second degré dont il fait régulièrement preuve a de quoi séduire les cyniques.

Montez dans l'hélico accompagné par l'un de vos mercenaires et c'est parti pour le show !

L'anecdote

Marre de parcourir la carte principale du jeu ? Faites donc un tour du côté des expéditions. Ces missions annexes en forme de "Capture de drapeau" se lancent à partir de votre camp de base. Déposé en hélico sur une carte inédite et souvent originale (un porte-avions échoué, une fête foraine inondée, etc.), votre mission consiste à récupérer un sac rempli de ressources. La subtilité : dès que vous le mettez sur votre dos, une balise se déclenche et tous les ennemis du coin se lancent à vos trousses. Il ne vous reste alors plus qu'à foncer vers le point de récupération. Ainsi, la première partie de chaque mission se déroule en mode infiltration et la seconde en mode "poussez-vous de là que je m'arrache !". Sympathique.
Les Plus
  • L'ambiance post-apo façon "Mad Max à la campagne"
  • L'aspect RPG qui apporte du relief au gameplay
  • Les aurores boréales à la demande
  • La diversité des missions annexes
  • Des mercenaires qui dépotent (Nana et Timber en tête)
  • Les expéditions apportent du piment
  • Le second degré de certains passages (lisez bien tous les documents récupérés)
Les Moins
  • Une répétition dans la (re)prise des avant-postes
  • Surtout pour les joueurs de la licence
Résultat

Far Cry New Dawn ne réinvente pas la licence. Il se positionne plutôt comme une variation de Far Cry 5. Le thème est le même, les mécanismes aussi, mais les ajouts apportés au gameplay vous permettent de bénéficier d'une expérience sympathique. Sans compter sur un aspect visuel chatoyant et des situations relativement variées. Quant au scénario, son côté Mad Max à la campagne (et tombé dans un pot de peinture) lui donne suffisamment de tenue pour vous motiver jusqu'au dénouement. Et puis, il faut bien avouer qu'un personnage aussi ambivalent que Joseph Seed ne se quitte pas aussi facilement.