Patapon Remastered

21 oct. 2017
Testé par sur
Disponible sur
3

Bon, bon, bon, bon

Patapon Remastered conserve évidemment les qualités et défauts de la mouture initiale. Vous voici donc face à un titre original mais aussi réellement généreux par son principe et son système de progression. Toutefois, si la refonte visuelle est bien là, le style atypique de la direction artistique se suffit à lui-même, jusqu'à remettre en cause cette décision de troquer la portabilité du titre contre de simples graphismes HD. À vrai dire, au regard de cette récente flopée de versions restaurées, c'est à se demander pourquoi SONY a abandonné la Vita sans prendre la peine d'y porter tous ces très bons jeux.

Presque dix ans après la sortie de Patapon, SONY sort Patapon Remastered dans ce qui semble être une nouvelle collection de titres mis aux goûts du jour (PaRappa The Rapper, LocoRoco, etc.). De quoi repasser à la caisse ?

Le principe

Patapon Remastered est identique au jeu bien connu des joueurs. Vous voici donc face à un jeu mêlant musique, action et RPG. Pour faire simple, vous disposez de quelques séquences de touches correspondant à des chants. Une fois exécutés en rythme, ces chants vous permettre par exemple d'avancer, d'attaquer ou de vous défendre. L'aventure est constituée de missions relativement courtes qui vous proposent de chasser ou d'affronter d'autres petits êtres noirâtres.

L'intérêt de Patapon vient en partie de son système de progression basé sur l'expérience engrangé. Grosso modo, vous pouvez acheter des unités (à condition de pouvoir les produire), les renforcer et même les disposer plus ou moins comme bon vous semble dans votre formation. Ce qui est moins drôle, c'est l'obligation de recommencer certaines missions pour se mettre à niveau.

En enchaînant les séquences avec précision, vous faites des combos et pouvez entrer en mode fever.

Pour qui ?

Le souci de Patapon Remastered réside probablement dans ses origines. Le titre initial étant sorti sur PlayStation Portable, certains défauts du jeu semblent plus adaptés au format mobile. C'est notamment le cas de la répétitivité de l'expérience. En l'état, difficile de conseiller cette version de salon à un joueur qui ne connaît pas le jeu initial, et qui se retrouverait devant un titre peut-être trop exigeant pour l'époque et le support. Surtout que visuellement, si l'expérience est toujours aussi réussie, ce portage PlayStation 4 n’apparaît pas particulièrement nécessaire (style visuel oblige). En revanche, l'achat est concevable pour quiconque souhaite découvrir un bout de l'histoire PlayStation. C'est d'autant plus vrai que le jeu devrait rapidement bénéficier des habituelles promotions du PlayStation Network (cela a déjà été le cas pour (PaRappa The Rapper et LocoRoco).

Rappelons que Rolito, l'artiste à qui nous devons le design de Patapon, est français.

L'anecdote

J'avais joué à Patapon sur PlayStation Portable mais je n'y avais pas retouché depuis. Un détail m'a un peu amusé. En effet, lorsque les petits êtres du jeu terminent une mission, ils chantent d'une façon euphorique. Une mélodie qui rappelle un peu celle des fins de niveaux de Rayman Origins et Rayman Legends. Alors, clin d'œil ou non ?
Les Plus
  • Un concept original
  • Une bonne durée de vie
  • La direction artistique
  • Un bout d'histoire et un jeu précurseur
Les Moins
  • Une refonte pas forcément nécessaire
  • Des défauts plus évidents avec cette version de salon
  • Mais pourquoi ne pas l'avoir sorti sur Vita ?