Chibi-Robo! reconnu d'utilité publique

02 nov. 2006
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Skip
  • Sortie initiale 26 mai 2006
  • Genres Action, Plateformes

Grâce à son gameplay à tiroirs parfaitement étudié, son concept rafraîchissant et son accessibilité sans faille, Chibi-Robo! est un titre très agréable à l'usage. Son histoire d'apparence naïve, voire niaise pour les plus aigris, fait appel au bon fond du joueur. Et ce n'est pas si courant ! Bien sûr, ce titre n'est pas exempt de défauts. La progression apparaît parfois mollassonne et un brin répétitive, notamment lorsqu'il s'agit de faire courir Chibi-Robo ou de ramasser les nombreux détritus présents dans la maison (tâche indispensable pour gagner des places dans le palmarès des meilleurs robots). Mais l'ensemble reste d'une qualité exemplaire, rempli d'idées sympathiques et de séquences originales.

"Les concepts rigolos ? C'est chez Nintendo !" Cet adage sied à merveille à Chibi-Robo!, un drôle de jeu dans lequel vous incarnez un minuscule robot-ménager-mobile, conseiller matrimonial à ses heures, toujours prêt à rendre service pour faire le bonheur de la maisonnée. Derrière ce postulat simple et naïf se cache en fait une chronique douce-amère d'une famille aux prises avec la vie moderne, et surtout un véritable réapprentissage pour tous du concept trop souvent oublié de la B.A.

J'astique et c'est ma joie !

La ménagère qu'il vous faut !

La famille Anderson n'arrive pas toujours à joindre les deux bouts. Quoi de plus normal avec un père qui vient de démissionner de son travail et dont la principale activité est de s'amuser à dépenser les maigres revenus du foyer dans des jouets onéreux. Dans de telles conditions, autant vous dire que les tâches ménagères sont laissées de côté. Si bien que des boites de biscuits vides, des emballages de bonbons, des croquettes de chien et toutes sortes de salissures ont rapidement envahis la maison. L'arrivée de Chibi-Robo est donc une prédilection. Cet assistant robot ménager dispose de deux objectifs principaux : rendre sa famille d'accueil heureuse et se démener pour atteindre la première place très convoitée du palmarès des robots, tout ceci en gardant la maison impeccable. La tâche est de taille car pour un robot de 7 centimètres de haut, tout semble gigantesque et de nombreuses parties du foyer paraissent a priori inaccessibles. Heureusement, Chibi-Robo est épaulé par Telly, un autre robot volant encore plus petit qui le suit partout. Il va lui donner de précieux conseils ainsi que des objets indispensables à sa progression dans l'aventure.

Une bonne arachnide est une arachnide liquidée.

Petit mais costaud

Et des objets et autres outils spéciaux, vous allez en avoir bien besoin pour accomplir votre mission. Trouver une brosse à dents par exemple, va vous permettre de nettoyer des empreintes de pas boueuses. En utilisant avec adresse une tasse à café, vous allez pouvoir traverser des niveaux sans être repérés... Oui, Chibi-Robo! n'est pas seulement un jeu hygiénique qui pourrait bien réveiller la ménagère qui sommeille en vous, c'est également un jeu d'aventure avec une pointe d'action. Vous aurez ainsi affaire à des araignées métalliques extra-terrestres. Ses envahisseurs apparaissent au hasard dans la maison et les liquider - avec un blaster - vous permet de récupérer des boulons et ressorts. Grâce à ce matériel, vous allez pouvoir construire des échelles et des ponts mécaniques et accéder ainsi à des endroits encore inexplorés de la maison. C'est d'ailleurs l'intérêt majeur de Chibi-Robo! : offrir un univers simple que vous allez pouvoir redécouvrir à chaque fois que votre équipement sera amélioré, si bien que vous n'avez pas du tout l'impression de tourner en rond. La maison des Anderson apparaît ainsi comme un terrain de jeu évolutif qui n'a rien à envier aux aventures géographiquement dispersées rencontrées dans bon nombre de titres du genre.

Sans courant, point de salut !

Toujours rester branché

Ici, point de barre de vie pour dramatiser la progression et vous impliquer dans la survie de votre héros. L'astuce est différente. En tant que robot fait de métal et de circuits, Chibi-Robo ne peut pas mourir (il peut tout au plus finir oublié dans un coin de la cave…). Il dispose néanmoins d'une batterie qu'il va devoir recharger régulièrement en se branchant sur les prises électriques de la maison. La consommation en électricité de Chibi-Robo varie en fonction des efforts physiques que vous allez lui demander de fournir. Ainsi, escalader un meuble ou utiliser le "chibi-coptère" (une hélice style Inspecteur Gadget qui permet à Chibi-Robo de voler) nécessitent plus d'électricité que le simple fait de marcher au sol. L'autonomie de cette batterie augmente au cours du jeu, en fonction de votre classement dans le palmarès des meilleurs robots et donc de votre propension à répandre le bonheur autour de vous. Si, par malheur, Chibi-Robo se retrouve à cours de jus, il s'écroule lourdement sur le sol dans un bruit métallique... Heureusement, son fidèle ami Telly s'empresse aussitôt de le ramener dans sa station d'accueil, sorte de QG miniature dans lequel il peut notamment améliorer son équipement. Et bien sûr se recharger les batteries !
Les Plus
  • L'environnement qui s'élargi petit à petit
  • Des mini-jeux originaux
  • La nuit tous les jouets sont... vivants
  • Les séquences flash-back
  • La momie amoureuse de la princesse
Les Moins
  • Chibi-Robo court aussi vite qu'une tortue
  • Les détritus réapparaissent sans arrêt