Les Sims font leur business

30 mai 2006
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Electronic Arts
  • Développeur Maxis
  • Sortie initiale 2 mars 2006
  • Genres Gestion, Simulation

Beaucoup plus axé gestion que les précédents titres de la série, Les Sims 2 - La Bonne Affaire est une excellente extension, très complete et passionnante. De part ses activités commerciales variées et l’interactivité avec les employés et les clients, cet add-on a de quoi combler les fans les plus blasés en leur offrant une toute nouvelle approche du jeu : plus ludique, plus proche de la réalité, plus complexe aussi, mais extrêmement riche et pleine de défis. En fait, ce troisième add-on est un peu comme une bouffée d’oxygène chez les Sims, car après les nombreuses extensions en tous genres qu’ont connu les Sims 1 et 2, La Bonne Affaire renouvelle vraiment l’intérêt du jeu et laisse présager encore de belles années pour cette inoxydable saga.

Suite au succès des Sims 2 Académie et de Nuits de Folie, Maxis vous propose de devenir de vrais businessmen avec un troisième add-on : La Bonne Affaire. Parce que ce n’est pas tout de nourrir, laver, éduquer et distraire ses Sims, il faut maintenant les faire travailler rééllement ! Ils ont donc la possibilité d’ouvrir un commerce, d’avoir des employés, de gérer des stocks, bref, de devenir de supers managers !

Je veux des sous !

Sois riche et tais toi

Après plusieurs années passées à voir les Sims partir travailler et revenir avec de l’argent sans vraiment savoir pourquoi, voila venu le moment de les mettre réellement au travail. Parce que c’est bien beau de vouloir être riche, célèbre, apprécié par ses amis et ses voisins, de fonder une jolie famille, avec jardin et piscine, de flirter avec la voisine... Mais être patron, c’est quand même un autre challenge à relever pour un Sim ! Entre gestion des stocks, décoration du commerce, management des employés, relations avec les clients, et bien sûr toujours les mêmes problèmes de la vie quotidienne et familiale à régler, vos Sims ont maintenant du pain sur la planche.

Attention : artiste au travail.

Ouvrir son commerce

Comment gagner beaucoup de simflouz ? Tout d’abord, la méthode la plus simple est d’ouvrir un petit commerce à domicile : vous aménagez une partie de votre terrain pour monter votre petit atelier de fleuriste ou de fabrication de jouets, et à la force du poignet, vous approvisionnez votre stock, fixez les prix, accueillez les clients, jouez de la caisse enregistreuse, et... le tour est joué. Une autre méthode assez simple consiste par exemple à créer une galerie d’art dans une pièce de la maison en achetant des tableaux en gros pour les revendre à bon prix : Facile, peu contraignant et assez rentable. Mais entre sa vie de famille et son commerce, il se peut que votre Sim soit vite débordé. La solution est donc évidente : il faut embaucher des employés, et vous passez alors à une vitesse supérieure.

A moi la gloire !

Attention, Bill Gates ! Mon Sim arrive !

Un petit coup de fil à l’agence de l’emploi, et hop, voila de magnifiques employés ! Votre Sim peut maintenant gérer une équipe de jeunes gens motivés dans le but de générer un maximum de profit. Mais attention, il faut savoir manager tout ce petit monde de manière intelligente : la problématique est d’obtenir le maximum de ses employés sans les dégoûter, de savoir accorder des augmentations tout en gérant bien son budget, et tout cela en continuant de changer la couche du petit dernier et en pensant à aller se laver et manger... La solution est alors d’avoir un employé de confiance et de lui donner la responsabilité du commerce, ce qui permet par exemple de créer un autre commerce, avec d’autres employés, un autre responsable, et à force de persévérance, votre Sim peut arriver à la tête d’un véritable empire !

Comment perdre un client.

Le blues du businessman

Votre Sim est maintenant un super manager, mais à quel prix ? Toute la difficulté (et l’intérêt) de cet add-on réside dans le fait de jongler entre la vie privée et professionnelle des personnages. Parce que même en travaillant, la jauge d’aspirations est là pour nous rappeler que votre Sim a drôlement envie d’organiser une fête avec ses amis ou de jouer avec son fils, et là, il faut savoir jouer du panneau "ouvert - fermé" de la boutique, sous peine d’être totalement débordé. Car la course à la réussite est longue et difficile. En effet, plus les clients sont fidèles et votre commerce populaire, et plus vous gagnez de points à dépenser en bonus commerciaux. Ces points permettent de faire prospérer le commerce, mais comme tout dépend de la fidélité et de la satisfaction des clients, cela demande à votre Sim une attention de chaque instant.
Les Plus
  • La variété des nouvelles activités proposées
  • Le fait de diriger des employés
  • La possibilité de fabriquer soi-même les objets à vendre
Les Moins
  • Les temps de chargements toujours très longs